Non assistance à personnes en danger Ezechiel 33:7-11


De récents événements m’ont fait réfléchir à cette notion de non assistance à personnes en danger.

Si vous voyez votre voisin se noyer dans le canal ou si votre petit chat est coincé dans un arbre, vous allez vite lui porter secours et, si vous avez peur de l’eau ou vous avez le vertige, vous allez appeler les pompiers.

Dans la vie spirituelle c’est pareil et si vous voyez votre voisin se perdre à cause du péché, vous allez glisser un traité sous sa porte ou tenter de l’emmener à l’église afin qu’il entende le plan du Salut.

Dans l’Église, tout est mis en œuvre pour avertir le peuple et nous avons pour mission de veiller sur nos frères comme ils veillent sur nous car nous les aimons comme nous-même et, si un loup dévoreur entre dans l’établissement, vous allez vite le chasser à coup de fusil.

Oui mais voilà.

Cela ne se passe jamais comme cela et nous avons été habitué à taire le danger et à convaincre celui qui ouvre un bec protestant par amour pour ses frères que ce n’est pas évangélique du tout.

« Le « linge sale » doit se laver en famille, ces « histoires » ne doivent pas alimenter ces « spécialistes du mauvais scoop » et encore moins « gargariser » ceux qui finalement ne sont satisfaits qu’à l’écoute de mauvaises nouvelles. »

Voici ce qu’a écrit un commentateur suite à l’article «  J’étouffe » sur ce blog qui ironisait sur la propension de nos coreligionnaires à étouffer les affaires de scandales et surtout ne pas dévoiler les péchés des frères ce qui vous en conviendrez n’est pas tout à fait biblique.

Après, suivre une procédure (Matthieu 18:15-17) jamais respectée d’ailleurs dans nos systèmes parce que c’est impossible ou publier « hors des murs » ou pas est un autre problème, et penchons nous ce qu’a écrit ce commentateur parce que c’est plein d’enseignements.

Le « linge sale » doit se laver en famille.

Seuls les chrétiens devraient donc être informés des exactions des coquins et cela voudrait dire que le prosélyte doit absolument ignorer qu’il se passe de drôles de choses dans certaines « églises » ou dans le cœur du pas mal de chrétiens de base.

Je suis désolé, mais la loi appelle cela de l’arnaque ou de la publicité mensongère car un groupement qui présenterait une façade bien comme il faut alors qu’à l’inférieur il y a des la vicissitude (restons polis) mettrait en danger l’équilibre moral, psychique et spirituel des visiteurs les adeptes ayant fait le choix de s’y complaire et d’y participer.

Je ne parle pas des aveugles de mais quiconque sait qu’il y a des choses pas claires dans notre entourage (structures ou individus) et ne prévient pas le nouvel arrivant est coupable de complicité de tentative d’extorsion et de non assistance à personne en danger.

Ces « histoires » ne doivent pas alimenter ces « spécialistes du mauvais scoop »

Que vont donc faire les chrétiens bien sous tout rapport chez les spécialistes du mauvais scoop ?
Il semble que le commentateur ait raison quand il poursuit…

« …et encore moins « gargariser » ceux qui finalement ne sont satisfaits qu’à l’écoute de mauvaises nouvelles. »

Il admet donc qu’il y a dans l’Église des « mauvaise nouvelles » et que certains de ses membres sont très satisfaits de s’en gargariser.

Alors, je me dis qu’une « église » dont les membres sont plus attirés par les choses gargarisantes que par la publication de la Vérité sous toutes ses formes n’est pas une église mais un ramassis de gens qui se trouvent au milieu du peuple de Dieu ou qui se font passer pour le Peuple de Dieu.

Faire croire alors aux invités qu’ils entrent dans une église est un mensonge donc une tentative de dissimulation de la vérité.

« Le mensonge est l’énoncé délibéré d’un fait contraire à la vérité, ou encore la dissimulation de la vérité (dans ce dernier cas on parle plus particulièrement de mensonge par omission).
Il ne faut pas le confondre avec la contrevérité, qui désigne simplement une affirmation inexacte, sans préjuger du fait que son auteur le sache ou non. Le mensonge est une forme de manipulation qui vise à faire croire ou faire faire à l’autre ce qu’il n’aurait pas cru ou fait, s’il avait su la vérité.
En général, le mensonge s’oppose à la véracité (le fait de dire le vrai), à la sincérité ou à la franchise. »
Wikipédia

Ne pas dire la vérité sur la réalité concernant les hommes et les structures les met en danger ce qui constitue une non assistance à personnes en danger.

