Suis-je vraiment concerné par ce qui est écrit sur ce site ?


C’est la question que se posent beaucoup de mes lecteurs et je voudrais tenter avec vous un petit test parce que je suis parfois fatigué de toujours écrire les mêmes choses.

Ce test s’adresse seulement à ceux qui d’entre nous qui veulent vraiment savoir si ils sont dans la vérité et ne vous inquiétez pas, nous ne parlerons pas ici de doctrines mais resterons dans la simplicité de l’évangile telle qu’elle nous a été prêchée par Jésus et ses apôtres avant que de petits malins la transforment pour servir leurs desseins ou ne la manipulent pour l’adapter au péché qui est en eux et qu’ils ne veulent résolument pas quitter.

Il est très clair que certains d’entre nous vont devoir se remettre en question et il est évident que si cette simple phrase vous a déjà donné la nausée, trouvez un autre article à lire car celui-ci ne vous conviendra pas.

Commençons par une question simple mais je sais déjà que vous allez répondre « oui » et je me demande pourquoi je la pose. Peut-être pour initier le débat.  😉

Suis-je un chrétien ?

Très bien. Vous êtes un chrétien ou vous croyez l’être mais voilà que je complique les choses, alors on va faire encore plus simple.

Êtes-vous un croyant ?

Parmi les « chrétiens » qui ont dit « oui » à la première question, pas mal ont hésité à répondre par l’affirmative à la seconde car croire oui, mais en quoi ?

Non pas en l’existence de Dieu car c’est incontournable vu que Dieu a mis dans le cœur de l’homme la pensée de l’éternité, mais les « croyances » étant tellement différentes chez les individus,  il faut nous mettre d’accord sur ce en quoi il faut croire vraiment. Alors, une autre question.

Croyez-vous que si je pèche je vais en enfer parce que Dieu ne peut introduire de la saleté dans son Paradis ?

Si vous ne le croyez pas ou vous trouvez des excuses, vous avez perdu car c’est justement ce que la Bible raconte que vous soyez Baptiste, Pentecôtiste, Catholique, Musulman ou adorateur de l’oignon.

« Ne savez-vous pas que les injustes n’hériteront point le royaume de Dieu? Ne vous y trompez pas: ni les impudiques, ni les idolâtres, ni les adultères,  ni les efféminés, ni les infâmes, ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les outrageux, ni les ravisseurs, n’hériteront le royaume de Dieu. » 1 Corinthiens 6:9-10

Nous avons donc déjà limité de champ des possibilités et, quoi que vous disiez ou vous ait expliqué votre pasteur (qui tente de couvrir souvent ses propres fautes), si vous êtes en état de péché, vous n’irez pas au Paradis (vous êtes loin de Dieu). Vous n’êtes pas un croyant parce que vous ne croyez pas à ce que Dieu vous raconte et donc pas un chrétien parce que vous n’êtes pas croyant.

Tout le reste n’est que mensonge et comme le Père du mensonge est de diable, vous êtes donc un fils ou une fille du diable.

Attendez, ne partez pas encore avec un air courroucé car cela ne servira à rien de penser comme certains que c’est moi le coupable.
Avant de claquer la porte, méditez ces quelques lignes et demandez-vous si vous allez lire la suite de ce billet au risque de découvrir que la vie vaut la peine d’être vécue et que vous êtes en train de préparer votre éternité et celle des gens envers qui vous êtes appelés à témoigner.

En effet, notre témoignage (volontaire ou non) est capital pour la suite des événements car nous savons que nous avons une influence sur nos enfants, nos voisins, notre patron  ou la concierge d’en face.

Si vous allez à l’église le dimanche et que vous invitez celui qui vous a traité de tordu devant un tribunal ou vous convoitez la femme de votre collègue, vous allez non seulement passer pour un co* mais vous allez aussi l’inciter à faire pareil car il pensera…

– En voilà un bon chrétien qui me montre la marche à suivre !

Vous aurez par la même occasion sali le Nom de Dieu et en rajouterez à la condamnation parce que vous aurez péché contre le Saint-Esprit en prononçant son nom en vain.

Par contre, si vous renoncez au péché qui couche à votre porte, vous refléterez la gloire de Dieu et les gens se diront…

– Tiens, ce type-là n’est par ordinaire. Mais quel est son secret ?

