Les chrétiens d’Arras


Dans ma ville les Chrétiens baptistes, pentecôtistes, évangéliques ceci et évangéliques cela ont pris conscience de former ensemble le Corps du Christ et nous parlons dorénavant de l’église d’Arras en parlant de nous.

Oh bien sûr les dénominations et appartenances n’ont pas complètement disparues mais elles s’effacent devant l’appel de leur Maître et Seigneur Jésus.

Dans chaque quartier les frères et soeurs se retrouvent lors de soirées prières, de randonnées et d’activités diverses selon les dons et affinités de chacun.
Certains ont été reconnus comme ayant un ministère particulier dans cet ensemble de disciples et avec joie ils servent le Seigneur, ils sont diacres, anciens, évangélistes, enseignants.

Les enseignants ont constitué une espèce de mini université de la foi et plusieurs fois par mois dispensent ensembles comme à tour de rôle des soirées d’enseignement et séminaires thématiques pour l’édification de tous.
D’autres s’occupent particulièrement du suivi pastoral de ceux dont ils ont la charge, et de manière coordonnée pour qu’aucune brebis ne se perde. Aucun n’est salarié mais tous sont appelés selon l’Esprit, certains bénévoles retraités, d’autres occupent également un emploi par ailleurs.
Il y a parfois quelques tensions, heureusement, mais il y a toujours suffisamment de frères et sœurs pour éclairer et réconcilier les cœurs.

Les cultes du dimanche ont lieu au sein de chaque dénomination où groupe de quartier, dans quelques maisons aussi, et une fois par mois un culte commun est organisé dans une grande salle suivi d’un repas convivial.

Nous sommes en 2030, en 2013 j’avais eu cette vision en songe.. Dieu est Grand ! 🙂

khristophoros07

Publicités
Galerie | Cet article, publié dans Insolite, LEglise, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Les chrétiens d’Arras

  1. samuel dit :

    En attendant ils sont « Arassés » et n’arrêtent pas de caler ?, (pas de Calais).

    En rêve que n’a-t-on pas vu, édifié, visité, habité, d’où le succès des Grimm, Andersen, Perrault..
    Mais attention au risque de confondre rêve et réalité, car les choses ne sont que ce qu’elles sont.
    Qui n’a pas cru être un homme fait, spirituel, sanctifié,, alors qu’il l’avait seulement rêvé ?
    Qui n’a pas cru convertir son village ou son quartier, rien qu’avec des traités, affiches, invitations… qui n’a pas pris son rêve pour une vision ?

    Adhérer à la doctrine évangélique ne vaut pas conversion ; croire à tout ce qui est écrit ne signifie pas que cela soit accompli dans nos vie ; la révélation est comme une lumière lointaine qu’on n’atteindra qu’au prix d’un long cheminement.

    Mais Dieu aussi rêve : Si tu voulais, si mon peuple s’humilie, si quelqu’un entend ma voix ; j’ai appelé, j’ai envoyé mes serviteurs, pourquoi personne n’a-t-il répondu ?
    Dieu rêve et seule notre obéissance peut réaliser son rêve!

    Il y a quelque temps (qu’est-ce que trente ans dans la vie d’un homme ?) j’avais écrit ce petit texte, pas tout à fait dans la même optique que cet article, mais je le soumets quand même au lecteur :

    UN GRAIN DE RÊVE
    Le grain que tu sémes n’est pas celui que tu récolteras….
    L’avenir que tu espères n’est pas celui que Dieu veut…L’oeuvre dont tu rêves n’est pas celle qui t’attend!
    Le grain est à toi, que tu l’aies reçu, acquis ou hérité, ainsi aussi le rêve. Et ce qui est à toi doit mourir pour que naisse ce qui est de Dieu : l’épi que la terre donne miraculeusement, sans ton travail, sans ton opinion, sans ton expérience….
    Le grain doit mourir et, pour que sa mort soit utile, il importe que tu n’en entraves pas le processus en allant voir de temps à autre ce qu’il en est.
    Il doit mourir après avoir été enterré! Il faut d’abord que tu renonces volontairement à ton rêve, puis que tu le voies, petit à petit, se vider de tout son contenu ; alors, aprés l’hiver, le froid, les pluies, tu verras sortir une petite pousse ; ne te précipite pas dessus, tu gâcherais tout! Dieu prend son temps! Il prend le temps de faire bien ce qu’il fait, de façonner longuement l’écrin avant d’y déposer le joyau. Aie patience avec Lui!
    Il faut mourir pour fructifier ; ainsi en est-il pour le grain, pour l’homme, et pour son oeuvre et ainsi en fut-il pour le Seigneur Lui-même et pour son oeuvre : de la Croix à la Pentecôte, quelle longue attente (et d’Eden à Golgotha! et du « au commencement » au « je viens »). Es-tu plus grand que Lui ?
    L’inexorable loi de la nature est la même pour toute semence, fleur des champs, humble légume ou arbre majestueux : ce que tu tiens (ou à quoi tu tiens) doit mourir ; ce qui naîtra est autre.
    Ce que Dieu veut faire de toi, il doit le faire sans toi, n’a-t-il pas dû endormir Adam pour en tirer l’humanité ?
    La terre est basse, on n’y monte pas, on y tombe et s’y enfonce ; aucune précaution pour déposer le grain : on le jette!
    Le grain que je tiens, n’est-il pas aussi de Dieu ? -À sa manière aussi, c’est vrai! Ce rêve t’est peut-être venu quand tu as rencontré Dieu, il a été nourri par sa Parole, affiné graduellement au rythme de l’approfondissement de ta relation avec le Seigneur, mais c’est ton rêve et il faut qu’il meure.
    Ce n’est pas Ismaël que Dieu réclame -celui-là est déjà condamné- c’est ton fils, ton unique, celui que tu aimes, Isaac… Renoncer à ton ministère pour recevoir ta vocation! C’est la bonne semence qu’on jette à terre, l’autre est jetée au fumier! Il faut rejeter ce qui est mauvais et renoncer à ce qui est bon!
    Ton rêve a quelque-chose de divin, mais un reflet seulement ; c’est ta compréhension de la volonté de Dieu, ton interprétation de son plan, une vision déformée par la myopie de l’oeil humain!
    Et le grain ne nous apprend pas seulement à mourir et à vivre, mais aussi à donner et recevoir. Les semailles que tu donnes à la terre…et la moisson qu’elle te rend…es-tu perdant ? Ce que tu recevras de Dieu aura sans doute quelqu’analogie avec ce que tu lui abandonnes : c’est ce qu’il y avait d’humain dans ton rêve ; mais maintenant, c’est le « grain » de Dieu ; quel éclat! Et quelle puissance de Grâce et d’Amour ; fut-il exactement le même, c’est maintenant celui de Dieu, celui qu’il te donne, et toute la différence est là.
    Souvent la valeur d’une chose ne tient qu’au fait qu’il s’agit d’un cadeau, et à l’affection que l’on porte à celui qui l’a donnée. Ce que j’ai gagné ou fabriqué devient vite quelconque ; ce que Dieu ressuscite demeure sublime, lumineux à jamais.