Ceux qui disent que le linge sale doit se laver en famille, qu’il ne faut pas dévoiler le péché (publiquement ou non), qui prennent comme excuse le verset qui dit que « l’amour couvre toutes les fautes » (Proverbes 10:12), parleront de jugement, de critique, de divisions et de « baver les uns sur les autres » pour cacher l’ignominie que nous rencontrons souvent dans le monde évangélique sont coupables de détournement de versets bibliques (la parole de Dieu tout de même), de mensonge, de diffamation, tentative d’extorsion de silence et de non assistance à personnes en danger.

En sont également coupables ceux qui…

– Insultent les frères en privé, les calomnient, les diffament, les menacent et continuent à faire des sourires devant tout le monde en prêchent la parole de Dieu avec du caca dans la bouche et de l’amertume et prévarication dans le cœur.
– Les responsables spirituels qui pratiquent ces exaction ou qui les couvrent
– Les chrétiens qui le taisent donc y participent.

Article 223-6 du Code pénal
« Quiconque pouvant empêcher par son action immédiate, sans risque pour lui ou pour les tiers, soit un crime, soit un délit contre l’intégrité corporelle de la personne s’abstient volontairement de le faire est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 75000 euros d’amende.

Sera puni des mêmes peines quiconque s’abstient volontairement de porter à une personne en péril l’assistance que, sans risque pour lui ou pour les tiers, il pouvait lui prêter soit par son action personnelle, soit en provoquant un secours. »

Ces gens devraient être exclus de nos églises non selon la loi française mais celle de Dieu que  nous connaissons pourtant tous.

« Maintenant, ce que je vous ai écrit, c’est de ne pas avoir des relations avec quelqu’un qui, se nommant frère, est impudique, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec un tel homme. Qu’ai-je, en effet, à juger ceux du dehors ? N’est-ce pas ceux du dedans que vous avez à juger ? Pour ceux du dehors, Dieu les juge. Ôtez le méchant du milieu de vous. » (1Co 5.9-13)

Alors maintenant, que les bons chrétiens qui désapprouvent la ligne éditoriale de ce site et ceux qui en sont « les victimes » comme cela a été dit très récemment par des gens pris en flagrant délit de forfaiture évangélique s’examinent eux-mêmes et commencent par obéir à la Parole de Dieu.

Ils viendront après faire des procès en diffamation comme l’ont fait les Pharisiens à l’égard de Jésus, de Paul de Tarse et les autres.

Pour terminer, quelque chose qui m’intéresse plus que de relater les divagations de ceux qui ne sont pas mes semblables.

« Je vous donne un commandement nouveau: Aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres.
A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l’amour les uns pour les autres. » Jean 13:34-35

Il ne reste plus à mes « contradicteurs » qu’à me prouver qu’ils sont d’accord avec ces versets bibliques afin que nous revenions tous ensemble à de meilleures dispositions et, comme je le dis à chacun de mes correspondants, je me ferai une joie de faire évoluer mes articles en leur faveur si ils y mettent un peu du leur. Repentance et pardon.

Si il égratigne parfois les moins que rien qui nous trompent, https://paloque.wordpress.com/ ne pourra jamais être accusé de non assistance à personnes en danger.

« Et toi, fils de l’homme, je t’ai établi comme sentinelle sur la maison d’Israël. Tu dois écouter la parole qui sort de ma bouche, et les avertir de ma part.
Quand je dis au méchant: Méchant, tu mourras! si tu ne parles pas pour détourner le méchant de sa voie, ce méchant mourra dans son iniquité, et je te redemanderai son sang.
Mais si tu avertis le méchant pour le détourner de sa voie, et qu’il ne s’en détourne pas, il mourra dans son iniquité, et toi tu sauveras ton âme.

Et toi, fils de l’homme, dis à la maison d’Israël: Vous dites: Nos transgressions et nos péchés sont sur nous, et c’est à cause d’eux que nous sommes frappés de langueur; comment pourrions-nous vivre?
Dis-leur: je suis vivant! dit le Seigneur, l’Éternel, ce que je désire, ce n’est pas que le méchant meure, c’est qu’il change de conduite et qu’il vive. Revenez, revenez de votre mauvaise voie; et pourquoi mourriez-vous, maison d’Israël ? »
Ezechiel 33:7-11

Publicités
Galerie | Cet article, publié dans Lachose, Manipulation, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Non assistance à personnes en danger Ezechiel 33:7-11

  1. Ping : C’est bien plus sérieux que ça ! | Il y a bon les évangéliques !

  2. Ping : Les victimes des systèmes ecclésiaux évangéliques | Il y a bon les évangéliques !

  3. Ping : Seras-tu l’assassin de ton frère ? | Il y a bon les évangéliques !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s