Décryptage de la manipulation classique dans les églises


Avertissement !

Cet article n’est pas dirigé vers une structure ou une personne en particulier bien que nous puissions utiliser à titre d’exemple une et des situations existantes identifiées et parfaitement contrôlables.

Il est destiné à des chrétiens évangéliques mal à l’aise dans leur environnement ecclésial qui ne comprennent pas pourquoi il y a tant de différence entre la réalité biblique et une réalité destructrice de personnalités dont ils souffrent.

Pourquoi et comment y a-il tant de voleurs, menteurs et d’abus dans nos église ?
En sommes-nous victime ?
Si oui, pourquoi et comment réagir ?

Bien que concernant  nos environnement religieux, cette petite étude concerne aussi toutes communautés et l’auditeur se reconnaissant dans ces lignes pourra en tirer quelque profit.

Le contexte

Pour illustrer notre conversation, nous prendrons comme exemple l’espace réservé aux commentaires des visiteurs d’un site dit chrétien qui a en ce moment beaucoup de succès sur la toile.

La « clientèle » le fréquentant se trouvant la même que celle des églises dites de sensibilité  évangélique (et d’autres), ce site est un excellent observatoire qui nous permet de faire un édifiant parallèle avec les structures ecclésiales de quelque bords qu’elles soient.

L’idée de cet article a été donné par un commentateur qui s’étonnait que…

 …il sert juste à insulter et injurier ! Des insultes et des injures nous en subissons et ce n’est pas nouveau car Jésus nous avait prévenu, mais les valider tout en prétendant être un site chrétien et tenu par une personne qui se revendique elle aussi chrétienne, c’est là où le bas blesse.

L’exemple

Il a remarqué que sur ce site, les commentateurs qui s’élèvent de bonne foi contre ces pratique sont systématiquement rabrouées, vilipendée et agressées  pour ne pas dire exclus d’une manières subtile par le propriétaire du site (et des habitués) qui sait fort bien écarter « les gêneurs » et favoriser la polémique qui comme chacun le sait fait exploser l’audimat sur les sites internet chrétiens ou pas.

Beaucoup de voix s’élèvent sur la planète évangélique contre cet état de fait et nous allons démontrer ici la manière de faire et le pourquoi et comment nous arrivons à ces tristes résultats que nous retrouvons, nous allons le voir, dans beaucoup de lieux de où se rassemblent les mêmes protagonistes.

Des leaders
Des ouailles
De l’argent

Notre ami se posait en outre la question du comportement des commentateurs de ce site qui se déchirent entre eux et s’unissent parfois d’un bel élan  pour s’attaquer à celui qui oserait critiquer l’espace en question l’eut-il fait par sympathie pour l’endroit qu’il crois encore être de sa propre famille (chrétienté s’entends).

En plus j’ai remarqué que bon nombres sont comme un peu les oiseaux ou les poissons. D’un coup ils tournent tous en même temps sans que l’on sache pourquoi, ni qui leur a ordonné de tourner tous ensemble. Beaucoup de « canada dry » présent sur actu-chrétienne agissent exactement de la même manière. Ils revirent tous contre une personne presque en même temps, attendant presque comme des charognards un signal que je n’identifie pas. C’est quasi instantané.

Vous retrouverez ces textes dans les commentaires d’un autre article qui éclairent le contexte de ce dont nous parlons.

C’est à partir d’ici que nous allons entrer dans notre sujet et comprendre comment des chrétiens « bien comme il faut » puisse insulter leurs semblables dans un lieu chrétien en apparence mais qui ne savent pas eux même qu’il ne s’agit que d’apparence justement.

Voyons visiteur.

Tu est croyant je suppose, tu fréquente un lieu de culte, et je ne pense pas qu’il te vienne à l’idée de crier des insultes à ton frère devant tout le monde en prétendant qu’il est du diable et d’autres gentillesses de ce genre !

Si cela était, le pasteur et les anciens viendraient tout de suite demander de l’ordre et en aucun cas ne t’encouragerait à agir de la sorte.

