Et les mendiants (et voleurs) évangéliques insistent


Suite à mon billet mettant en cause ses bizarres façons de faire, le fondateur, administrateur, animateur du site Blogdei Nicolas Ciarapica s’est fendu d’un courrier à mon intention.

Non pour me retourner une juste (ou pas) désapprobation, mais pour me dire entre-autre…

–  …il n’y a pas eu d’appel d’argent pour ma famille, contrairement à ce que tu dis

Je veux bien le croire et le démentir si c’est vrai (seuls Dieu et lui le savent),  mais j’y ai un peu de mal que vous comprendrez en lisant ces lignes.

Ce garçons m’ayant demandé de ne pas publier sa lettre avec une inutile tentative d’intimidation coutumière on va le voir chez ce personnage, je ne le ferais pas dans son intégralité mais la commenterais tout de même en ignorant ce qui pourrait lui porter du tord personnellement; Non par crainte de la menace mais par pure charité évangélique.

C’est la seconde partie du poulet qui est remarquable.

C’est une suite de justifications que je ne lui demandais pas et parfaitement malhonnêtes quand on sait la relation qui nous lie depuis de nombreuses années.
Ceux d’entre nous qui le connaissent personnellement (ou qui ont travaillé avec lui) y reconnaîtront quelque chose. Lol !

Il y cite au passage quelque nom prestigieux comme si il avait besoin de la caution du Président untel pour me faire avaler sa salade.

-…j’ai eu la pensée subitement l’autre matin de poser cette « toison » en demandant à ceux qui le souhaitent de me soutenir…

Une « toison » devant Dieu comme un Gédéon en cavale.

En fait de toison, c’est un appel de fonds en règle et je ne vois pas ce que Dieu a à voir là-dedans. Aurait-il même osé faire cette proposition à au Seigneur ?

Ou alors, il faut que son nouveau Blogdei (Blogdei 3) soit épuré de touts ses diatribes concernant les marchands de foi qui ont fait son audience et que son public a avalé comme si c’était vrai.

Il a le droit de changer d’avis mais doit arracher quelques rubrique de son site internet et au passage quelques pages de sa Bible.

Mais en retrouvera il les passages ?

Dans un cas comme dans l’autre, il ne resterait plus grand chose à lire sur cet espace qui ne ressemble plus à rien et c’est peut-être pour cela qu’il a tant de peine à le remettre en ligne. Voxdei/Blogdei ne vaut plus rien. Même pas le prix de l’hébergement de ce site.

Aucune explication n’est finalement donnée sur la fermeture (temporaire ?) de ce site et, là où je suis bien surpris, c’est qu’il est toujours en ligne même si l’hébergeur n’a pas été payé. Seule une page d’accueil apparaît avec son injure un peu comme si on passait un message.

Pas de dons, pas de Blogdei !

Mais je suis si mesquin. :-//

Qu’il produise à la limite un article racontant qu’il est aux abois  question finance (sic) et qu’il change d’avis concernant le plumage des oies, je comprendrais et n’y verrais pas de malice.

Mais qu’on impose à autrui une situation de ce genre en sachant bien que ses aficionados finiront par payer, la procédure est nouvelle et il va falloir la breveter.

Pas si nouvelle que ça en fait.

Lors de mes voyages missionnaires, j’ai rencontré un pasteur qui m’a fait un discours sur le besoin de machines à coudre qui seraient bien utiles pour créer une activité en faveur des pauvres de son églises. J’ai bien sûr mis la main dans ma poche.

Or, un membre effaré de voir le blanc (les blancs ; il y en a eu plusieurs) se faire ainsi rouler, m’a emmené un jour dans une pièce que le Charles ne m’avait pas fait visiter où trônaient une vingtaine de ces précieux modèles qui existaient déjà.

Les méthodes de Nicolas Ciarapica ne sont pas seulement maladroites; Elles sont condamnables devant la justice des hommes et surtout celle de Dieu.

J’y vois là de la manipulation que jusqu’à il y a peu je ne disais à personne sauf à quelques frères qui comprenaient

–  Voilà mon cher, tu es au courant des racines de mon manque de foi et tu es encouragé à prier. Si tu pouvais faire vite et être efficace dans tes prières et avant le 22 juillet car….

Nouvelle technique ; On invoque le besoin pressant.

Les publicitaires font de même pour vous vendre une nouvelle cafetière dont le prix d’appel est maintenu jusqu’à une certaine date. Après cela sera plus cher.

En plus, il se fout de ma poire.

Le « Cher Jack » est insultant quand nous savons les relations que nous avons et ma politique contre les voleurs évangéliques de tout genre. Ce type est en train d’essayer de me manipuler.

