Heureusement que je n’ai pas envoyé le chèque


L’histoire se passe sur internet et débute sur un site qui présente une œuvre sociale et d’évangélisation en direction des personnes âgées du coté de Colmar.

Interpellé moi-même par ce type de travail, je suivais ce site pratiquement depuis sa création et revenais de temps en temps voir où il en était car son auteur novateur de la chose avait l’air de se chercher encore et les mois ont passé.

J’y suis revenu ces jours-ci et ai été très gêné par sa méthode d’appel aux dons car il affiche fièrement le logo « Ce site ne fait pas d’appel d’argent » et sa page d’accueil précise clairement la larme à l’œil…

« Une des particularités de notre association est de fonctionner par « la foi », c’est à dire que nous plaçons notre totale confiance en Dieu, autant pour tous les besoins financiers que pour les besoins divers. Nous ne bénéficions d’aucune subvention. Nous préférons les subventions du Seigneur. Nous ne ferons donc aucun appel d’argent, raison pour laquelle vous ne trouverez pas de logo de paiement en ligne. »

Seulement voilà.

Pratiquement sur toutes ses pages, ce site parle « vivre par la foi » et de financement en précisant à répétition qu’il ne demande pas d’argent et il y a même un article qui dure plus de huit pages qui explique la méthode comme si on voulait encourager à donner.

Mon esprit mesquin a tout de suite pensé que « la méthode » était subtile et, parce que je m’intéresse vraiment au sujet (et à l’œuvre par elle-même), j’ai envoyé au webmaster un petit mot en ces termes.

[citation d’un passage du site] « Il nous semble incompatible de prétendre vivre par la foi, insister sur le fait que nous ne faisons pas d’appel d’argent, tout en ayant bien en vu un logo de paiement en ligne…et la suite…. » 

C’est pourtant exactement ce que vous faites sur votre page et l’association avec l’image de Georges Müller fait tache quand on lit votre texte.

Il s’agit d’un appel d’argent déguisé qui ne plaide pas en votre faveur et si vous prétendez `vivre par la foi, allez jusqu’au bout et retirez ce mensonge. 😉

Je vous écris cela sans haine, sans jugement ni pour faire le malin. Je suis juste un simple serviteur qui pendant 20 ans a accueilli, hébergé, nourri et évangélisé des centaines de sans abris sans jamais demander quoi que ce soit à personne. Même pas de subventions. 🙂

Un frère qui se vante d’avoir refusé plus de dons qu’il n’en a accepté durant son ministère. » 

Je me doutais bien qu’il risquait de mal le prendre mais c’était pour lui rendre service que je lui avais écrit ce poulet et la réponse ne s’est pas faite attendre. En voici les extraits les plus représentatifs.

« Bonjour,

Manifestement vous n’avez pas bien lu. Il n’y a aucun logo de paiement en ligne, je dis bien aucun.
Au contraire, il y a un logo « Ce site ne fait pas d’appels d’argent » . il semble que vous avez lu le titre de cet article plus vite qu’il ne faut.
En effet, le titre de cet article est « Pourquoi nous n’avons pas de logo en ligne », où justement j’explique pourquoi nous n’en n’avons pas. Lisez avant de vous enflammer.

De plus, vous allez très loin en parlant de « mensonge ». C’est une accusation grave mais que je vous pardonne, sachant que cette association n’est pas la mienne mais celle du Seigneur. C’est donc directement à lui que vous aurez à faire.

Nous n’avons pas de subventions non plus.
Il semble donc que vous vous soyez enflammé pour rien.

Je vous encourage donc à bien lire les articles avant d’écrire un mail comme vous me l’avez écrit.
De plus, vos propos démontrent que vous n’êtes certainement pas animé de l’amour de Dieu.
Soyez donc moins prompt à vous emporter et relisez-vous bien avant d’écrire pareille calomnies.

Que Dieu vous bénisse.

Cordialement. »

William Conductier

Il semble que ce monsieur n’ait lui pas bien lu mon message ou du moins l’ait assez mal interprété, nous sentons une certaine irritation (mais c’est un peu « normal »), mais rien ne l’obligeait à employer le mot « calomnie » concernant ce qui n’en était pas une.