Bon, d’accord, L’internet n’est pas une église, mais un site qui porte la pancarte « Chrétien » sur sa bannière est l’Eglise ou du moins prétends l’être.

Quand on y entre, on enlève ses chaussures souillées et on laisse le péché à la porte n’est-ce pas ? Mais revenons-en aux oiseaux.

Que l’un des frères, qu’importe le lieu et les circonstances, se dispute avec un autre frère ou avec sa femme, rien de plus normal tant qu’on reste dans la mesure et que le soleil ne se couche pas sur sa colère.

Mais quand un vautour vient attaquer une brebis innocente (elle ne sait pas ce qui lui arrive) et est rejoint sans même un coup de sifflet par une horde d’oiseaux de malheur qui cinq minutes avant prononçaient des bénédictions avec la même bouche et tout cela sous le regard attendri du pasteur en chef il y a un problème.

C’est ce que nous allons nous efforcer de comprendre.

Dans un cas comme cela, on va dire « qu’ils ne sont pas chrétiens« , « qu’il l’a bien cherché« , « qu’il vient chercher la contradiction« , « que ces petits manquent d’enseignements » ou qu’ils ne sont pas pentecôtistes. Lol !

Cette phrase vous fait rire mais remarquez qu’il y a déjà trois accusations, une excuse, et un extraordinaire discernement par rapport  à une personne pourtant sensée et modérée qui vient de débarquer à l’improviste. Tous ces gens sont-ils des fadas ?

Non.

Il y en a parmi eux de forts inintelligents, très spirituels, et aussi parfaitement gentils quand on les croise chez la boulangère, chez eux ou à l’assemblée le dimanche. Ils ont pourtant un dénominateur commun; Ils sont subitement devenu fous.

Pourquoi ?

Parce qu’ils ne sont pas eux-même dans l’instant.

Ces mêmes gens pourraient ensembles chanter avec beaucoup d’émotions de très beaux cantiques (ou l’Internationale), pleurer sur leurs péchés à l’écoute d’un prédicateur qui sait leur causer, citer par cœur les versets bibliques qu’on leur a inculqué, partir en croisade pour une cause dont ils se fichent parce que leur pasteur (le leader) sait les y mener, et même prendre les armes parce que l’on leur fait croire qu’on sont attaqués.

Et bien sûr donner leur argent à un malin qui le dilapide effrontément sous leurs yeux parce qu’il a réussi à les persuader que c’est tout à fait normal.

En fait, selon le lieu où ils se trouvent ils font exactement ce qu’on leur dit ou ce qu’on leur suggère de faire; Ils sont manipulés.

A défaut de l’Eglise nous entrons dans une autre domaine.

La manipulation

Nous trouvons ce phénomène dans toutes les couches de la société et même à domicile quand votre petit dernier se roule par terre pour avoir un jouet, que votre fils drogué vous soutire du fric pour payer son héroïne, votre femme cherche à se faire offrir un nouveau manteau et vous même êtes un manipulateur quand vous complimentez les responsables de votre église et « faites savoir » que vous payez votre dîme sans discuter tous les mois.

Un tel manipule pour avoir un jouet
Un autre pour avoir de la drogue
Un autre pour satisfaire sa coquetterie
Celui là pour de la « reconnaissance »

D’autres encore le font pour de l’argent bien sûr, pour arracher une reconnaissance sociale, pour dominer parce que ils ont été dominés, d’autres par méchanceté et enfin beaucoup parce qu’ils sont psychiquement malades.

Il est très instructif de savoir plus exactement ce qu’est un manipulateur (ne serais-ce que pour sa sauvegarde), d’en comprendre le processus, ses tenants et aboutissants,  et surtout de regarder si par hasard il n’y avait pas quelques uns autour de vous.

La littérature traitant du sujet est depuis quelques années abondante et très bien documentée.
Le but de cet article n’est pas d’aller trop en profondeur, l’affaire est d’importance mais tapez dans Google « Manipulation mentale », « Harcèlement », ou « Technique de manipulation » et dans quelques minutes vous aurez des surprises.

