[Blogdei] La bassesse de Nicolas Ciarapica


J’ai découverts hier qu’un message avait été ajouté à  la mystérieuse page d’accueil du site Blogdei  dont nous nous sommes étonné dans quelques billets précédents.

J’y dénonçais assez peu amicalement la roublardise de l’administrateur de ce site qui, après nous avoir enseigné pendant des années sur la probité en rapport avec l’Évangile, est pris la main dans le sac  à tricher comme les autres.

[NDLR] Depuis hier le jeudi 27 Mars 2014, l’URL du site de l’association MITSPA redirige vers le site de la MILIVITUDE et nous ne savons pas si c’est provisoire.
Vous trouverez donc sur les page de notre blog des liens détournés de leur direction d’origine et quelquefois ne menant nulle part car des pages concernant les affaires dont nous parlons ont été discrètement retirées des espaces mis en cause.

Désolé, nous ne pouvons rectifier ces liens à chaque fois que cet incident se produit

Les autres qu’il fustigeait en racontant partout que nous devions vivre « par la foi » et que les appels d’argents se multipliant sur la toile au sein du monde chrétien évangélique  ne sont pas dignes d’un serviteur zélé.

Bon, chacun se le voit à sa manière mais quand la pratique dénie le discours, on réfléchit à donner à celui qui nous ment et par là même se rends coupable d’une nouvelle tentative de manipulation.

Trouvez ci-dessous le texte intégral de ce nouvel appel d’argent inopportun avec quelques commentaires qui mettront en lumière le dessous de cartes.

Bon peuple de Dieu. Viens et voit ! 😉

Appel de levée de fonds en page d’accueil du site Blogdei apparemment en carafe.

Note : J’écris « apparemment » car, malgré les apparences justement, ce site est toujours en ligne et accessible par les liens internes, ce qui veut dire que l’hébergeur a été réglé et qu’il n’y a aucune raison qu’il n’apparaisse pas, et que la mention « Blogdei fait peau neuve » ne justifie en aucun cas le fait que le blog soit hors ligne depuis si longtemps.

Chers amis,

Je me dois ici d’expliciter la demande de soutien publiée ici pour qu’il n’y ait pas d’ambigüités.

Le coût de l’hébergement du blog se monte à quelques ceintaines d’euros par an tout au plus, tous services confondus. J’ai personnellement un travail qui nous fait vivre, ma famille et moi-même (nous sommes 5 sur mon salaire). Mon message est en fait une « toison » que je dépose devant le Seigneur.

Note :   Le prix de l’hébergeur de Blogdei, Infomaniak est de 120 Euros par an et non pas  « quelques centaines d’euros par an tout au plus. »

Ceux qui savent ce qu’est une « toison », inspiré de l’histoire de Gédéon dans la Bible, sont tous persuadés que c’est à Dieu seul qu’on s’adresse et non pas aux donateurs éventuels qu’on prends ainsi pour des billes. Un peu facile non ? 

Mon travail me permettait jusqu’à présent de disposer d’un peu de temps pour m’occuper du site. Mais depuis que la crise fait rage, cadre dans une entreprise d’insertion par l’activité économique, je passe mon temps à chercher constamment du travail pour mes gars, des perspectives pour ne pas fermer, des finances pour pouvoir boucler les fins de mois sans mettre de gens à la porte. Ce travail demande une énergie énorme et me laisse déjà peu de temps pour mes enfants – m’obligeant par surcroît à trouver un revenu complémentaire pour faire vivre ma famille – ce qui est paradoxal puisque j’ai DEJA un travail : je partage le fardeau de ceux qu’on appelle les « travailleurs pauvres », ceux qui ne parviennent plus à vivre du fruit de leur travail.

Note: La crise a bon dos comme si le Dieu du ciel connaissait « la crise » et ne savait pas honorer les factures de Ses serviteurs quand il y en a besoin.

De plus, récupérer les difficultés de l’entreprise [d’insertion] dont le quémandeur est cadre et se servir de la détresse des bénéficiaires me parait pour le moins douteux. 
C’est comme ces organismes qui affichent la photo d’un petit enfant en pleur pour émouvoir le cœur des futurs donateurs  et engrangent des millions sur le dos et les sentiments du petit peuple.