[NDLR] En fait, il n’a pas remarqué que je citais une phrase de son site et  je ne m’en suis aperçu qu’aujourd’hui.

J’ai répondu le plus aimablement possible… [extraits]

« Oh que non je ne me suis pas enflammé d’autant plus que je suis votre « affaire » depuis de nombreux mois et que malgré ce que vous avez cru comprendre je suis de tout cœur avec vous. »

« Bon, ce qui m’a retenu est que vous insistez beaucoup trop sur votre financement quitte à vous contredire et, d’après vos textes justement, je ne semble pas être le seul à vous l’avoir fait remarquer. Qu’avez-vous fait de ces critiques ? Critiques dans le bon sens bien sûr. 🙂

Je suis en train de lire vos huit pages consacrées à la question. Huit pages, mais vous ne vous rendez pas compte !!! »

« Vivre par la foi, c’est faire part à Dieu de vos besoins et à Dieu seul.
Toute tentative de déroger à cette règle est vouée à l’échec ou équivaut à construire une maison sur du sable. Beaucoup d’entre nous s’y sont cassé le nez. » 

« Alors, pardonnez-moi encore, mais plus de huit pages sur le sujet sont parfaitement hypocrites (d’où ma réaction) et je ne vous reprocherai pas d’être cet hypocrite (j’en ai vu et fait d’autres) mais de passer à coté de quelque chose.

Si vous voulez poursuivre amicalement et fraternellement le débat, je suis bien sûr disponible pour autant que vous soyez disposé à écouter le conseil des frères et qui sont passés par là avant vous, qui y sont encore, et qui y seront toujours. »

Le ton était plutôt amical et j’espérais engager avec ce frère un dialogue constructif qui aurait pu l’aider dans sa démarche mais quelques heures plus tard j’ai reçu la réponse suivante. [extraits]

« C’est à Dieu que j’ai des comptes à rendre, et de ce côté là je n’ai aucun souci, ma conscience est en paix. Je ne puis non plus passer mon temps à me justifier, surtout si certaines personnes ne semblent pas comprendre. En quel cas, ce n’est plus mon affaire. »

« Concernant les critiques, j’ai appris qu’il n’a jamais existé, jamais, aucune œuvre pour le Seigneur qui n’ai eu à subir des assauts, et même de la part de chrétiens dont les motivations m’échappent, mais qu’importe. Spurgeon avait pour habitude de dire « Je ne réponds que très rarement aux critiques et calomnies » ainsi que « Je prêche ce que je veux, quand je veux, comme je le veux, car j’ai ma conscience pour moi et celui à qui j’ai des comptes à rendre c’est le Seigneur avant tout »

« Je sais aussi discerner les critiques justifié, car j’ai l’âme sensible, et différencier aussi celle qui sont injustifiées, voir même inspiré par le calomniateur …

Les nuits pages dont vous parlez ont été enlevé du site internet depuis longtemps. J’en déduis donc que vous les aviez copié-collé.
Je les ai enlevé justement parce que j’ai été convaincu que mon témoignage détaillé serait mal compris, et serait utilisé pour me nuire. Un ministre de Christ m’avait d’ailleurs prévenu de me méfier en particulier des chrétiens (que c’est triste quand même …) »

« Vos propos transpire la calomnie. Vous me jugez d’hypocrite ! Qu’importe finalement … Pourvu que vous puissiez prendre conscience de vos propos, mais ce n’est pas garanti … Je n’ai JAMAIS sollicité qui que ce soit. Comment pouvez-vous donc dire de pareilles choses ? »

« Voilà, j’ai voulu une dernière fois vous répondre, mais je ne le ferais plus. D’une part parce que je suis très pris et deuxièmement je n’ai guère de temps pour les débats sans fin. »

Puisque sa conscience est en paix, pourquoi tant d’accusations et cet esprit si critique envers ma missive (et encore, vous n’avez pas tout lu) et ces justifications qui ne répondent pas à mon sujet. Le ton est agressif et je me demande s’il parle comme ça aux petits vieux qu’il visite. :-//

Pour comprendre le contexte, il faut savoir qu’outre ses textes rédigés pour faire comprendre à ses lecteurs qu’il a besoin de fric, il a déclaré dans les statuts de son association (en prévision de l’avenir) d’éventuelles subventions pour faire tourner sa boutique.