Ouvrez juste votre bible au passage où est mentionné Simon le magicien ( Acte 8:9-24) et vous avez là l’exemple type d’un mec qui voulait se servir de la Parole de Dieu pour servir ses desseins. Remarquons au passage qu’ils s’est fait enguirlander publiquement mais là n’est pas encore notre débat quoi que cela devrait venir un peu plus loin dans ces lignes.

Pour faire simple, voici deux liens par lesquels vous pouvez débuter pour vous faire une idée.
Le premier vous donne les  30 techniques des manipulateurs pour arriver à ses fins et cela dit que si vous repérez dix  caractéristiques qui vous sont familières chez  quelqu’un de votre entourage (pasteur, patron, voisin, vous-même, etc…), il y a une très forte suspicion qu’il soit un manipulateur et que vous soyez sous sa coupe.

A quinze, le doute n’est plus permis, vous savez qu’il se fiche de vous, et que le bonhomme (ou la bonne femme) manipule son monde.

Si malgré cela vous continuez à vous laisser faire, c’est grave et vous aurez besoin de vous faire soigner par un psychologue (psychiatre) ou passer par la délivrance nous reviendrons aussi là-dessus.

Les 30 techniques des manipulateurs

Dans le même genre, une autre liste et un éclairage sur la question d’où est tiré la citation ci-dessous.

« Toutefois, pour que le manipulé ne puisse pas retrouver ses capacités psychiques, l’état de confusion mentale doit être soigneusement entretenu. Un des meilleurs moyens pour y parvenir réside dans l’utilisation du discours paradoxal que je formule ainsi : « Faites ce que je dis, mais pas ce que je fais et surtout puissiez-vous ne rien comprendre à ce que je vous raconte de manière à ce que, quoi que vous pensiez, quoi que vous disiez ou quoi que vous fassiez, je puisse toujours avoir raison« . Ce type de communication, qui tend à faire agir les unes contre les autres différentes aires de la personnalité du manipulé, génère des conflits de loyauté et est « schizophrénogène ». Pour le dire plus simplement, ce genre de communication rend fou ».

Source : cifpr.fr

Que voyons-nous ici ?

Dans le contexte qui nous occupe, nous voyons un brave chrétien pas agressif du tout qui lance sur un forums chrétien un avertissement aux autres chrétiens (ses présumés frères),  et se fait remettre en place et déchirer par l’ensemble des chrétiens présents du moins certains des habitués.

Et ni le chef de l’endroit ni les modérateurs ne modèrent ce qui veut dire qu’ils approuvent puisque l’endroit est justement modéré*.

* Un forum « modéré » est un espace sur lequel les commentaires sont examinés par le ou les administrateurs avant leurs mise en ligne.

C’est exactement la même chose dans une assemblée chrétienne.

Il est bien connu que tout le monde dit « Amen » et si par malheur il y a un des membres qui n’est pas d’accord, il se fait virer aussi sec ou est poussé à se virer tout seul.

Comment ? Mais en utilisant ces mêmes membres par la manipulation parbleu !

Dans l’entreprise, les personnes qui ont, pour une raison ou pour une autre été harcelées sont toutes passées par la case psy avant de retrouver leurs équilibres.

Dans l’église, on ne parle jamais de ces choses comme si elles n’existaient pas et pourtant on compte rien qu’en France des dizaines d’écoles ou de stages de « management » formant des leaders et responsables de tout poil.

Et pourtant, ces pratiques existent dans la quasi totalité des assemblées  qui se rencontrent entre les quatre murs d’une « salle » et même au sein de certaines « églises de maison »  qui ne sont que le pale reflet ce celle que leurs leader a quitté pour ouvrir sa propre boutique.

Quelle qu’en soit la raison.

