Miracles à Lézignan-Corbières


Dernièrement, la ville de Lézignan-Corbieres (11) a accueilli en son église évangélique plusieurs miracles, et il est bien dommage que plus de publicité n’ait pas été donnée à cette excellente nouvelle.

[NDLR] Depuis hier le jeudi 27 Mars 2014, l’URL du site de l’association MITSPA redirige vers le site de la MILIVITUDE et nous ne savons pas si c’est provisoire.
Vous trouverez donc sur les page de notre blog des liens détournés de leur direction d’origine et quelquefois ne menant nulle part car des pages concernant les affaires dont nous parlons ont été discrètement retirées des espaces mis en cause.

Désolé, nous ne pouvons rectifier ces liens à chaque fois que cet incident se produit

Suite à un de mes billet faisant allusion aux projets de travaux entrepris par cette église et mes questionnements sur les modalités de financement présumément assuré par les membres, un de ses pasteurs m’écrivait hier…

« Ceci est faux, l’Eglise n’a aucun endettement et l’acquisition de notre terrain de 12000 m² et d’une valeur de 600 000 € n’est pas seulement le fruit d’un miracle mais de nombreux miracles successifs. Nous avons remercié et loué le Seigneur pour ça sans en faire étalage. »

Bien sûr, heureux de voir Dieu agir bien qu’on ne m’en ait pas informé, je demandais les précisions suivantes…

« Merci pour votre réponse, et je vous remercie de bien vouloir me donner les détails de ces « nombreux miracles successifs », un état de vos finances ainsi qu’un prévisionnel mettant en lumière cette opération immobilière. »

…en précisant un peu perfidement je l’avoue…

« Croyez que je ne demande qu’à être persuadé et, si vous me montrez chiffres en main que les membres de votre assemblée ne seront pas sollicités à l’avenir pour financer ces terrain et bâtiment, j’en ferai état dans mon article puisque cette affaire vous tient tant à cœur. »

La réponse est venue tout de suite et, si elle n’a pas décrit les miracles susnommés, elle n’a pas non plus répondu pas à ma question sur l’éventuelle sollicitation des membres à l’avenir pour financer ces projets comme si c’était un secret.

Elle disait en substance…

« …vous n’êtes pas membre de cette association et ses comptes ne vous concernent pas, je ne vois pas à quel titre je devrais vous les fournir. »

Et toc !

Voilà un Monsieur qui conteste mon article en disant qu’il est faux et ne me prouve pas le contraire tout en refusant de produire des comptes, alors qu’une association a le devoir de les publier sous certaines conditions, et qui voudrait en plus que je modifie mon billet !

C’est le même personnage qui me reprochait il y a quelques temps…

«  Vous m’accusez de ne pas répondre à des questions que vous ne me posez pas ?!? »

Et bien sur ce coup, c’est la même chose.
Il ne répond pas aux questions et en plus, il veut me faire avaler des miracles successifs .

Bis repetita. On prend les mêmes et on recommence. Lol !

Et pourtant, je lui avais précisé dans le même échange…

« J’apporte sur mon site de l’information et, si cette information change, je le fais savoir, et en ce qui vous concerne je n’ai rien à rajouter ni à enlever à mes articles. Quoi que.. »

Comme le disait Coluche dans un de ses sketches…

– Attends attends, ce n’est pas fini !

Monsieur Guillaume Anjou, pasteur d’une église évangélique à Lézignan-Corbières, directeur de la MITSPA, responsable éditorial du webzine info-evangelique.fr et promoteur de l’agence web Gospel Media dont nous avons déjà parlé sur ce site n’était pas content parce que nous avions écrit…

“Quand nous savons que son directeur Guillaume Anjou est le très dynamique novateur de l’agence GOSPEL MEDIA qui produit des sites internet pour le compte (entre-autres) d’œuvres affiliées à cette fédération et une pléthore de systèmes en réseau comme nous pouvons le constater sur son portfolio.Nous comprenons qu’il faut qu’il fasse attention à ne pas froisser « ses  relations » qui le font vivre professionnellement parlant.”