Ma « toison », un peu naïve peut-être, consiste à voir si plusieurs ont à coeur de me soutenir pour me remettre à ce travail d’écriture, délaissé depuis de nombreux mois, de façon à ce que je puisse avoir un ou deux ou plus de jours par semaine loin du travail. Arrêter d’être à plein temps et me mettre à 80% ou 60%, de façon à pouvoir me consacrer au site.

Note: La toison un peu naïve (pas si naïve que ça) a donc pour but de financer le poste de rédacteur du site Blogdei et de mettre un terme au bénévolat dont Nicolas nous bassine les oreilles depuis tant d’années.
D’autre part, les habitués de ce site  sont habitués à cette demande, toujours sous entendue, et ma spiritualité me fait croire que si le Seigneur n’a pas accédé à cette requête, c’est sans doute qu’Il a ses raisons et que son serviteur était bien plus performant tant qu’il comptait exclusivement sur Lui.

Voudrait-on forcer la main de Dieu ?

Ce pas doit être fait dans la foi et j’avoue que l’asphyxie que nous, PME, vivons dans cette France de 2013, cause un découragement considérable et un stress constant pour SEULEMENT SURVIVRE. Avant, nous pouvions travailler et avoir du temps, maintenant nous devons travailler tout le temps et courir après l’argent, les impayés, les contrats, devons remplacer nos gars qui se blessent ou se lassent, etc. C’est une véritable guerre que vivent ceux qui se sont nommés eux-mêmes les « pigeons ».

Note: La crise, toujours la crise !
La discrète allusion aux « impayés » aurait plutôt du faire références aux dettes mais,  comme les informations dont je dispose sont du domaine du privé, je ne m’étendrais pas sur ce sujet.

Les problèmes financier de l’entreprise qui emploie Nicolas Ciarapica  n’ont que je sache rien à voir avec Blogdei, et je me dis que qu’un mauvais gestionnaire des finances de sa vie familiale et du site qu’il administre  est une faillite qui ne porte pas son nom.

Je trouve le quémandeur un peu gonflé d’en appeler à la générosité publique évangélique pour couvrir ses erreurs qu’il ne semble d’ailleurs pas vraiment décidé d’abandonner car persistant à refuser toute aide qui lui est proposée.

Il semble qu’il ne veuille que du fric et rien d’autre. 

Voilà un peu le fin mot de mon histoire et les raisons de mon absence croissance du site. A l’occasion du déménagement, puis de la refonte graphique, j’ai souhaité laisser tout cela « dans la mort » afin d’avoir quelques débuts de réponse à ces questions.

Note: « Dans la mort », dans le contexte évangélique ou du moins religieux a une signification qui va bien au delà que cette mauvaise sauce qui vient de nous être servie.

Pour la rédaction, c’est du foutage de gueule qui lui fait penser que Nicolas a viré sa cuti et est devenu elle ne sait pas quoi.
Si nous savions ce garçon manipulateur et un peu trop centré sur lui-même, nous n’avons jamais cru qu’il soit malhonnête.

Il semble que ça ait commencé. 😦

Si vous souhaitez discuter avec moi de ces choix nécessaires à faire, je vous attends sur mon e-mail : nciarapica(arobase)free(point)fr et si vous avez à coeur de nous soutenir et de nous encourager, vous pouvez créditer notre compte paypal: blogdei@laposte.net

Note: Passez à la caisse directement. De toutes façons, je vous balade. (Traduction libre de l’éditeur)

Merci de vos prières et de votre attention, et à tout bientôt pour la nouvelle version du site qui, soyez-en assurés, continuera !

Note: Au poker, on dit : « Il faut payer pour voir ».
Et nous sommes rassuré. Le site continuera avec ou sans réponse de Dieu à la toison.(Traduction libre de l’éditeur)

Il semble que Nicolas ait eu une réponse favorable du Seigneur pour publier son déodorant poulet sinon, il ne parlerait plus de toison.