Il est évident que vous n’aurez pas que des amis et, comme nous l’avons vu sur ce blog, les bons religieux (euphémisme) vous traiteront de tous les noms et chercheront à vous faire périr exactement comme ils ont crucifié Jésus et massacré ses disciples

A ce propos, nous avons là un bon indice qui nous montre si nous sommes des vrais croyants car, si tout le monde autour de vous dit que vous êtes gentil et vous regarde avec admiration, il n’en sera plus de même si vous leur prêchez l’évangile.

a) Ils vous écoutent et se convertissent si besoin
b) Ils vous déchirent car ils ne peuvent pas supporter la Parole de Dieu.

« Or, tous ceux qui veulent vivre pieusement en Jésus Christ seront persécutés. » 2 Timothee.3:12

Il est très clair que les « chrétiens » ne supportant plus la sainte doctrine, le vrai croyant a de moins en moins de place dans « les églises » et se fait mettre à la porte des systèmes religieux dés qu’il fait mine d’essayer de redresser « les genoux boiteux » en faisant remarquer à ses « frères » pécheurs  la réalité de l’évangile.

Le vrai croyant est invité à se taire, et sa conscience est écartelée entre le désir de bien faire et sa vocation de disciple qui lui intime l’ordre de dénoncer le péché sous peine d’avoir à y participer et d’être trouvé menteur.

Il subira les pression habituelles anti-bibliques qui lui ordonneront de se couler dans un moule et surtout de ne pas évoquer les hérésies qui se déroulent aux yeux de tous sans qu’un seul des membres de l’assemblée n’ose lever le petit doigt sous peine de se voir excommunié de gré ou de force.

Et pourtant, toute la Bible nous enseigne à mettre en lumière ce qui est et se dit dans les ténèbres et vous êtes obligés d’obéir à des hommes spirituellement corrompus plutôt qu’à Dieu et par votre faute combien de ces petits tombent et sont récupérés par la géhenne ?

Croyez vous que Dieu ne vous redemandera pas leur sang ?

Alors, quelle sorte de croyant êtes-vous ?

« Si la sentinelle voit venir l’épée, et ne sonne pas de la trompette; si le peuple n’est pas averti, et que l’épée vienne enlever à quelqu’un la vie, celui-ci périra à cause de son iniquité, mais je redemanderai son sang à la sentinelle. » Ézéchiel 33:6

Sans doute es-tu un croyant qui va à l’église, fait le bien que tu peux et ne fais pas le mal que tu peux éviter ou surtout le cache soigneusement.

Mais la corruption à laquelle tu participes t’empêche d’avancer et t’engage à dire « Amen » à l’œuvre de ceux qui se disent juif et ne le sont pas et fait de toi un coupable par lâcheté et un misérable qui déshonore la pensée de Dieu.

Tu n’as pas cru que tu étais condamnable et si comme les voleurs de foi tu penses que j’exagère, relis avec attention le texte intégral du chapitre 33  d’Ézéchiel en fin de ce billet. Il a été écrit pour toi.

« Dis-leur: je suis vivant! dit le Seigneur, l’Éternel, ce que je désire, ce n’est pas que le méchant meure, c’est qu’il change de conduite et qu’il vive. Revenez, revenez de votre mauvaise voie; et pourquoi mourriez-vous, maison d’Israël ? »
Ézéchiel 33:11

Tu n’es, mon ami, un croyant que si tu crois.

Si tu ne crois pas à ce que Dieu te dit, tu périras parce que tu ne l’auras pas écouté en préférant ton discours ou celui d’un « chanteur agréable » et ce n’est pas parce que tu as été baptisé et que tu va à l’église que tu seras sauvé même si tu te crois respectable.

«Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné. » Marc  16:16

C’est aussi simple que cela. 🙂

Ézéchiel 33

La parole de l’Éternel me fut adressée, en ces mots:

Fils de l’homme, parle aux enfants de ton peuple, et dis-leur: Lorsque je fais venir l’épée sur un pays, et que le peuple du pays prend dans son sein un homme et l’établit comme sentinelle, –

Si cet homme voit venir l’épée sur le pays, sonne de la trompette, et avertit le peuple;  et si celui qui entend le son de la trompette ne se laisse pas avertir, et que l’épée vienne le surprendre, son sang sera sur sa tête.

Il a entendu le son de la trompette, et il ne s’est pas laissé avertir, son sang sera sur lui; s’il se laisse avertir, il sauvera son âme.