Bon, je ne vous raconte pas tout ça pour « dénoncer des pratiques » (quoi que…) mais pour éclairer le frère ou la sœur qui est mal à l’aise dans son église ou ailleurs, là où il y a des chrétiens qui réagissent au quart de poil dés qu’ils se sentent « agressés » et ne cherchent même pas à comprendre pourquoi ils réagissent comme cela.

…et qui vont in petto  massacrer leur frère qu’ils considèrent comme un adversaire alors qu’il n’a aucune mauvaise intention.

Et je ne crois pas que ce soit juste un « manque de formation » ou un déficit de consécration personnelle. Cela va bien plus loin que ça.

Ces gens sont tout simplement sous le joug d’un esprit pas très pur qui les transforme, ne serais que par leur « appartenance » au lieu en esclave de l’idée de celui ou celle qui le dirige. Vous allez comprendre.

Regardez les témoins de Jéhovah, les mormons, les catholiques  ou adeptes de sectes et reconnues comme telles.

Il est très clair qu’ils ne prêchent pas Jésus-Christ mais leur propre boutique bien qu(ils utilisent les paroles de ce dernier pour étayer leurs thèses qui finalement se ressemblent toutes à quelques exceptions prés.

Cela voudrait-il dire qu’une seule de ces formation serait sauvée car ayant raison plus que les autres ?

Je ne crois pas, non.

Ce n’est pas une religion qui sauve mais l’obéissance à la loi de notre Dieu et la compréhension de ce que J-C est venu faire sur notre terre.

Tout le reste n’est que pipeau et ce n’est pas non plus un pipeau qui sauve fusse-il évangélique. C’est aux fruits qu’on voit l’arbre. 🙂

L’adepte d’une religion ou d’un groupuscule est soumis à l’esprit de cette religion ou de ce groupuscule et c’est pour cela qui font des croisades ou éclater des bombes  au nom « du tout puissant ». Les simples se disent qu’il y a une erreur quelque part.

C’est exactement le même phénomène dans un petit groupe, que ce soit une méga-church « traditionnelle » implantée dans le monde entier, une fédération d’église toute puissante qui décide des sermons formatés du dimanche ,  une église évangélique de 150 chaise, un site internet à grande audience ou une « église de maison » dont le leader voulait être leader à la place du leader de son assemblée et, n’ayant pas réussi, à ouverts dans son garage une « église » à qui il a donné son nom.

Toutes fonctionnent sur le même principe.

Un chef ou « leader » ou « visionnaire », des disciples qui ont cru au chef et des adeptes qui ont cru aux disciples c’est à dire qui croient comme le chef.

A tous les échelons, si un membre ne crois pas comme « le chef », il est automatiquement en délicatesse avec Dieu Lui-même et considéré in facto comme une rebelle voire un apostat.

Mais oui, mais oui, certains d’entre vous pensent que j’exagère.

Tout à l’heure, nous passerons aux travaux pratiques et vous verrez bien que ce que je vous dis là n’est pas faux. 😉

Vous n’y pouvez rien, c’est le système qui veut ça et c’est là qu’on fait la différence avec celui, régénéré par la nouvelle naissance qui pense et agit avec et par l’Esprit de Dieu, et une personne ou un groupe harponné par une idée, un gourou ou un groupe manipulateur qui lui aura volé son sens critique et sa capacité de discernement.

Sinon, comment expliquer que sur un forum un frère se fasse chasser sous les huées, insultes et malédictions par de bons chrétiens qui sont sensés l’accueillir et l’aimer voire le redresser dans la paix si par malheur il était à coté de ses pompes.

Le frère (et Jésus avec lui) s’en est allé et les insultes et malédictions restent.

Sous le regarde attendri du manipulateur qui l’a voulu comme cela.

Nous pourrions nous intéresser au manipulateur par lui-même. Qui est-il ?

Le manipulateur

Le manipulateur manipule et ne fait rien par lui-même si ce n’est enfoncer le clou au bon moment ou de, d’une discrète pichenette donné le signal de l’hallali à ses esclaves (ceux qui sont sans le savoir sous son esclavage) d’achever celui ou celle qui le dérange. Vous allez voir que c’est très subtil.