Quand à mes prières, « si tu pouvais faire vite… », c’est plutôt un coup de pied au cu* que j’ai eu envie de lui donner.

–  …nous ne mangeons plus trop de viande n’ayant plus d’argent pour, et je ne m’achète plus d’habits depuis longtemps; je puis dire que je CONNAIS le sort des travailleurs pauvres qui bossent et peuvent A PEINE subvenir aux besoins d’une famille

Il m’aurait envoyé la photo de sont petit dernier sale (il ne doit plus avoir de savon non plus) et en train de pleurer, j’aurais envoyé la police. C’est ça le discours en privé du grand et valeureux Nicolas Ciarapica ?

Il n’est même pas un pleutre.

Je ne crois pas à ses histoires et je dirais que c’est un bandit plus qu’autre chose car, si vous aviez sa lettre sous les yeux, vous penseriez à un Scam comme nous en recevons tous les jours du Nigeria ou Cote d’Ivoire qui vous proposent tout ce que vous savez.

Autre passage

–  Je te saurai gré de ne pas publier ce message et de le garder pour toi. Si le fardeau est trop lourd, tu peux faire comme moi, le déposer devant le Seigneur.

Si « son» Seigneur ne réponds pas à sa détresse, qui suis-je pour m’émincer dans leurs affaires ?

Oui, ce fardeau est bien lourd, et je l’ais déposé sur cette page car c’est l’endroit où il fallait le mettre pour que mon ami de toujours (du moins en celui en qui je croyais à une certaine époque) comprenne que sa plaisanterie a assez duré.

Ma réponse

Note : Je n’avais pas l’intention de publier cette lettre mais, pour une meilleure compréhension du contexte, il fallait, pour des questions de transparence se jeter à l’eau et apprendre à Nicolas à nager.

Par cette publication, j’ai plongé pour aller le chercher.

Aujourd’hui, Mardi 23 juillet 15 h, Blogdei affiche toujours sa demande de fonds.

Réponse à Nicolas qui s’est une gardé d’y répondre

Salut Nic,

Bien évidemment que je ne diffuserais pas ce message et ce n’est pas la crainte de « et tu violerais ma vie privée en le faisant » mais tout simplement parce que je sais bien me tenir.

J’ai pleuré un bon coup en le lisant et, sans vouloir faire remonter mon cynisme, je dirais qu’il ressemble à un scam africain du genre de ceux qui partent directement à la poubelle juste après en avoir lu le titre.

Mon petit vieux, nous avons le même Dieu et les mêmes évangiles et, si tu ne crois pas à ce qui y est écrit, je me demande comment tu peux tenter de le raconter aux autres.

Il semble que tu ais un certain culot de me faire ce joli discours ce qui me fait penser que tu continue à te foutre de la gueule du monde. Tu devrait relire tes archives.

Maintenant, en floutant les identités pour préserver le contexte, ton fade poulet  pourrait effectivement servir de matière à un article pour mon nouveau site qui ne manque pas on l’a vu d’ingrédients.

Cela dit, je compatis à ton problème et, à défaut de t’aider à le résoudre financièrement, je n’en ais pas envie, je pourrais si tu consent à descendre de ta hauteur participer effectivement au rétablissement de ta situation.

Mais pour cela, il faudrait que tu te décide enfin à écouter tes frères, fait que je remarque est vraiment le seul qu’on ait à te reprocher.

Je crois Nic que tu as la foi et que tu n’est pas un pantin comme celui que tu devine car tu as lu mes textes par rapport à ton concurrent . C’est ce qui me fait mépriser ta demande et y répondre sans discernement ne serait pas vraiment te rendre service ni  t’encourager. Lol !

Pour te rétablir mon pot, il va falloir passer par la case spirituel et traiter spirituellement les choses.

Dieu va sans doute pardonner tes errements si Il a du moins encore  besoin de toi.
Nous tes frères, nous n’avons rien à te pardonner (à part ceux dont tu as détruit la foi avec tes mensonges et ta duplicité) et seront toujours là pour te soutenir à la condition tout de même que tu y mette un peu de bonne volonté et descende une marche.

Une idée maligne me dit en ce moment que ce mail ne sert à rien, que je pers encore mon temps à t’écrire, et que tu ne va toujours pas écouter mais je ne l’écoute pas. Je ne veux pas l’écouter !

Je vais faire vite; Je sais que tu me comprends.

Commence tout d’abord à virer ta petite phrase assassine…

« D’autre part, si vous avez à coeur de nous soutenir et de nous encourager,
vous pouvez créditer notre compte paypal: blogdei@laposte.net »

… et montre moi que c’est fait puis, mets-toi à genoux. Ce que tu va Lui dire ne me regarde pas.

