La couronne de vie ou l’Évangélisme auto-proclamé


« Sois fidèle jusqu’à la mort, et je te donnerais la couronne de vie. » Apo 2:10

Ce matin, lors de ma méditation, je me « désolais » de la tournure que prends notre vie spirituelle concernant la relation fraternelle que tout Enfant de Dieu est en droit d’attendre dans la sphère qu’il occupe et qui est sa priorité.

Bien sûr, « tous ne sont pas de Dieu » et nous ne sommes ni étonnés ni confus quand nous voyons les incroyants vivre et leurs manières, mais quand il s’agit de nos frères….

En fin, ceux que nous croyons être des frères. 😦

Parce que le chrétien est crédule, il s’imagine que tout lecteur et professant de la Bible est un Enfant de Dieu surtout si il s’auto-proclame « Évangélique » et c’est là que le bât blesse.

Bon, vous allez me dire que je suis bien naïf et vous avez raison car il m’a fallu presque 30 ans de carrière (entendez de pratique) pour enfin accepter l’idée que tous ne sont pas de Dieu et qu’il est parfaitement logique que je rencontre certaines difficultés avec ma « congrégation ».

En fait, en 1986, j’ai accepté l’Évangile comme un enfant en croyant en ce qu’elle raconte et, même si j’ai traversé des crises en côtoyant certains « qui se disent juifs et ne le sont pas », bon an mal an, je suis arrivé jusqu’à maintenant en laissant la douleur de coté en regardant « vers le haut » autant que cela en soit possible.

C’est vrai que ne supportant plus la promiscuité avec l’horreur qui souvent y chante cantique, j’ai pris du recul en deçà des structures ecclésiales, mais croyais encore que c’était de ma faute si je ne comprenais pas comment on pouvait y rester.

Pourtant, la Parole nous engage à refuser tout compromis et fuir les faux prophètes, les faux pasteurs et les faux frères. Elle nous ordonne même de « sortir du milieu d’elle » (l’église souillée, l »abomination) et de dénoncer les ténèbres.
Mais nous n’avons pas été obéissants et, même si certains d’entre nous ont fait le pas (de ne plus supporter la salissure), il reste dans notre esprit de graves accusations et, pour « les rebelles » une solitude assurée.

Alors, on se retire dans son coin et, pour ne pas trop s’écarter de la vie fraternelle, entretenons des relations épisodiques avec « le reste » c’est à dire ceux qui pensent comme nous qu’il ne faut pas plier le genou devant Baal. Il n’y en a pas beaucoup. 😦

Nous tentons bien sûr de suivre l’actualité, intervenir quand ça nous chante, participer aux conversations (en fait des « discussions ») quand un sujet nos préoccupe, mais remarquons très vite qu’il est devenu très difficile de communiquer avec ceux que nous appelions  « frères » alors que nous avons normalement le même Dieu et les mêmes pensées.

Nous essayons de ne pas répondre aux insultes, expérimentons le pardon, nous désolons de constater que « ça vole au raz des pâquerettes », et que les tribunes ne sont ouvertes qu’à ceux qui disent des imbécillités.

Même les supports les plus « spirituels » sont fréquentes par les barbares de la polémique et les belles phrases sont très souvent ponctuées de commentaires plus proches des noms d’oiseaux que d’amour fraternel et de sérénité.
Il n’est pas rare, et même de plus en plus fréquent, d’entendre sortir de la même bouche des bénédictions éplorées et des malédictions atroces qui ne nous font que pleurer.
Lire sur la question mon bref billet qui en parle.

Les dirigeants (pasteurs, gestionnaires de sites, enseignants) eux laissent faire, et souvent encouragent même ce genre d’échange ce qui montre qu’à leurs yeux, la fréquentation de l’audience est bien plus importante que les messages qu’ils sont faire passer.

Pire, comme dans une assemblée d’où on éjectera sans scrupule celui ou celle qui aurait le malheur de contredire le gourou en chef, le commentaire du chrétien de passage sera d’un seul clic éliminé si il ne corresponds pas à la ligne éditoriale du site ou remet en question l’intégrité d’un débatteur qui arrose de venin le cœur des âmes pourtant sous sa responsabilité.

Note: Je ne parle pas d’une saine modération qui écarterait les satanistes ou autres trublions qui aiment à semer la pagaille.

Autrement dit, quand on efface un commentaire, on efface le frère lui-même comme si il ne valait pas plus qu’une puce qui nous airait piqué.

L’autre jour, j’ai répondu sur Facebook à la prédication hasardeuse d’un de ces prophètes auto-proclamés qui polluent le Net parce que c’est devenu facile.

Je n’ai vraiment rien dit de mal si ce n’est que je voyais les choses autrement et le mec, avec grande superbe, a immédiatement éliminé l’intrus sans même en donner la raison.

Un autre, que j’ai épinglé dans un article parce que c’est un polisson, à vu une conversation s’initier sur sa page en rapport avec son affaire et les insultes à mon égard ont commencées à fuser.

Et comme par hasard, sa page ne m’est plus accessible, ce qui veut dire que ses amis ont le droit de me démolir mais que je n’ai moi pas le droit de la visiter ni de répondre.

Curieuse méthode pour un homme (un « frère ») qui prêche l’Évangile et raconte aimer.

Et toi dans tout ça ?

Serais-tu d’accord pour comprendre que « ce qui sort de la bouche vient du débordement du cœur »(ref) ?
Serais-tu d’accord d’accepter le fait que quand il y a de la haire dans un homme il n’y a pas l’amour (Agapé s’entend) ?
Crois-tu qu’un homme qui vends de la salade et vomis sur ceux qui l’écoutent (ou pas) appartienne vraiment à Dieu ?

Continuera-tu à appeler « frère » un homme qui est volontairement dans le péché jusqu’au cou ?
Es-tu vraiment certain que ton cœur appartienne à Dieu ?

Je sais, c’est difficile de vivre dans ce monde et « pas comme le monde ».

Ce monde va te haïr si tu ne participe pas aux œuvres de Jézabel et ne te fond pas dans le moule qu’on t’impose pour mieux te corrompre sans que tu n’en sache rien.

Tu peux refuser de laisser ta main et ton âme au diable. Jésus dit…

« Sois fidèle jusqu’à la mort, et je te donnerais la couronne de vie. » Apo 2:10

Publicités
Galerie | Cet article, publié dans Jésus, Lachose, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour La couronne de vie ou l’Évangélisme auto-proclamé

  1. La cigale trop gourmande dit :

    Excuse-moi frère, mais je vois que tu parles aussi ici de blogdei, ne penses-tu pas que vous devriez vous pardonner mutuellement si vous vous êtes blessés ou aller le voir et lui demander de présenter si excuses si lui seul t’a blessé?
    Je n’accuse personne mais en lisant d’autres articles j’ai vu que tu en parlais souvent… et j’ai l’impression que c’est très douloureux et que seulement la discussion entre vous pourrait régler les choses…

    • paloque dit :

      Négatif La cigale.

      Je n’en ais pas après Blogdei (ou Nicolas) en particulier mais contre la manipulation et les manipulateurs dans les œuvres chrétiennes.

      Jack 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s