Pour illustrer nos propos, rien de meilleur que les images, nous allons reprendre quelques uns des point cités par Anne Crignon sur la page ont nous vous avons proposé le lien.

1. Il ou elle vampirise l’énergie de l’autre : l’expression « se faire bouffer » prend tout son sens.
2. Il ou elle est dénué(e) d’empathie, fait preuve de froideur émotionnelle.
3. Il ou elle souffre d’insatisfaction chronique, il y a toujours une bonne raison pour que ça n’aille pas.
4. Il ou elle use de dénigrement insidieux, sous couvert d’humour au début, puis de plus en plus directement.
5. Il ou elle est indifférent aux désirs de l’autre.
6. Il ou elle s’inscrit dans une stratégie d’isolement de sa proie.
7. Il ou elle fait preuve d’égocentrisme forcené.
8. Il ou elle vous fait culpabiliser.
9. Il ou elle est incapable de se remettre en cause ou de demander pardon (sauf par stratégie).
10. Il ou elle s’inscrit dans un déni de réalité.
11. Il ou elle joue un double jeu : le pervers narcissique se montre charmant, séducteur, brillant – voire altruiste – pour la vitrine ; tyrannique, sombre et destructeur en privé.
12. Il ou elle est obsédé(e) par l’image sociale.
13. Il ou elle manie redoutablement la rhétorique : le dialogue pour dépasser le conflit tourne à vide.
14. Il ou elle alterne le chaud et le froid, maîtrise l’art de savoir jusqu’où aller trop loin.
15. Il ou elle est psychorigide.
16. Il ou elle souffre d’anxiété profonde, ne supporte par le bien-être de son partenaire.
17. Il ou elle ressent le besoin compulsif de gâcher toute joie autour de lui.
18. Il ou elle inverse les rôles et se fait passer pour la victime.
19. Il ou elle use d’injonctions paradoxales et contradictoires : la cible perd ses repères, son esprit devient confus, même quand il est des plus brillants.
Paul-Claude Racamier, inventeur de la notion de pervers narcissique, parle d’un véritable « détournement de l’intelligence ».
20. Il ou elle éprouve un soulagement morbide quand l’autre est au plus bas.

Mise en pratique

Et maintenant, passons à la pratique en examinant de très prés une situation qui illustre les informations que vous venez de découvrir et si l’auteur de ces lignes est un moins que rien comme le prétendent certains belligérants.

Nous remarqueront par la même occasion que ses contradicteurs, qui  signent toujours d’un délicat pseudo, sont visiblement rarement de bonne foi (et ça se remarque) et qu’il est plus insulté qu’écouté (voire béni) ce qui est un comble au royaume des aveugles et malentendants.

Il est à remarquer que les plus violentes réactions à l’encontre d’un chrétien fidèle qui fait tranquillement une juste remarque sont les gens qui justement sont  dans la situation que La parole désapprouve.

Ainsi, quand on parlera d’œcuménisme,  chacun donnera son point de vue plus ou moins sincèrement mais les plus virulents (mais pourquoi donc) seront ceux qui ont  un conjoint de l’autre bord et prêchent dans les milieux « où on se mélange ».

Dans le même ordre d’idée, quand il s’agit de dénoncer « l’évangile de prospérité », les plus féroces seront ceux qui sont « Pour » ainsi que leurs adeptes qui ont cru à leurs fariboles intéressées.

D’ailleurs, pourquoi féroces ?

Même si ils ne peuvent pas s’entendre pour cause de vents de doctrines, les frères ne pourraient-ils pas au moins s’accorder ?

Pour nous convaincre de tout cela, nous allons aller faire un tour sur les forums (il s’agit de commentaires aux articles de ce blog) d’un site polémiste qui, si vous ne connaissez pas, vous intriguera déjà par la ligne éditoriale assez spéciale pour un outil messager de paix.