Ce qui mets à mal l’absence ambiguïtés dont il fait état dans la première phrase de son appel à générosité. J’appelle cela de la bassesse et il faudrait qu’il s’explique et produise un bilan qui nous aiderait à comprendre pour qu’on puisse l’aider.

Nicolas ><>

Plusieurs articles concernant cette affaire avaient déjà été publiés sur ce site y compris la relation épistolière entre Nicolas et votre serviteur à ce propos.

Pour être informé en temps réel de l’évolution de cette affaire, vous pouvez sous inscrire sur une liste dédiée de laquelle vous pourrez vous désabonner sans formalité quand vous le souhaiterez . Choisissez la liste « Affaire Guillaume Anjou-MITSPA »

Le site Blogdei fait la manche
Et les mendiants (et voleurs) évangéliques insistent

Publicités
Galerie | Cet article, publié dans Insolite, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

17 commentaires pour [Blogdei] La bassesse de Nicolas Ciarapica

  1. pandadcia dit :

    Bonjour, je n’approuve pas du tout. Le jour ou mon père sera un manipulateur j’aimerai bien le savoir! Si vous saviez le NOMBRE d’heures qu’il passe sur son site!
    Et même si vous aviez raison (chose que je n’approuve pas!) :
    « Ne parlez point mal les uns des autres, frères. Celui qui parle mal d’un frère, ou qui juge son frère, parle mal de la loi et juge la loi. Or, si tu juges la loi, tu n’es pas observateur de la loi, mais tu en es juge. Un seul est législateur et juge, c’est celui qui peut sauver et perdre; mais toi, qui es-tu, qui juge ton prochain? » Jacques 4:11-12

    QDVB.

    • paloque dit :

      On vois bien pandadcia que vous n’avez pas lu cet article avec un oeil critique (au bon sens) et de même votre Bible qui n’affiche pas seulement le verset que vous nous citez

      Il y en a d’autres. 🙂

  2. Hervé P dit :

    — Hi, hi ! Ça me rappelle ce passage biblique :
    1 Corinthiens 6, 1-8 : «Quand quelqu’un d’entre vous a une affaire contre un autre, ose-t-il bien aller en jugement devant les iniques, et il ne va pas devant les Saints? Ne savez-vous pas que les Saints jugeront le monde? Or si le monde doit être jugé par vous, êtes-vous indignes de juger des plus petites choses? Ne savez-vous pas que nous jugerons les Anges? combien plus donc devons-nous juger des choses qui concernent cette vie? Si donc vous avez des procès pour les affaires de cette vie, prenez pour juges ceux qui sont des moins estimés dans l’Eglise. (Si donc vous avez des procès pour les affaires de cette vie, vous prenez pour juges des gens qui sont méprisés de l’Église! — des inconvertis, quoi ! — Ostervald) Je le dis à votre honte: n’y a-t-il donc point de sages parmi vous, non pas même un seul qui puisse juger entre ses frères? Mais un frère a des procès contre son frère, et cela devant les infidèles. C’est même déjà un grand défaut en vous, que vous ayez des procès entre vous. Pourquoi n’endurez-vous pas plutôt qu’on vous fasse tort? Pourquoi ne souffrez-vous pas plutôt du dommage? Mais, au contraire, vous faites tort, et vous causez du dommage, et même à vos frères.»
    , où Paul reproche à des frères qui ont un différend avec un autre de se confier aux tribunaux du monde plutôt que de régler l’affaire entre eux dans la prière et le jeûne si besoin !
    — Ça me rappelle encore ce passage de 3 Jean 9-10, où c’est un « Diotrèphe » qui décide qui fait partie de l’église ou non, à la place de Dieu (qui est pourtant Souverain – comme ils disent… Lol) !…