Si la sentinelle voit venir l’épée, et ne sonne pas de la trompette; si le peuple n’est pas averti, et que l’épée vienne enlever à quelqu’un la vie, celui-ci périra à cause de son iniquité, mais je redemanderai son sang à la sentinelle.

Et toi, fils de l’homme, je t’ai établi comme sentinelle sur la maison d’Israël. Tu dois écouter la parole qui sort de ma bouche, et les avertir de ma part.

Quand je dis au méchant: Méchant, tu mourras! si tu ne parles pas pour détourner le méchant de sa voie, ce méchant mourra dans son iniquité, et je te redemanderai son sang.

Mais si tu avertis le méchant pour le détourner de sa voie, et qu’il ne s’en détourne pas, il mourra dans son iniquité, et toi tu sauveras ton âme.

Et toi, fils de l’homme, dis à la maison d’Israël: Vous dites: Nos transgressions et nos péchés sont sur nous, et c’est à cause d’eux que nous sommes frappés de langueur; comment pourrions-nous vivre?

Dis-leur: je suis vivant! dit le Seigneur, l’Éternel, ce que je désire, ce n’est pas que le méchant meure, c’est qu’il change de conduite et qu’il vive. Revenez, revenez de votre mauvaise voie; et pourquoi mourriez-vous, maison d’Israël ?

Et toi, fils de l’homme, dis aux enfants de ton peuple: La justice du juste ne le sauvera pas au jour de sa transgression; et le méchant ne tombera pas par sa méchanceté le jour où il s’en détournera, de même que le juste ne pourra pas vivre par sa justice au jour de sa transgression.

Lorsque je dis au juste qu’il vivra, -s’il se confie dans sa justice et commet l’iniquité, toute sa justice sera oubliée, et il mourra à cause de l’iniquité qu’il a commise.

Lorsque je dis au méchant: Tu mourras! -s’il revient de son péché et pratique la droiture et la justice,  s’il rend le gage, s’il restitue ce qu’il a ravi, s’il suit les préceptes qui donnent la vie, sans commettre l’iniquité, il vivra, il ne mourra pas.

Tous les péchés qu’il a commis seront oubliés; il pratique la droiture et la justice, il vivra.
Les enfants de ton peuple disent: La voie du Seigneur n’est pas droite. C’est leur voie qui n’est pas droite.

Si le juste se détourne de sa justice et commet l’iniquité, il mourra à cause de cela.

Si le méchant revient de sa méchanceté et pratique la droiture et la justice, il vivra à cause de cela.

Vous dites: La voie du Seigneur n’est pas droite. Je vous jugerai chacun selon ses voies, maison d’Israël!

La douzième année, le cinquième jour du dixième mois de notre captivité, un homme qui s’était échappé de Jérusalem vint à moi et dit: La ville a été prise!

La main de l’Éternel avait été sur moi le soir avant l’arrivée du fugitif, et l’Éternel m’avait ouvert la bouche lorsqu’il vint auprès de moi le matin. Ma bouche était ouverte, et je n’étais plus muet.

Alors la parole de l’Éternel me fut adressée, en ces mots:

Fils de l’homme, ceux qui habitent ces ruines dans le pays d’Israël disent: Abraham était seul, et il a hérité le pays; à nous qui sommes nombreux, le pays est donné en possession.

C’est pourquoi dis-leur: Ainsi parle le Seigneur, l’Éternel: Vous mangez vos aliments avec du sang, vous levez les yeux vers vos idoles, vous répandez le sang. Et vous posséderiez le pays!

Vous vous appuyez sur votre épée, vous commettez des abominations, chacun de vous déshonore la femme de son prochain. Et vous posséderiez le pays!

Dis-leur: Ainsi parle le Seigneur, l’Éternel: Je suis vivant! Ceux qui sont parmi les ruines tomberont par l’épée; ceux qui sont dans les champs, j’en ferai la pâture des bêtes; et ceux qui sont dans les forts et dans les cavernes mourront par la peste.

Je réduirai le pays en solitude et en désert; l’orgueil de sa force prendra fin, les montagnes d’Israël seront désolées, personne n’y passera.

Et ils sauront que je suis l’Éternel, quand je réduirai le pays en solitude et en désert, à cause de toutes les abominations qu’ils ont commises.

Et toi, fils de l’homme, les enfants de ton peuple s’entretiennent de toi près des murs et aux portes des maisons, et ils se disent l’un à l’autre, chacun à son frère: Venez donc, et écoutez quelle est la parole qui est procédée de l’Éternel!