– L’identité religieuse de certains chroniqueurs pas tours identifié
– La provenance des sources souvent douteuse
– Les sujets récurrents générateurs de polémique
– La parole donnée plus aux insulteurs qu’aux enfants de paix
– La censure discrète mais opportunément présente (connue des seuls habitués du site qui s’en accommodent)

– La drôle de modération favorisant la querelle
– L’insistance sur les  sujets générateurs de haine et favorisant les phobies

N’oublions pas que ce site « d’échange et de partage » est destiné à un public chrétien et vous constaterez par vous-même les contradictions de son administrateur qui semble être un as de l’application de ce que pratique les dangereux manipulateurs narcissiques dont fait état cet article.

Encore une fois, la rédaction de ce site n’a rien de personnel contre qui que ce soit mais mets en garde contre les pratiques de ceux qu’elle nomme les voleurs de foi.

« Faites ce que je dis, mais pas ce que je fais et surtout puissiez-vous ne rien comprendre à ce que je vous raconte de manière à ce que, quoi que vous pensiez, quoi que vous disiez ou quoi que vous fassiez, je puisse toujours avoir raison »

Allez donc faire un tour sur cet article publié par le site Actualité-chrétienne et intéressez-vous surtout aux 509 commentaires (au jour d’aujourd’hui) en suivant l’analyse ci-dessous.

L’article concerne un chasseur de démons (notoire ou pas) qui a eu le culot de prétendre que chez les évangéliques, il y avait des démons.

Ce qui nous intéresse est de voir comment il est traité, comment l’information est traité et comment les commentateurs traitent ceux qui ne sont pas d’accord avec leurs théologie perso. Insultes à l’appuie.

Nous ferons des parallèle avec l’étude que nous menons dans ce billet et l’ambiance générale des assemblées religieuses, évangéliques ou pas, et constateront qu’il s’agit de la même chose ce qui nous fait penser que le prédicateur matraqué n’a peut-être pas tout à fait tord.

Le tout savamment orchestré par l’administrateur évangélique du site, co-fondateur lui-même d’une assemblée toulousaine et entouré des habitués de l’espace qu’il manipule comme il le veut avec l’aide directe ou indirecte d’autres serviteurs qui apparaissent régulièrement dans les émissions télévisées produites par le même administrateur.

En écrivant ceci, je me rends compte que c’est déjà brouillon ce qui corresponds exactement au point N° 1 de la liste ci-dessus. 🙂

Pour ce point N°1, « Il ou elle vampirise l’énergie de l’autre ». L’expression « se faire bouffer » prend en effet tout son sens et on  constatera le temps que les habitués passent sur ce site et avec quelle propension (voire violence)ils prennent partie pour l’espace.

Pour les points 2 et 4, « Il ou elle manie redoutablement la rhétorique : le dialogue pour dépasser le conflit tourne à vide« , c’est sans commentaire car visible des aveugles.

Pour le 5, « il ou elle est indifférent aux désirs de l’autre » c’est évident que seul le business compte.

6. Il ou elle s’inscrit dans une stratégie d’isolement de sa proie. Vieille ficelle et l’on constate les contradicteurs, même (et surtout) calmes et sensés se faire rejeter par le groupe.

