topchristianum.com


Ce billet est un fait un commentaire (à un article) repiqué sur sur le site Actualité-Chrétienne.

Il en a amusé plus d’un et je vous le laisse découvrir avec délectation. 🙂

Cet article a pour mérite notamment de nous rappeler que l’église primitive était loin d’être aussi idéale qu’on se l’imagine parfois à tort. Effectivement la moitié du NT relate des situations de conflits, d’incompréhensions, de désarrois, d’injustices.

Je me demande franchement s’il y avait eu Internet à l’époque comment les différents sites auraient traité par exemple la décision de Paul et de Barabbas de se séparer au sujet de Marc. Je pense qu’actu-chrétienne l’aurait tout de suite publié, peut-être que notre ami le pasteur Foucart aurait rué dans les brancards, estimant que l’apôtre Paul, quand même, n’y allait pas de main morte.
Ensuite notre ami l’évangéliste Rémy Bayle aurait répondu par un autre article insistant sur la liberté de jugement et d’appréciation de l’Apôtre. Enfin notre ami le journaliste Paul Ohlott aurait vite publié une interview exclusive avec Marc, donnant un éclairage encore différent de l’affaire.

Il y aurait eu minimum 443 commentaires, dont 326 écrits par les 5-6 habitués et/ou trolls de service mettant leur grain de sel là où personne ne le leur a demandé.
Ensuite trois semaines plus tard, le site topchristianum.com aurait publié le communiqué suivant:

« Ces jours-ci une polémique a éclaté au sujet des relations entre deux dirigeants connus de nos églises chrétiennes. Le site topchristianum tient à se distancer de tout esprit de polémique.
A notre connaissance, les relations entre les deux personnes n’ont pas changé, c’est juste que l’une d’entre elles à décider d’interrompre son voyage missionnaire pour prendre un congé bien mérité sur les rives du lac Tibériade.
Le Topchistianum se permet de rappeler que la calomnie est punie par la loi romaine et que les infracteurs sont minimum jetés aux lions »

Huit semaines plus tard (après la fin des vacances d’été), le Conseil Impérial des Eglises de l’Empire Romain (CIEER) ferait connaître son opinion dans un autre communiqué, très attendu:

 » Le Conseil déplore la divulgation sur certains forums Internet d’éléments de la vie privée de deux dirigeants d’une des dénomination membre du CIEER.
Nous demandons aux frères et sœurs de l’Empire romain de prier pour ceux et celles qui ont divulgué cette information, que ces personnes puissent trouver le chemin de la repentance et également de prier pour les membres des instances dirigeantes de nos dénominations qui sont la proie d’attaques dans leur vie privée. »

Heureusement, le médecin Luc qui a rédigé les Actes des Apôtres n’a ni nié l’existence du conflit entre Paul et Barabbas, ni ne l’a minimisé. Il ne s’est pas non plus placé en juge, mais c’est contenté de résumer les faits et de laisser l’interprétation à chacun.
On constate juste qu’il a préféré suivre le parcours de Paul plutôt que celui de Barnabbas, mais vu qu’on retrouve Marc plus loin dans l’histoire, on peut penser que le conflit a connu un dénouement positif.
Pourtant Luc a dévoilé des éléments de la vie privée de deux personnes très honorées en parlant de leur désaccord: Pourtant beaucoup de lecteurs et contemporains de Luc devaient ignorer l’existence de ce conflit ou ceux qui ne l’ignoraient pas auraient pu espérer que tiens, enfin, je suis curieux de savoir comment Luc va interpréter cela.
Mais Luc a fait le choix de ne pas interpréter. Bien sûr, dans ce cas-là, car les deux personnes en question n’avaient eu qu’une divergence.
Par contre dans les cas où le scandale était causé par des états de péché qui duraient, ni Luc, ni Paul, ni les autres écrivains du NT n’avaient leur langue dans leur poche et n’hésitaient pas à employer un langage qui n’avait rien d’aseptisée (sans parler du Seigneur Jésus lui-même).

Quelque soit la méthode employée: présentation sobre des faits sans grille d’interprétation, ou jugement porté sur une situation, nous voyons que les auteurs du NT entraient dans le vif du sujet et affrontaient les scandales de leur époque.
De même Luc a trouvé bon de raconter la sombre histoire d’Ananias et Saphira. Combien d’auteurs auraient-ils préféré sauter ce chapitre délicat à pieds joints ?

Si vous croyez dans l’inspiration divine des écrits bibliques, il est vraiment difficile de justifier les attaques contre actu-chretienne sur des arguments bibliques. Peut-être que s’il y avait eu Internet au premier siècle, Luc aurait fondé actu-christianum pour être plus efficace ?

En attendant sa sagesse et sa neutralité bienveillante sont des exemples pour actu-chrétienne et pour chacun de nous aujourd’hui.

Publicités
Galerie | Cet article, publié dans Insolite, Lachose, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s