  3. Hervé P dit :

    — Le premier forum chrétien digne de ce nom, à l’époque où j’avais un modem 56 k, c’était justement celui de Nicolas Ciarapica. Mais au fur et à mesure que je le fréquentais, le forum a disparu et a été remplacé par le blog que vous savez.
    — Mais tout en postant des commentaires sur les articles de ce blog, j’était irrité par les mails que je recevais dans ma boîte mail (la newsletter) et j’ai demandé à me désinscrire de ces « news ». J’aurais bien voulu continuer à commenter, mais j’ai été viré « comme un malpropre » ! Je le lisais de temps en temps, mais comme ça, « en couchette », comme disent les cibistes. Depuis, je ne le fréquente plus, même « en couchette ».
    — J’avais bien remarqué cet appel aux dons alors que Nicolas a toujours refusé les appels d’argent, au début… Il ne me semble donc pas délivré de l’amour de l’argent ! C’est peut-être pour ça que Jésus-Christ a « fermé le robinet », afin de l’éprouver pour savoir ce qu’il y a dans son cœur…
    — Pour le site de Michelle d’Astier de la Vigerie (attention : danger atomique ! Nom à double particule – lol !), j’ai posté des commentaires sur les articles qu’elle publiait et dont j’étais d’accord. Las ! Ses « contre-commentaires » particulièrement acides et revêches m’ont dégoûté et je n’y poste plus ! Et pour cause : j’ai tout-à-coup senti que ma foi était en danger ! Je ne suis pas « maso » à ce point-la, tout de même… Je ne sais pas si elle a changé depuis, mais c’était devenu un calvaire de poster ne serait-ce qu’une phrase sur son blog ! Depuis, j’ai lu quelques articles un peu dérangeants à son sujet. Le Seigneur m’a mis au large… Béni soit-il !

    • paloque dit :

      Oui, Voxdei défunt a bien mal évolué, et son gestionnaire semble avoir changé de « mentalité » de telle sorte que ce que nous appelons « la croissance chrétienne » est bien tristounette.

      Pour Michelle d’Astier, il semblait que son « caractère » s’étaient améliorées un tantinet mais ses interventions ici où là nous montrent que ce n’est pas gagné et que là aussi la croissance est pénible.

      Surtout pour ceux qui en font les frais. 😀

      Tout ce petit monde est adepte de « la pensée unique » et on note que dans l’entourage des pré-cités ce n’est pas triste non plus comme en témoigne ce blog en général et en particulier cet article.

      Le nouvel évangile est désormais…

      « Faites ce que je prêche mais surtout pas ce que je pratique ! »

      Lol ! 😦

      Ps: Et après on raconte à qui veut nous entendre qu’on aime Dieu et qu’on est aimé de Lui. CQFD !

    • En même temps, pour d’Astier, c’est une femme qui se met à enseigner donc forcément.
      Si le Seigneur n’a pas donné l’enseignement à la femme Il sait pourquoi.

      Et puis elle est manifestement et visiblement toujours en coquinerie avec le monde occulte.

      Bref, je ne connais pas un seul exemple de femmes qui enseigne les saints et qui à part cette première dérive doctrinale (d’enseigner) n’en n’ont pas d’autres.

      Joyce Meyer ? Les kuetistes ? Où ? Aucune.

      Quant à Nicolas, c’est bien triste, j’ai vu la « progression »…..

      Que Dieu me garde de faire un jour des appels d’argent avec mon très modeste blog!

      D’ailleurs vu que je n’ai pas trop (du moins je ne prends pas trop) le temps avec lui, je n’écris que de temps à autres!

      Il a une famille, qu’il prenne soin d’abord de sa famille, le « ministère », blog ou autre, vient ensuite. Et si il peux gérer les 2 alors il gérera, mais sinon qu’il laisse en pause, voilà tout.
      Mais bon malgré un certain discernement sur divers aspects, il manquait de discernement à certains égards

      • paloque dit :

        Tous ces gens qui récoltent des fonds pour une cause ou une autre me font singulièrement penser à nos bons cathos qui demandent à Saint Antoine ou à ses collègues.

        Ils ont premièrement « prié Dieu » qui n’a pas répondu, puis Son fils qui n’a pas écouté non plus, ensuite « Sa mère » la vierge qui aussi a fait la sourde oreille, et enfin les saints qui disent « oui » ou « non » selon des critères qui nous échappent.

        Ici, on utilise des techniques de marketing identifiée en se gardant bien de dire que « le projet » est dans la prière et que le Seigneur n’a pas avalisé.