7. « Il ou elle fait preuve d’égocentrisme forcené ». Évidence même.
8. « Il ou elle vous fait culpabiliser. » Lisez bien les discours de « Rédaction » et de ses aficionados.
9. « Il ou elle est incapable de se remettre en cause ou de demander pardon (sauf par stratégie)« . Il y a beaucoup d’exemple dans ce fil et dans d’autres.
10. « Il ou elle s’inscrit dans un déni de réalité. » Permanent.
11. « Il ou elle joue un double jeu : le pervers narcissique se montre charmant, séducteur, brillant – voire altruiste – pour la vitrine ; tyrannique, sombre et destructeur en privé. » On le constate
12. « Il ou elle est obsédé(e) par l’image sociale. » Pour comprendre cela, il faut suivre la vie de l’administrateur et ses multiples activités ce qui est facile sur le Net d’autant plus qu’il est un vrai spécialiste de la communication.
13. Il ou elle manie redoutablement la rhétorique : le dialogue pour dépasser le conflit tourne à vide. » Évident mon cher Watson. Beaucoup d’articles sont vides et la matière est apportée par les commentateurs
14. « Il ou elle alterne le chaud et le froid, maîtrise l’art de savoir jusqu’où aller trop loin« . Tout un art en effet et il faut être subtil ou lire cet article pour le remarquer.
15. « Il ou elle est psychorigide. » Cela n’en a tout l’air. 🙂
16. « Il ou elle souffre d’anxiété profonde, ne supporte par le bien-être de son partenaire. » Cela, je ne sais pas.
17. « Il ou elle ressent le besoin compulsif de gâcher toute joie autour de lui. » Je ne connais pas cet homme personnellement pour m’en faire une idée
18. « Il ou elle inverse les rôles et se fait passer pour la victime. » C’est tout vu. 😉
19. « Il ou elle use d’injonctions paradoxales et contradictoires : la cible perd ses repères, son esprit devient confus, même quand il est des plus brillants. » Paul-Claude Racamier, inventeur de la notion de pervers narcissique, parle d’un véritable « détournement de l’intelligence ».
La qualité des commentaires mets en avant ce point 19.
20. « Il ou elle éprouve un soulagement morbide quand l’autre est au plus bas. » Cela se pourrait bien vu qu’il a été répondu d’une manière positive, si j’ose dire, aux autres point identifiés de cet exercice.

Nous voyons là que nous avons à faire avec ce que la psychologie (et non l’auteur de cet article) appelle « un pervers narcissique » qui embarque ses victimes dans un délire qu’il ne maîtrise pas lui-même.

Sur ce site, nous avons prétendu que le Blog d’Actualité chrétienne est dangereux pour les raisons que vous lirez en consultant ces pages.

Il en va de l’état psychique et spirituel de ceux qui se laissent embarquer dans cette histoire exactement de même que pour ceux qui sont membres  d’une assemblée dirigée par un individu ou un groupe restreint qui réunirait ne serais-ce que quelques caractéristiques qui viennent d’être énumérées, et nous invitons ceux ou celles  qui auraient des doutes à se mettre à genoux devant notre Dieu qui, par son Saint Esprit, saura vous rassurer et vous montrer la route que vous devez prendre.

Je ne vous dis pas que j’ai raison.

Je vous dis que, qui que vous soyez,  si vous êtes entre les mains d’un manipulateur, écartez-vous vite et examinez si vous n’êtes pas va victime.

Fraternellement ne Christ, 🙂

Jack Paloque-Berges

La suite bientôt…

Publicités
Galerie | Cet article, publié dans Lachose, Paul Ohlott, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Décryptage de la manipulation classique dans les églises

  1. Ping : [Paul Ohlott] Pitoyable ! | Il y a bon les évangéliques !

  2. un frère voulait un démontrer sa foi en citant Philippiens 4:11, le connaissant, son interlocuteur lui a simplement dit: » frère, avant de citer phil 4:11, pratique Josué 1:8″

  3. paloque dit :

    Il sert à ça et mon vœu est que les frères qui ne comprennent pas certaines leurs difficultés fassent de même parce que ça explique beaucoup de choses.

    Pourtant, même si nous ne sommes pas toujours du même avis, qu’est-ce qu’il y a de plus simple que de s’entendre ?

    Mais je crois qu’une nouvelle génération se lève qui commence à comprendre car les filous sont de plus en plus violents quand ils sont démasqués et, la plupart donnant ces derniers temps dans l’exagération, le peuple se lève et ne se laisse plus faire.

  4. Ludovic dit :

    C’est un beau pavé garnit de précieuses informations. Très utiles, et merci beaucoup d’avoir pris le temps de l’écrire. Maintenant je comprends mieux certaines choses qui ce sont passées et passe encore actuellement.

    Encore merci pour tout ce travail.

    Ludovic

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s