    Samuel Girardot, La lettre de mon moulin N° 3 Un grain de rêve.(13 IX 85) Reproduction et diffusion recommandées

    • Hervé-P dit :

      >… * En attendant ils sont « Arassés » et n’arrêtent pas de caler ?, (pas de Calais). *
      😆 😆 😆 !
      — Ho, Samuel, tu te lâches !?!! 😆
      — Quant à ton texte :
      Jean 12, 24-25 : «En vérité, en vérité je vous dis, si le grain de froment tombant dans la terre ne meurt point, il demeure seul: mais s’il meurt, il porte beaucoup de fruit. Celui qui aime sa vie, la perdra, et celui qui hait sa vie en ce monde, la gardera en vie éternelle.»
      — Et :
      1 Jean 3, 2-3 : «Mes bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, mais ce que nous serons, n’est pas encore manifesté: or nous savons que lorsque le Fils de Dieu sera apparu, nous serons semblables à lui: car nous le verrons tel qu’il est. Et quiconque a cette espérance en lui, se purifie, comme lui aussi est pur.»
      — Puis, surtout :
      1 Corinthiens 15, 35-50 : «Mais quelqu’un dira; Comment ressuscitent les morts, et en quel corps viendront-ils? Ô fou, ce que tu sèmes n’est point vivifié s’il ne meurt. Et quant à ce que tu sèmes, tu ne sèmes point le corps qui naîtra, mais le grain nu, selon qu’il se rencontre, de blé, ou de quelque autre grain, Mais Dieu lui donne le corps comme il veut, et à chacune des semences son propre corps. Toute chair n’ est pas une même sorte de chair: mais autre est la chair des hommes, et autre la chair des bêtes, et autre celle des poissons, et autre celle des oiseaux. Il y a aussi des corps célestes, et des corps terrestres: mais autre est la gloire des célestes, et autre celle des terrestres. Autre est la gloire du soleil, et autre la gloire de la lune, et autre la gloire des étoiles: car une étoile est différente d’une autre étoile en gloire. Il en sera aussi de même en la résurrection des morts; le corps est semé en corruption, il ressuscitera incorruptible. Il est semé en déshonneur, il ressuscitera en gloire: il est semé en faiblesse, il ressuscitera en force. Il est semé corps sensuel, il ressuscitera corps spirituel: il y a corps sensuel, et il y a corps spirituel. Comme aussi il est écrit; Le premier homme Adam a été fait en âme vivante: et le dernier Adam en esprit vivifiant. Or ce qui est spirituel, n’est pas le premier: mais ce qui est sensuel: et puis ce qui est spirituel: Le premier homme étant de la terre, est de poudre: mais le second homme savoir le Seigneur, est du Ciel. Tel qu’est celui qui est de poudre, tels aussi sont ceux qui sont de poudre: et tel qu’est le céleste, tels aussi sont les célestes. Et comme nous avons porté l’image de celui qui est de poudre, nous porterons aussi l’image du céleste. Voici donc ce que je dis, mes frères, c’est que la chair et le sang ne peuvent point hériter le Royaume de Dieu, et que la corruption n’hérite point l’incorruptibilité.»
      , en rapport direct avec le texte de Samuel !
      — Comparez la plante avec sa graine et vous aurez une idée de ce nous serons à la Résurrection !
      — Cordialement, au Nom du Seigneur Jésus-Christ !

  2. Michelle d'Astier de la Vigerie dit :

    Hé, Jésus est donc revenu entretemps !

    • paloque dit :

      Oui, il est chez moi pour la nuit et il nous enlève demain. Tu viens avec ? 😉

      Pour le petit texte, j’ai trouvé ça plutôt marrant et c’est pour cela que je l’ai récupéré.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s