        Il semblerait que « la manche évangélique » soit une direction de notre Dieu pour financer des projets qui absolument viendraient de Lui.

        Mais pourquoi n’y croyons-nous donc pas ? 😉

  4. Domy dit :

    Eh ben dites donc! Quand on a un ami tel que vous, à quoi bon s’encombrer d’ennemis!!

  5. Hubert dit :

    Que Nicolas fasse une demande d’aide ne fait pas de lui un manipulateur. Il est simplement rattrapé par la réalité. C’est pourquoi il faut très bien réfléchir avant de tout critiquer. Faire une demande de fonds n’est pas une preuve d’incrédulité.

    • paloque dit :

      Certes Hubert, Faire une demande de fonds n’est pas une preuve d’incrédulité (quoi que…), mais ce n’est pas ce qui est « reproché » à Nicolas.

      C’est plutôt son ambiguïté et son parjure car il a fait le contraire de ce qu’il a enseigné à grand cris pendant des années et déstabilises ceux qui ont cru en des discours.

      Il avait parfaitement le droit de changer d’avis mais aurait du le signaler.

      Cela dit, Blogdei est toujours OFF à la date d’aujourd’hui et il ne semble pas que cette affaire ait été bénie.

    • Peut être mais il n’avait pas à le faire.
      Certes c’était un plaisir pour moi de lire BlogDei, mais si il a d’autres priorités, qu’il s’y consacre.

      L’affairisme dénominationnel qu’on retrouve dans les bâtiments est très mauvais.

  6. Ping : La couronne de vie ou l’Évangélisme auto-proclamé | Il y a bon les évangéliques !

  7. La cigale trop gourmande dit :

    Bonjour,

    Etonnant en effet, car si je comprends bien, il a un travail mais dit qu’à cause de la crise il préfère travailler moins et se faire payer le reste par les chrétiens qui soutiendraient son blog? Mais il faudrait de la transparence alors car imaginons que 100 chrétiens lui donnent 10 euros par mois, ça lui fait déjà un meilleur revenu (mais pas de cotisations) qu’actuellement si je comprends bien… et il risque bien d’y en avoir une centaine… Un blog a-t-il besoin de quelques dizaines d’euros par mois alors qu’il suffit de rester en mode wordpress ou autre?

    Il dit que ce serait pour écrire comme avant… je n’ai pas l’impression qu’il écrivait avant: reprendre des articles comme le fait blogdei, topchrétien, cpdh et autres ça ne demande pas de dépenses financières… On peut toujours critiquer le site de Michèle d’Astier mais au moins ce sont souvent ses articles, et elle ne demande pourtant pas de payer.

    Maintenant il y a aussi la contradiction entre ce qu’il prêche et ce qu’il demande… Depuis le temps il aurait fallu une comptabilité publique pour les dons, car qui dit que blogdei ne reçoit pas des centaines d’euros voire des milliers par mois? On n’en sait rien, on voit juste la demande de soutien… si ça se trouve, il récolte quelques euros mais ça peut être aussi bien plus…

    Enfin, je trouve que le mot « toison » est du genre à convaincre les chrétiens, il n’est pas choisi au hasard… Et les chrétiens qui n’ont rien pour diriger leurs oeuvres caritatives par exemple, ne mériteraient-ils pas la priorité par rapport à un site qui ne fait finalement que reprendre des infos d’ailleurs… On va quand même pas payer ou soutenir pour lire ce qu’on peut trouver en lisant son journal qu’on paie déjà.

    Cette appel ne me met donc pas à l’aise…

    • paloque dit :

      Ce nouvel appel de fonds ne me mets pas non plus très à l’aise et c’est pour cela que j’ais produis cet article ici.

      Ce sont justement toutes ces contradictions qui jettent le trouble, alors qu’ils aurait été si simple d’envoyer un mailing à ses supporter et faire ce qui’il avait à faire. Comme un certain judas.

      Mais non, il en rajoute, et son histoire n’est pas franche ce que nous ne pouvons admettre. Ce garçon est un homme public.

      Nicolas Ciarapica se voit ainsi élevé au rang des manipulateurs jusqu’à preuve du contraire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s