Non, cet homme ne vit pas par la foi et ne « s’attend pas à Dieu » mais manipule le peuple et a en plus le culot de dire qu’il a enlevé les pages litigieuses de son site sous-entendant que je mens après les avoir copié/collé par le passé alors que je ne les ais découvertes qu’après mon premier message et que j’étais justement en train de les lire pendant qu’il écrivait sa réponse.

A l’heure ou j’écris ces lignes (09/02/2014), elles y sont encore, et il s’agit d’un article parlant de la foi et de Georges Müller (un héros de la foi) qui ressemble plus à un publi-rédactionnel visant à motiver les gens à donner qu’à autre chose.

Il le dit lui-même dans ses textes que plusieurs frères lui ont fait remarquer qu’il avait un problème avec tout cela (traduction libre) et il semble qu’en lui écrivant j’ai touché juste. Nous avons eu une nouvelle foi sa même réponse négative et bien sûr, comme tous les frères aimants en Christ, il conclu en disant qu’il ne veut pas poursuivre le débat. Et toc !

Moralité :

Nous sommes en présence d’un mec qui ne recevant pas de réponse de Dieu essaye de taper son entourage pour financer son ministère tout en repoussant énergiquement les offres d’aide quand ce n’est pas du pognon.

De plus, il ne répond pas à la question pourtant très amicale qui lui demande où en est son projet sur lequel bien sûr rien n’est précisé nulle part sur son site ce qui fait que le lecteur se pose des questions.

Ce que je crois.

C’est que ce gars est plein de bonne volonté mais se mélange un peu les pédales en confondant « vivre par la foi » et compter sur les autres.

Une bonne partie des pages de son site ne parlent que de ça et on sent une réelle souffrance mais cela ne motive pas l’hypocrisie qui est prouvée par le ton peu amène de ses réponses et encore nous ne sommes pas entrés dans les détails.

Quand on s’attend à Dieu pour tous ses besoins, on ne claironne pas sur un site internet qu’on ne demande pas de dons. On n’en parle pas au public. C’est tout.:-//

L’agressivité, les rebuffades et les accusations ne sont pas la bonne méthode pour s’assurer des soutiens, et je me dis que si Dieu est capable de se servir d’un âne pour travailler dans la vigne, il nous passe aussi au creuset pour éprouver la foi que souvent on n’a pas.

Asseyez vous un peu cher ami et écoutez la voix qui vous parle. Je suis persuadé que vous êtes en train de rater quelque chose.

A moins que vous ne soyez aussi de cette sorte de margoulins qui, comprenant que la foi est une bonne source de revenus et ne vous ne vouliez vous aussi avoir votre part du gâteau et n’osiez pas encore mettre de lien « Faire un don » bien visiblement sur votre site, vous persistez dans une grande erreur spirituelle.

En tout cas, en toutes initiatives il y a l’art et la manière.

Vous n’avez pas l’un et la seconde est mauvaise d’où les réactions de vos visiteurs et les vôtres quand ils vous interpellent.

Si en plus de cela vous les rudoyez quand ils vous font l’honneur de vous écrire, changez de métier car celui-ci n’est pas fait pour vous.

En tout cas, ce n’est pas comme cela qu’on prêche l’Évangile cher monsieur. Êtes-vous bien un imitateur de Jésus ?

[Note de l’éditeur]
J’ai poursuivi la conversation pendant un temps en privé avec Monsieur William Conductier après lui avoir transmis copie de cet article avant publication ce qui n’est pas dans les habitudes des blogueurs mais ce cas m’interrogeait. Allais-je publier ce billet ?

Je n’ai pas été reçu et ses réponses ont toujours été acides et, bien qu’ayant passé beaucoup de temps sur son site et relevé pas mal d’incongruités, je ne lui en ai pas fait état (il était fort en colère) et n’en ai même pas parlé dans ce billet son sujet étant juste cette drôle de manière de faire rentrer des dons.