Je modifierais mon article et rajouterais quelques points de suspension.

Ensuite, nous examinerons ensembles ce qu’il a lieu de faire pour que tes factures puissent être payées et que Blogdei continue sa route.
>…Si tu as quelque discernement pour l’avenir de blogdei, je suis à l’écoute.

Mon dernier mail avait déjà répondu à cette question.


Tout va bien !
Jack Paloque-Berges
http://www.lamaisondunet.org/
https://paloque.wordpress.com

Publicités
Galerie | Cet article, publié dans Les sites évangéliques dangereux, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Et les mendiants (et voleurs) évangéliques insistent

  1. Ping : Fin de « l’Affaire Anjou  et Nicolas Ciarapica Di Volpi | «Il y a bon les évangéliques !

  2. Ping : [Christianisme] Création d’un comité d’attaque contre un serviteur. | Il y a bon les évangéliques !

  3. Ping : [Blogdei] La bassesse de Nicolas Ciarapica | Il y a bon les évangéliques !

  4. paloque dit :

    Tiens, et pour en rajouter une couche.

    Je savais bien que les histoires d’hébergement (et de financement) n’étaient pas nouvelles sur Blogdei comme en témoigne ce liens vers une page de 2010 qui en faisait déjà état et que je viens tout à fait par hasard de découvrir sur le Net..

    On peut y lire une merveilleuse déclaration (suggestion) de Nicolas qui écrit…

     » Nous ne vous demandons rien et laissons l’affaire au Seigneur. Mais si le coeur vous en dit, vous pouvez créditer notre compte Paypal : blogdei@laposte.net (si vous n’avez pas de Paypal, il vous en coûtera 1,50€ pour ajouter… »

    « En fonction de l’argent recueilli, nous saurons où le Seigneur voudra nous conduire et nous irons avec assurance dans cette direction. »

    Autrement dit…

    Nous laissons le Seigneur s’occuper de l’affaire mais pouvons lui donner un coup de pouce en créditant notre compte Paypal de sorte que quoi qu’Il décide, nous aurons toujours le site et nous poursuivrons notre route quoi qu’il arrive.

    Trois ans après, même scénario, même discours, et on tape le chaland sans vergogne en déchirant les textes que nous avons écrit.

    Quand aux alternatives d’hébergement, si Infomaniak (le top des hébergeurs en Europe) ne fait pas l’affaire et un serveur dédié inutile, je me demande qu’est-ce qu’il reste.

    Un webmaster comprendra que ce type se fiche de la tête des gens. 😦

    Lire aussi les commentaires en fin d’appel.

    http://nicolasciarapica.fr/blogdei-thedemo/message-aux-visiteurs-blogdei-en-observation-pour-15-jours-et-apres/

  5. David Vincent dit :

    Il y a quelque chose que je ne comprends pas dans cette affaire.
    Pourquoi utiliser un hébergeur payant si on n’a pas d’argent pour cela ?

    Je suis étudiant, je ne roule pas sur l’or j’ai donc créé un blog wordpress, entièrement gratuit.
    Pourquoi ne fait-il pas de même ? Comme ça, il n’aura pas besoin de demander de l’argent.

    • paloque dit :

      Parce que les productions de Blogdei (avec des tonnes d’archives) prennent beaucoup de place mais c’est vrai que là aussi,un webmaster avisé sait comment répartir ses ressources pour ne pas surcharger un même serveur.

      C’est d’ailleurs ce que Nic faisait par le passé et, en tant que webmaster avisé moi-même, je sais que l’actuel Blogdei n’a pas besoin d’un serveur Dédié et qu’effectivement un simple blog wordpress suffirait d’autant plus que son site tourne sous le même système.
      Mais étant bien plus compétent que moi en la matière, Notre ami sait ce qu’il à à faire de ce coté.

      C’est plutôt votre première phrase qui m’intéresse. Je vous cite…

      >…Pourquoi utiliser un hébergeur payant si on n’a pas d’argent pour cela ?

      Je dirais, pourquoi vouloir à tout prix faire perdurer un site internet si on n’a pas de sous et si le Seigneur n’a pas béni l’affaire ?

      …Quand on enseigne aux autres ce qu’il raconte à ce sujet, il n’a pas le droit de faire le contraire.

      A moins qu’il soit persuadé de notre Dieu veuille éprouver la foi de ses habitués et qu’il en serait le bénéficiaire.

      Et comme ce n’est pas la première fois qu’il nous fait le coup….

      🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s