Il rectifie par cette magnifique mise au point et il va assurément être heureux que j’ai publié si rapidement sa réponse.

« C’est également faux. Mes relations dans le monde évangélique ne me font pas vivre professionnellement mais principalement des entreprises de ma région. Comme je l’ai dit j’ai déjà refusé des contrats dans le monde évangélique à cause de mes convictions et je ne parle pas de tous ceux qui ne s’adresseront jamais à moi précisément à cause de mes convictions ! »

Sauf que cela va s’embrouiller encore un peu quand je lui demande…

« Pour la relation qui pourrait exister entre entre vos activités professionnelles et spirituelles, accepteriez-vous de me certifier sur l’honneur que vous ne fabriquez ni n’hébergez des sites internet à titre onéreux en faveur de structures ecclésiales ou autres et si oui dans quel cadre juridique ? »

Ce à quoi il répond…

« Je suis travailleur indépendant, profession libérale au réel, j’ai un numéro SIRET et un numéro de TVA comme le sont la plupart des médecins, avocats, pharmaciens… « 

« …je n’ai pas à vous rendre de compte sur mes activités professionnelles. »

Ce qui est quand même extraordinaire puisque sa société GOSPEL MEDIA encadre justement ses activités en faveur des ministères, églises, organisations, E-commerce, ce qui  dépasse largement ses « relations dans le monde évangélique ne me font pas vivre professionnellement mais principalement des entreprises de ma région » sic).

Alors, c’est du lard ou du cochon. Il faudrait savoir tout de même !

Ce qui m’a fait lui répondre…

« Votre courrier avait pour but de me demander le retrait ou la modification des articles vous concernant et vous persistez à ne pas répondre à mes questions et à rester dans le flou qu’on vous reproche. Vous m’avez fait votre demande pour rien.  »

« Vous me donnez plutôt l’impression de jouer dans plusieurs cours à la foi, mélangez MITSPA et le reste, venez de m’accuser de quelque chose que je ne fais pas, et essayez de m’embrouiller sans me donner d’éléments exacts qui porteraient à croire que mes écrits sont inexacts. »

L’affaire MITSPA apparaît car elle est dans le coup mais, par soucis de clarté, je ne voudrais par rallonger ce billet.  Voir les liens en bas de page. :-//

Toujours est-il que, comme toutes les histoires d’amour mal fagotées finissent rarement bien, on a changé de registre, le ton est monté un chouïa, et j’ai reçu la proposition suivante.

« Plusieurs personnes de l’Église, concernées par les propos que vous tenez à leur égard et à l’égard de leur président souhaitent venir vous rencontrer à Bagnières de Luchon pour s’entretenir avec vous de tout cela de vives voix. Ce sera l’occasion d’éclaircir toute cette situation. »

…que j’ai décliné parce que dans ces conditions, ne sachant même pas qui sont ces « plusieurs personnes de l’Église concernées », il risquait d’y avoir du grabuge et que je préférais un échange par @mail (donc écrit). Mais le bonhomme a insisté lourdement….

« Alors nous viendrons à l’improviste pour avoir des explications. »

Ouille, ça se corse ! Je lui répond juste un rapide…

« C’est une menace ? »

Et il me répond avec un grand calme évangélique

« Je ne suis pas comme vous, je ne menace pas et ne diffame pas.
Je trouve qu’il est correct que vous ayez le courage de parler en face avec les gens que vous diffamez.
Vous n’avez évidemment pas ce courage, les menteurs et les diffamateurs aiment rester cachés pour travailler dans l’obscurité. »

Question obscurité on a vu mieux, et je lui propose « …qu’on en reste là » et lui rétorque fatigué…

« C’est vous qui venez encore de m’accuser et de me diffamer car vous n’avez toujours pas produit les textes que vous contestez ni les « corrections » qui vous auriez initié sur vos sites. »

…avec un petit couplet sur l’étrangeté de ses techniques manipulatoires que j’avais fait demeurant remarquer dans un autre article et en terminant par…

« Si vous avez à vous plaindre, envoyez-moi un joli mail avec vos claires récriminations et ne verrai ce que je peux en faire. Tiens, pourquoi ne pas le publier ? »