Et ils se rendent en foule auprès de toi, et mon peuple s’assied devant toi; ils écoutent tes paroles, mais ils ne les mettent point en pratique, car leur bouche en fait un sujet de moquerie, et leur coeur se livre à la cupidité.

Voici, tu es pour eux comme un chanteur agréable, possédant une belle voix, et habile dans la musique. Ils écoutent tes paroles, mais ils ne les mettent point en pratique.

Quand ces choses arriveront, -et voici, elles arrivent! -ils sauront qu’il y avait un prophète au milieu d’eux.

Ézéchiel 33 :1-33

Publicités
Galerie | Cet article, publié dans LEglise, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Suis-je vraiment concerné par ce qui est écrit sur ce site ?

  1. samuel dit :

    Changer de nom ?
    C’est ce que font les partis politiques tous les 5 à 20 ans lorsqu’ils s’aperçoivent que le contenu a changé ‘même s’ils refusent d’admettre que le contenu initial était déjà en contradiction avec l’étiquette!).
    C’est pour cela que Jésus n’a pas suggéré d’autre nom que mon église, petit troupeau, mes amis et que Paul a repris ceux qui se disaient de lui, de Pierre, d’Apollos, .. de Christ.

    Chrétien, biblien, puritain, piétiste sont des termes moqueurs donnés par les adversaires de l’Evangile. Il nous arrive aussi parfois de recevoir des qualificatifs originaux, n’est-ce pas ?

    Le monde semble donc être plus perspicace que nous pour nous désigner, laissons-le nous attribuer des équivalences à « disciples du Nazaréen », « ceux qui suivent la voie » ; il les changera de lui-même quand ils ne seront plus pertinents.

    Le mieux serait qu’il puisse toujours nous reconnaître pour avoir été avec Jésus…
    et qu’il se dise -nous ne trouverons pas de prétexte pour l’accuser… si ce n’est dans la loi de son Dieu

  2. bibletude.org dit :

    La religion est une invention humaine que l’homme se crée pour fuir Dieu.

    Méditez bien cette dernière phrase, et vous comprendrez pourquoi le mouvement évangélique se transforme en religion.

    Le défi des prochaines décennies sera d’être chrétien sans se faire étiqueter d' »évangélique », à cause de l’image catastrophique du chrétien qu’ils auront contribué à forger. Peut-être même (je pense que c’est fort probable) vont-ils rejoindre le catholicisme, ce dernier étant en chemin vers eux : ils se rejoindront dans une espèce de religion-purée à la sauce mammon.

    • paloque dit :

      Tu as absolument tout compris Bibletude et il est temps maintenant de sortir de « l’évangélisme » pour les raisons que tu décris si bien car tel qu’il nous est présenté, c’est déjà une religion.

      Il va nous falloir maintenant sortir ce mot de notre vocabulaire et ceux qui hésiteront encore courent un très grave danger.

      C’est vrai que pour évangéliser c’est beaucoup moins pratique mais nous en sommes là et nous avons une drôle de croix à porter.

      Allons, courage, ne nous laissons plus empailler. 🙂

    • bibletude.org dit :

      Il y a longtemps que j’ai tout compris. Cependant, on croit que les choses vont s’améliorer, on donne le bénéfice du doute… et à chaque fois on retombe de haut!

  3. Hervé P dit :

    >…Je pense que je vais changer de religion en laissant tomber le christianisme ou du moins celle des « chrétiens » qui seraient selon certains nommée « La troisième vague ».
    — Justement le piège à éviter : NE CHANGE PAS de religion : laisse-la tomber purement et simplement ! Ne te confie qu’en Jésus-Christ et en PERSONNE D’AUTRE et vis selon cette nouvelle nature !
    — C’est exactement ce que je fais et, sans obliger personne, je le recommande « chaudement » !

    • paloque dit :

      Le terme « changer de religion » était une boutade et je ne dirais pas qu’il faut la « laisser tomber » mais la laisser à sa place comme le catholicisme et le pharisaïsme. Lol ! 🙂

      En fait, depuis quelque temps, certains rédacteurs commencent à parler de « l’évangélisme » comme une religion et ils ne sont pas loin de se tromper quand on constate que les « chrétiens » de cette tribu fonctionnent avec des codes particulièrement nocifs qui annule la Parole qu’ils prêchent.

      Les catholiques ont le Pape et les enseignements du Vatican, le Témoins de Jéhovah leur « monde nouveau », les Mormons plusieurs femmes et les évangéliques le sentiment qu’ils sont meilleurs que les autres.

