Mais n’y allez plus !


L’histoire se passe au cœur de la France profonde (histoire vraie) et, pour aller vers son église cette sœur passait devant chez moi surtout à son retour quand elle était éplorée.

Ce qu’elle me disait ne regarde personne (quoi qu’il n’y a qu’à lire mes autres articles pour le deviner) et j’étais bien dépourvu car, si je ne fréquentais pas cette assemblée moi-même, c’était certes parce qu’il y avait des raisons d’autant plus qu’elle était la seule  évangélique ) à 30 Km à la ronde.

Déjà que son ivrogne de mari la battait, cette femme de foi ne savait plus que faire et je criais au Seigneur pour lui demander de la sagesse car « conseiller » dans cette situation là…

Un jour qu’elle était encore plu mal que d’habitude, n’en tenant plus, je lui ai presque crié….

– Mais Madame, puisque vous vous y faites du mal, n’y allez plus !

C’était la première fois que je déconseillais à un chrétien d’aller dans une église et je ne l’ai jamais regretté. Je savais que ce conseil était bon. :-//

En fait, si les frères continuent à fréquenter une « église » dans laquelle ils ne se sentent pas bien, c’est parce que ils ne savent pas où aller (pas toujours simple) ou parce qu’il y a des dérives sectaires qui les retiennent prisonniers.

Tout le monde connaît les techniques de culpabilisation sans en mesurer réellement  les incidences
Les victimes ne peuvent rien faire d’autant plus qu’elles n’ont pour interlocuteurs que ceux qui les manipulent et leurs frères et sœurs qui sont dans le même bateau.

Les manipulateurs ont cette particularité qu’ils ne reconnaîtront jamais leurs erreurs,  vous dévaloriseront (c’est une de leurs techniques préférée) et je vous suggère de lire des articles à ce sujet sur ce site ou ailleurs..

En cas d’abus spirituel, de dérive sectaire ou de manipulation mentale,  la seule réponse de  tous les professionnels de la question (psychologues et psychiatres)  est de ne pas résister. Ils affirment…

Fuyez  !

D’ailleurs, la Bible nous dit la même chose en d’autre termes…

« Sortez du milieu d’elle ! » Ap. 18, 4-5

Publicités
Galerie | Cet article, publié dans LEglise, Manipulation, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Mais n’y allez plus !

  1. samuel dit :

    Plus il est important de fuir et moins on en éprouve la force ; c’est là le pouvoir des sectes : ouvertement ou de façon habile, elles font croire que si on s’en va, le ciel va nous tomber sur la tête.
    (C’est aussi le cas dans les familles : les alcooliques, colériques, vicieux suscitent un attachement maladif, une sorte d’envoûtement.)

    « hors de l’église point de salut » est l’exemple parfait de cette domination diabolique : c’est faux, démenti par la Bible, le bon sens et l’expérience et pourtant çà marche en dépit de l’intelligence, la culture, la foi et la piété des adeptes ; quelle trouvaille : La peur de changer de religion, de contrevenir à la Parole « n’abandonnons pas notre assemblée » (arme favorite de ceux qui ont quitté celle dont ils étaient issus pour en fonder une autre parfois bien pire que la première).

    « tant qu’on vient à la salle on est sauvé, sinon on est perdu » en est une version moderne qui marche aussi, bien que peu différente de l’ancienne!
    Là ou l’on prêche cela, on pratique plus le ramassage, l’engrangement, l’églisage que l’évangélisation véritable et au bout de peu de temps on a 80% de déchets!

    Mais étrangement, quelques vrais chrétiens, fidèles et même équilibrés n’arrivent pas à s’en libérer sinon après de grandes souffrances, au prix d’un grand déchirement.
    On connaît bien « 30 ans esclave de la tour de garde » et quelques témoignages d’ex catholiques, mais sur les gourous dits évangéliques, rien…. jusqu’ici.

    Il est vrai que quand on change d’église, on voit d’abord ce qui est bien dans la nouvelle, en comparaison de ce qu’on a connu ailleurs, et puis avec le temps, on découvre le moins beau et l’on finit par saisir que seule la façade change, la boutique moins, et l’arrière-boutique pas du tout!
    L’épiscopalite (maladie du pasteur qui sait tout, docteur des pauvres paroissiens qui ne savent rien) est toujours présente.
    Le règne du Yaknou (qui possédons la vérité) : les fidèles, les purs, le plein évangile, les éclairés (et j’en oublie) est aussi universel bien qu’on s’en défende fort.
    Les échanges de chaires consentis seulement après avoir méticuleusement vérifié non la fidélité de l’ouvrier, mais sa conformité à notre modèle, sa formation dans une boutique « sœur »…
    Plutôt un jumeau qui n’a rien à dire qu’une sorte de demi-frère qui pourrait bousculer. notre folklore!
    Le protocole semble primer sur la foi transmise aux saints une fois pour toutes

    Et voilà qu’inconsciemment, j’ai dérivé vers les sectes gentilles, le sectarisme allégé, fréquentable, les chrétiens aimables et presque irréprochables si ce n’est cette conviction d’être non pas meilleurs mais au moins les plus équilibrés.
    « C’est dans nos milieux qu’un disciple du premier siècle se sentirait le plus à l’aise »… en toute humilité bien sûr!
    Dernier argument : « aucune église n’est parfaite » ; évidence utilisée comme bouclier pour couper court à toute doléance et comme pour dire, nous avons nos erreurs mais ce sont les nôtres et on les aime bien et puisque Dieu nous aime comme çà tout est bien! Et pourtant au bout de quelques décennies, l’édifice se lézarde, preuve qu’il n’était pas tout-à-fait sur le roc mais pour autant on ne remettra rien en cause!

    Du stérile figuier que sécha ta Parole Un feuillage opulent décorait les rameaux.
    Qu’importe! Il fut maudit ; ainsi, vide et frivole, Le culte du méchant consumera ses os.

    L’alléluia trompeur qu’au Seigneur il adresse En malédiction retombe sur son front,
    Et Celui qu’insulta sa coupable paresse, Paiera ses vains respects d’un éternel affront.
    Alexandre Vinet

    • paloque dit :

      Très bon texte. 🙂

      >..Mais étrangement, quelques vrais chrétiens, fidèles et même équilibrés n’arrivent pas à s’en libérer sinon après de grandes souffrances, au prix d’un grand déchirement.

      En ce moment, je planche sur les méfaits de l’hypnose.

      Il y aurait-il de cela ?

      😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s