« Quand à votre équipe, que ses membres aient le courage de me contacter par mail et d’engager un dialogue s’ils le croient utile et ne m’obligez pas à raconter la suite de cette histoire si vous ne voulez pas les rendre ridicules. « 

Comme il lui fallait avoir le dernier mot Monsieur le pasteur Guillaume Anjou, Directeur de la MITSPA (et le reste) a gentiment terminé le débat en écrivant…

« Vous êtes un lâche M. paloque et ne savez que menacer derrière votre ordinateur, c’est facile de baver sur les gens bien planqué derrière son PC !

La vérité c’est que c’est vous qui méritez le coup de pied au c** que vous rêvez de donner à tout le monde sans en avoir le courage. Mon pauvre, vous n’avez que le courage de “publier” lâchement… alors effectivement je ne doute pas que vous poursuiviez encore et encore votre basse besogne. »

Un lâche qui dit publiquement ce que les hypocrites disent tout bas entre eux, dénonce avec péril les dérives évangéliques, publie son adresse, son numéro de téléphone, et pourfend les « faiseurs de miracles  » et embrouilleurs qui embrouillent dans les textes et manipulent ceux qui veulent bien se laisser manipuler.

Et quand il leur faut donner des explications, ils ne les donnent pas mais insultent, menacent, diffament, et même calomnient pour certains. :-//

Note : Monsieur Anjou m’avait envoyé il y a quelques semaines une lettre avec accusé de réception me menaçant de la vindicte de la justice si je ne retirais pas mes articles.

Curieuse façon pour un responsable spirituel de régler des problèmes spirituels dans le monde évangélique.

Il doit ignorer ce qu’est la prière, la repentance, l’abandon des œuvres mortes et tout ce qu’il enseigne aux membres de son église.

Il ne connaît sans doute pas les épîtres du Nouveau Testament, les lettres à Timothée, les fruits de l’Esprit et toutes ces bonnes choses qui ont construit notre foi.

Une sœur qui le connaît bien me disait l’autre jour à son propos…

« Moi, j’ai pu éprouver sa gentillesse… »

Ce à quoi j’ai répondu tristement…

« Ben, sa gentillesse, elle n’est pas prouvée si j’en crois la lecture de son dernier mail. »

Seigneur, je crois que nous avons besoin d’un nouveau miracle. ( :

Pour être informé en temps réel de l’évolution de cette affaire, vous pouvez sous inscrire sur une liste dédiée de laquelle vous pourrez vous désabonner sans formalité quand vous le souhaiterez . Choisissez la liste « Affaire Guillaume Anjou-MITSPA »

A lire sur ce sujet…

Suite et fin de l’affaire MITSPA [Guillaume Anjou]
Les défenseurs du présumé coupable
ONDSE/MITSPA : Quand les spécialistes se taisent

Publicités
Galerie | Cet article, publié dans Manipulation, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Miracles à Lézignan-Corbières

  1. Ping : Réactions à l’affaire de l’église évangélique ADD de Lézignan-Corbières | Il y a bon les évangéliques !

  2. Ping : [L'Affaire de Lézignan-Corbières]Le miracle de Cantignergues | Il y a bon les évangéliques !

  3. Ping : Le pasteur Guillaume Anjou attaque un frère en justice ! | Il y a bon les évangéliques !

  4. Ping : Guillaume Anjou et la censure sauvage ! | Il y a bon les évangéliques !

  5. Euraquillion dit :

    Excellent ce site !! Mort de rire au niveau des échanges !! 🙂 🙂 🙂 Et le gars Anjou se dit Pasteur
    en utilisant des méthodes indignes de l’évangile !! J’en perds ma Bible. Euh mon latin 🙂 🙂

    • paloque dit :

      Ben, il est peut-être bon aussi de présenter les versions intégrales.

      Je prêche ceci et je fais cela. Ce sont les auditeurs qui perdent leur latin et ne savent plus où donner de la prière.

      Tu connais le scotch double face ? 😉

  6. Ping : J’étouffe | Il y a bon les évangéliques !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s