Prédications à vendre


Ce n’est pas nouveau, les sites internet et simples chrétiens vendent de plus en plus des objets de culte sur la toile.

Tant qu’il s’agissait de mettre à la disposition des croyants de le littérature biblique bonne pour la croissance ou à offrir dans le cadre de l’évangélisation, nous n’y avons pas vu de malice mais maintenant, partout sur le Net (et dans les églises) nous trouvons de véritables boutiques proposant livres, CD et autres colifichets.

Penchons- nous sur ce phénomène et comprenons ce qu’il en est.

Il n’y a plus besoin d’être une église ou œuvre reconnue par Dieu et par les hommes, n’importe qui maintenant propose l’option « Faire un don » ou « Nous soutenir » sur son site même si l’administrateur du système est un vaillant esseulé soumis à aucun contrôle et qu’on ne sait même pas qui il est.

Il y a les professionnels de la chose qui se remarquent par l’appel de fonds bien apparent en première page et les plus discrets liens de sites un peu plus modestes qui n’affichent même pas les mentions légales (obligatoires sur tout site internet) pensant que que la transparence est un bien vilain défaut.

Il y a ceux qui demandent sans avoir l’air de demander, les pervers qui font du chantage, ceux qui offrent un truc à partir d’un don de tant d’Euros, et ceux qui affichent « Ce site de fait pas d’appel d’argent » et qui le font quand même.

Bien, je ne vais pas refaire le monde ; Il y a des polissons partout.

Mais là où je m’insurge, c’est contre ceux qui vendent la Parole de Dieu.

Qu’ils aient le prétexte de vendre au prix fort une version papier sous prétexte que l’argent ne tombe pas du ciel (qu’ils prétendent) et que la chose ait un coût, passe encore mais pour le numérique…

Les fichiers de prédication .MP3 se vendent comme des petits pains comme si les auditeurs n’avaient pas un Bible et des préchis-préchâts dans leurs églises.

Ils ne coûtent sien à la fabrication et à l’expédition si ce n’est la location de l’hébergement du site qui ne se résume qu’à quelques Euros par mois.

De plus, vous trouvez des prédications dont l’auteur ne sait même pas qu’elles sont en vente et, quand ils s’en aperçoivent, ne disent rien parce que les sites qui les publient sont prestigieux et bien achalandés. Même si ils se font du fric sur leur dos.

De plus, je voudrais bien savoir ce qui autorise quiconque à vendre la parole de Dieu au travers de supports (prédicateurs, louange) tout inspirés qu’ils soient.

Ces gens font exactement ce qu’on reproche à nos amis Catholique, faire du blé avec des bondieuseries.

Quand je pense que Jésus a chassé les marchands du temple et que nous disons « Amen ».
Et que c’est nous qui donnons notre oseille.
Et qu’on ne dit jamais à ces pécheurs « Abstient-toi ! »

Où en sommes-nous frère ?

Publicités
Galerie | Cet article, publié dans Lachose, Les sites évangéliques dangereux, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Prédications à vendre

  1. « mon peuple périt faute de connaissance » nous dit la Bible; que fait le peuple de tous les avertissements que Jésus a fait dans les évangiles? l’apôtre Paul a consacré du temps pour enseigner le peuple sur la fin des temps: mais qui s’en soucie? nous sommes plus attachés à la recherche du bien – être, et par conséquent nous devenons adeptes des formules qui débouchent à la prospérité; résultat, nous encourageons et facilitons le commerce de la « Parole de Dieu ». la Bible dit que le méchant ne résiste pas dans l’assemblée des justes; comment expliquer toutes les horreurs que nous vivons dans les milieux ecclésiales? A mon avis, l’Église de Jésus doit prendre conscience de toutes les dérives et accepter de se repentir. Une repentance authentique ramènera la gloire de Dieu.

    • paloque dit :

      Certainement Anne et il y a une réponse. 🙂

      >…et par conséquent nous devenons adeptes des formules qui débouchent à la prospérité; résultat, nous encourageons et facilitons le commerce de la « Parole de Dieu »

      C’est parce que le « chrétien » est justement plus devenu un adepte d’un système qui l’arrange plus qu’un disciple responsable. Une religion sans repentance ni relation directe avec son Dieu quoi.On pourrait même dire son dieu (« d » minuscule ».

      >…comment expliquer toutes les horreurs que nous vivons dans les milieux ecclésiales ?

      En reprenant, comme expliqué dans la Parole notre frère, nommément et sans nous contenter de généralités qui ne touchent personne d’autant plus que nous savons bien que « l’enfer, c’est les autres ».

      Souvenons-nous du passage où Pierre s’est fait rentrer dans le lard par un Paul plein d’amour et de Jésus fouettant les marchands du temple.

      Ils n’ont pas dit « qu’il fallait le faire » mais ils l’ont fait.

      Et tout de suite même ! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s