      Mais en fait, quand on les voit vivre en démentant ce qu’il prêchent (je parle des faux bien sûr) on ne peut qu’avoir envie de s’échapper comme nous nous sommes échappés pour la plupart des religions apostate.

      Les « chrétiens » (par opposition aux chrétiens sans guillemets), ne sont donc que des religieux renégats comme les autres et ceux qui n’ont pas de guillemets sont coupables de copuler avec ce qu’ils savent être des païens et sont responsables de cet état de fait.

      Mais il semble que de plus en plus les vrais fils de Dieu se rendent enfin compte de l’outrage et prennent des mesures pour échapper à la charrette que mènera tout ce joli monde en enfer.

      Ceux d’entre eux qui continueront à vouloir essayer de raisonner les incrédules doivent maintenant se demander si ils ont bien raison.

  4. Hervé P dit :

    — Hi, hi ! Ça me rappelle comment Dieu a traité les Israélites qui ne Le croyaient pas pendant 40 ans, soit la génération qui était sortie d’Égypte ! Seuls Josué et Caleb, eux, ont survécu et leurs enfants sont entrés au pays de Canaan et pas leurs parents qui ont tous été tués dans le désert pour cause d’incrédulité !
    — Si beaucoup croient que Dieu n’est pas le Même que pendant ce passage, ils se trompent lourdement !
    — Les incroyants ont inventé la prison parce qu’ils ne croient pas Dieu. Mais Dieu, Lui, «ôte le méchant» soit en le tuant, soit en tuant le péché en lui (conversion) ! Exactement comme les Israélites sortis d’Égypte, morts dans le désert…
    — Alors, incrédules, préparez-vous à mourir, soit à vous-mêmes soit véritablement ! Et si vous croyez que l’Évangile c’est « les Bisounours », c’est que vous ne connaissez pas vraiment Jésus-Christ !

    • paloque dit :

      En fait, nous en sommes exactement là.

      Beaucoup de « chrétiens » sont en fait retourné en Egypte après une affichée « conversion » ou y sont resté en gardant un simulacre de religion ce qui fait d’eux des menteurs et des assassins car il apprennent à faire de même aux prosélytes qui viennent vers eux de bonne foi et toujours avec beaucoup d’humilité.

      Que dit Dieu par la bouche de Jésus ?

      « Et quiconque reçoit en mon nom un petit enfant comme celui-ci, me reçoit moi-même.
      Mais, si quelqu’un scandalisait un de ces petits qui croient en moi, il vaudrait mieux pour lui qu’on suspendît à son cou une meule de moulin, et qu’on le jetât au fond de la mer. » Matthieu 18:5-6

      • Hervé P dit :

        >… il apprennent à faire de même aux prosélytes qui viennent vers eux de bonne foi et toujours avec beaucoup d’humilité.
        — Et c’est pour ça qu’il est écrit :
        Matthieu 23, 15 : «Malheur à vous, Scribes et Pharisiens hypocrites! car vous courez la mer et la terre pour faire un prosélyte, et après qu’il l’est devenu, vous le rendez fils de la géhenne, deux fois plus que vous.»
        — Et ça se reproduit aujourd’hui encore ! On « fait des chrétiens » « à la pelle », mais on ne parle pas de repentance, de sanctification et de marche par l’esprit ! Et pour cause : les « pasteurs » ne l’ont pas vécu eux-mêmes et donc ne peuvent pas l’apprendre aux autres !
        — Il y a aussi ça :
        Matthieu 23, 14 : «14 Malheur à vous, Scribes et Pharisiens hypocrites; car vous dévorez les maisons des veuves (en leur exigeant la dîme !), même sous le prétexte de faire de longues prières, c’est pourquoi vous en recevrez une plus grande condamnation.»
        — Dieu regarde au cœur ! Et là, ça change tout…

      • paloque dit :

        Oui, et j’ai presque été « choqué » de découvrir ces jours-ci sur un site très sérieux spécialisé en direction des évangélistes (communion, formation etc…) un texte qui déplorait que les évangélistes n’osaient plus parler de repentance.

        C’est le monde à l’envers !

        Mais c’est quoi un évangéliste qui ne parle pas de repentance ?

        Je pense que je vais changer de religion en laissant tomber le christianisme ou du moins celle des « chrétiens » qui seraient selon certains nommée « La troisième vague ».

        Chrétiens ou croyants ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s