J’ai laissé passé quelque temps avant de publier pensant que ce frère réfléchirait et trouverait une manière plus biblique de présenter son affaire et de trouver la crédibilité qui lui manque pour aller de l’avant, mais ce temps est passé et rien n’a changé sur ses pages.

Bien que cela me soit extrêmement difficile, je publie.

C’est juste pour aider ce frère à amorcer une machine arrière.  🙂

Publicités
Galerie | Cet article, publié dans Insolite, Les sites évangéliques dangereux, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Heureusement que je n’ai pas envoyé le chèque

  1. Ping : L’herbe que le généreux peuple de Dieu a dans ses poches | Il y a bon les évangéliques !

  2. Hervé P dit :

    — Tu laises un lien dans ton texte et tu ne sais pas ce qu’il contient !?… La chanson, en clip vidéo, est justement dans la page d’accueil dudit lien, en bas de page :
    >… «  »[Note de l’éditeur]
    J’ai poursuivi la conversation pendant un temps en privé avec Monsieur William Conductier après lui avoir transmis copie de cet article avant publication ce qui n’est pas dans les habitudes des blogueurs mais ce cas m’interrogeait. Allais-je publier ce billet ? » »
    (le lien http://www.amandier68.org est justement sous le nom de ce Monsieur William Conductier, dans ton propre texte !)
    — Quant à la charte, encore un qui a plus confiance dans ses propres pensées qu’en Jésus-Christ, qui, Lui, est NOTRE Charte ! Car :
    1 Corinthiens 14, 33 : «Car Dieu n’est point un Dieu de confusion, mais de paix, comme on le voit dans toutes les Eglises des Saints.»
    — Il est donc capable de mettre de l’ordre partout où on Le vénère, même sur des blogs et des forums qui Le mettent en charte, je l’ai constaté par moi-même !
    — J’avais d’ailleurs l’habitude de questionner les responsables de forums en publiant un post intitulé « Une charte pour les forums ou la Souveraineté de Christ ? »… Oh, bien sûr, ils n’enlevaient pas leur charte, ce qui en disait long sur leur « totale » confiance en Dieu ! Mais ç’avait au loins le mérite de pousser à la réflexion !
    — Cordialement, en Jésus-Christ !

    • paloque dit :

      Oui, j’ai fini par la trouver cette mascotte mais, sans doute parce que je suis un peu malentendant, je n’ai rien compris aux paroles et n’ai pas pu me réjouir.

      Pour la question de la charte, il semble que c’est effectivement comme sur certains forums. « Tu pense comme moi ou tu te tais et tu te casse ! »

      Ce qui m’a un peu choqué, c’est que cette association s’affiche « chrétienne évangélique » et interdit tout prosélytisme à ses membres et là j’avoue ne pas bien comprendre. Un chrétien n’a-il plus le devoir de prêcher l’évangile ?

      En outre, il faut être chrétien (agréé par qui ?) pour être membre ce qui met à mal la liberté de conscience et je me demande si c’est bien légal surtout pour une association que ne fait pas de prosélytisme. Va y comprendre quelque chose. :-//

      Note que je n’ais pas la fichtre idée de la légalité sur la question et que, si finalement je suis assez d’accord avec pas mal d’idées de Mr Conductier, je me serai exprimé autrement et ne fermerais pas automatiquement la porte aux chrétiens identifiés comme tels mais qui n’ont pas exactement les mêmes idées que moi.

      La preuve est que je continue à te parler. 😀

      C’est comme cela que les dérives sectaires commencent. :-//

      • Hervé P dit :

