…mais l’église parfaite n’existe pas ici-bas


Nous entendons et prononçons nous même cette phrase et je me suis demandé ce qu’elle voulait dire.

La grosse blague consiste à prétendre que si tu trouve une église parfaite, le jour où tu y entre c’est fini, ce qui veut dire que c’est toi qui n’est pas parfait et que tu n’a rien à dire sur les travers des autres. Bien joué !

C’est à dire que nous (vous et moi) tolérons le péché dans l’Église, les menteurs, les adultères (spirituels ou pas), que notre pasteur se drogue ou que sa femme soit encore dans l’occultisme malgré les enseignements qu’il nous a donné.

Bien sûr, je rigole et cela ne se passe pas dans nos églises quoi que je ne jurerais de rien afin de ne pas être trouvé moi aussi menteur.

Pourtant, il y en a un qui a dit « Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait » (Matt 5:48) et nous trouvons cette idée un peu partout dans le nouveau testament.

Quand on sait que le mot « Église » (Ecclésia) veut dire « rassemblement des croyants » c’est à dire ceux qui croient que le salaire du péché c’est la mort et que ceux qui pèchent volontairement vont aller en enfer, on peut vraiment se poser la question de savoir si ce sont des croyants qui peuplent les églises.

D’ailleurs, je remarque à peine maintenant que dans cette locution, on parle du mot Église avec un petit « e », soit « église », ce qui sous entend intrinsèquement que c’est l’Église qui n’est pas parfaite.

Mais on dit aussi que « les églises ne sont pas parfaites » et je veux bien le croire si elles sont remplies de pécheurs.

L’église ou les églises étant habitées par des sauvés, donc des pas pécheurs, je ne peux être d’accord avec cette phrase qui dit que l’Église n’est pas parfaite et il semble que les pécheurs qui emploient cette phrase magique que nous ne trouvons pas dans la Bible ne s’en servent que pour excuser leurs propres errements ou ceux des pasteurs qui les tolèrent allez savoir pourquoi.

Il y en a un qui a dit…

« Cette phrase a été inventée de toute pièce par les chefs religieux pour excuser leurs errements et ceux de leurs ouailles qui bien sûr ne viendraient pas dans leurs assemblées si on exigeait qu’ils respectent le code de Dieu.  »

Nous connaissons un pasteur qui savait que les prophéties de certaines de ses ouailles étaient fausses dans son église et, quand nous en parlions en privé, il répondait…

– Si je les empêche de donner ces prophéties, ils irons prophétiser ailleurs.

Un des anciens de cette assemblée voulait baptiser un inconverti en prétendant que…

– On peut toujours le baptiser et il sera toujours à temps de se convertir après.

Ces deux histoires sont véridiques mais cela ne se passe jamais dans votre église n’est-ce pas ?

Il est évident qu’avec des « chrétiens » comme ça, non convertis, ce que nous appelons « église » ne peut être parfaite mais ce n’est pas l’Église tout court, et vous serez à votre tour trouvé menteur la prochaine fois que vous prononcerez ce mot si vous savez qu’il règne l’iniquité et le mensonge dans la vôtre.

« Celui qui vaincra héritera ces choses; je serai son Dieu, et il sera mon fils.
Mais pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les impudiques, les enchanteurs, les idolâtres, et tous les menteurs, leur part sera dans l’étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort. » Apocalypse 21:7-8

Lire aussi…

L’Eglise dans la ville ou la merveilleuse aventure spirituelle du pasteur Jo

Publicités
Galerie | Cet article, publié dans Lachose, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s