        >… «  »Ce qui m’a un peu choqué, c’est que cette association s’affiche « chrétienne évangélique » et interdit tout prosélytisme à ses membres et là j’avoue ne pas bien comprendre. Un chrétien n’a-il plus le devoir de prêcher l’évangile ? » »
        — Peut-être ont-ils peur que, véritables disciples de Christ et non de leur dénomination, ils ne se mettent à porter plus de fruit que lui !?… Ou, beaucoup plus rare, qu’ils ne se mettent à en faire des fils de la géhenne deux fois plus qu’eux !?…
        — Mais un véritable disciple de Christ ne peut pas faire d’un prosélyte un fils de la géhenne, lol !
        >… «  »Note que je n’ais pas la fichtre idée de la légalité sur la question et que, si finalement je suis assez d’accord avec pas mal d’idées de Mr Conductier, je me serais exprimé autrement et ne fermerais pas automatiquement la porte aux chrétiens identifiés comme tels mais qui n’ont pas exactement les mêmes idées que moi.
        La preuve est que je continue à te parler. 😀 «  »
        — Il ne comprend pas une chose très importante : Jésus-Christ fait EXPRÈS de nous faire différents pour mieux faire mourir la chair ! La chair aimerait bien que nous « sortions tous du même moule » ! Mais si Dieu nous a faits différents autant dans nos physiques que dans notre manière de penser, c’est bien pour un but, ce qui me fait penser à ne chanson de Luc Gingras (un Québécquois) :
        >… « Nos différences sont en fait notre force,
        Permettant d’étendre nos cordages et d’aller de l’avant ensemble !
        Mais nous voilà confinés entre l’arbre et l’écorce,
        Se battant au-dedans pour des éléments de second plan !
        (Entre l’arbre et l’écorce), pas moyen d’être soi-même !
        (Entre l’arbre et l’écorce), trop différents au-dedans !
        (Entre l’arbre et l’écorce), trop Jésus au-dehors,
        Critiqués, laissés à soi-même, poignardés par ceux-là même
        Qui devraient intercéder, pendant que nous allons au loin,
        Et prêchons le Nom de Jésus, oh, oh ! Et prêchons le Nom de Jé-é-ésus ! » …<
        — Tant que les "chrétiens" ne comprendront pas ça…
        — Cordialement, en Jésus-Christ !

      • paloque dit :

        Je pense que William a écrit cela en direction des autorités temporelle qui versent dans la laïcité mais il ne trompe personne et c’est entre-autre là que réside une hypocrisie qu’il affiche sans le savoir.

        Tu ne peux dire dans un même texte ceci et son contraire.

        Si il recrute des « vrais » chrétiens, c’est pour évangéliser et, hormis le fait que sa façon de présenter les choses ne soit pas tout à fait légale, je suis de plein cœur avec lui sur l’option de ne confier cette sorte de tâche qu’à des gens intègres et solides dans une foi identifiée.

        Cela me rappelle les années 90 quand s’est crée l’association qui a encadré mon propre ministère que nous avions appelé « SOS Détresse Marseille » mais le cœur n’y était pas et le St Esprit ne m’a pas laissé tranquille.

        Si bien sûr nous faisions un travail social (SDF, drogués, prostitués etc…), le but suprême était l’évangélisation car pour nous il ne pouvait pas y avoir de guérison sans une nouvelle naissance et une marche avec Dieu.

        De plus, nous étions repris d’attirer les prosélytes avec des paniers repas et une bonne douche pour les gaver d’évangile en échange de nos soins gratuits puisque telle était notre vocation.

        Nous avons prié en ce sens et avons finalement changé l’intitulé de l’association en « Action Sociale Missionnaire ». La délivrance est venue. 🙂

        Pour le reste, tu as raison.

        Se priver de la collaboration d’autres chrétiens qui n’ont pas exactement la même théologie que nous est non seulement très dangereux mais nous prive d’une richesse voulue assurément par le Seigneur ou alors il nous aurait transformé en clones.

        Pour autant bien sûr que les bases soient les mêmes mais nous savons tous de quoi il s’agit.

        William Conductier est jeune et je pense que la croissance arrangera les choses et que mon article lui aura servi d’avertissement qu’il ait à devoir écouter les frères plus anciens que lui.

        S’il n’avait pas rejeté celui qui lui parlait l’autre jour, il aurait su que pendant qu’il volait son premier portefeuille dans les quartiers nord de Marseille , j’étais déjà au centre ville à accueillir au nom de Jésus les mec qui entraient et sortaient de prison et sans les subventions du comité de probation qui aurait été plus qu’heureux de m’en inonder.

  3. W. dit :

    Monsieur,
    je constate avec une grande tristesse que vous êtes bien prompt à critiquer notre jeune frère William sans même le connaître personnellement. Vous prétendez vouloir lui rendre service et l’aider à revenir en arrière, qui vous a institué son ‘professeur’ ?
    J’accompagne ce frère depuis le début de son appel à aider les personnes âgées, et je peux vous témoigner de son amour désintéressé pour elles.
    Je vous conseille très vivement de retirer au plus vite tous vos commentaires le concernant, au risque que vous soyez assigné au tribunal pour diffamation et calomnie sur internet (loi du 29 juillet 1881) car votre allégation :
    – est très précise : accusation d’hypocrisie et désir de recevoir quand même de l’argent par intérêt personnel,
    – elle porte atteinte à son honneur et à la considération d’autrui le concernant,
    – elle le vise en tant que personne physique mais également morale puisqu’il est le président de cette association,
    – votre accusation est publique puisque tout un chacun peut le lire à son aise (il suffit de taper son nom dans un moteur de recherche quelconque pour atterrir sur votre blog).
    Si cela devait aller jusqu’au tribunal, j’irai personnellement l’assister comme témoin sur sa bonne moralité et honnêteté.
    J’espère que vous agirez en conséquence selon ce que vous conseillerait la sagesse.

    • paloque dit :

      Personne ne doute du désintéressement de Monsieur William Conductier et je ne vois pas Monsieur « W » où vous êtes aller chercher ces allégations parlant de son « désir de recevoir quand même de l’argent par intérêt personnel »,

      Quand à l’hypocrisie, merci de laisser à nos lecteurs le privilège de discerner si il y en a ou pas, les faits documentés ayant été relaté avec la plus grande transparence.

      D’autre part, ce n’est pas vote poulain qui est au centre de cet article mais ses manières de faire que nous décrivons sans porter de jugement d’aucune sorte.

      « L’honneur et à la considération » de ce monsieur serait plutôt de bibliquement commencer par s’excuser de la façon avec laquelle il reçoit les correspondants qui approchent son association (L’Amandier 68), et vos menaces de procès n’aident pas votre frère dans cette affaire surtout en proférant des assertions sans aucun fondement.

      Comme j’écrivais hier à une sœur souriante que vous devez connaitre, dans le jardon évangélique on nomme cela des « accusations », et dans le jargon judiciaire de la « diffamation ».

      Quand vous témoignerez devant les juges, n’oubliez pas d’enlever votre masque car vous ne pourrez pas lui parler sous couvert d’un anonymat qui n’incite pas à convaincre.

      Je pense que vous auriez été mieux écouté si vous aviez interpellé l’auteur de ce blog (je parle de moi-même) en privé comme le veut la bienséance et la fraternité. :-//

      Monsieur William Conductier a eu lui cette chance et a produit lui-même ses textes sur internet à ses risques, et je ne vois pas au nom de quoi il ne souffrirait d’aucune contradiction.

      En plus d’être chrétiens nous sommes en république, et la liberté de la presse ne doit pas être entravée de même que la liberté religieuse de discerner le péché là où il est, et vous pouvez tant que vous y êtes attaquer aussi Dieu en diffamation parce qu’il dit qu’il y a des pécheurs sur la terre et les appelle par leur nom.

      Faut-il aussi interdire la Bible Monsieur W ?

  4. Hervé P dit :

    >… «  »l’association avec l’image de Georges Müller fait tâche quand on lis votre texte. » »
    — « l’association avec l’image de Georges Müller fait TRAVAIL quand on lis votre texte. » ?!??…
    (Faudrait « virer » ce correcteur orthographique qui met tâche pour salissure !!! — La barre des tâches de Windows est donc une barre de salissures ?!??… – lol !)
    — Revenons à… nos brebis !
    — Je lisais il fût un temps sur le blog de Nicolas Ciarapica un sujet qui titrait « la foi avec l’argent des autres ». On dirait que ça se répète… comme un perroquet !
    — De plus, Jésus-Christ n’a JAMAIS rudoyé celui qui venait à Lui pour L’écouter ! Lui appartient-il, au moins ?
    — Décidément, on dirait qu’on ne peut pas évangéliser sans argent… Comment il faisait, Philippe dans Actes 8, sans voiture et sans aucun moyen de déplacement autre que son « permis godasses » ? C’est le « carrosse » du Saint-Esprit qui l’a transporté là, tout simplement ! Il n’est même pas écrit qu’il était monté sur un âne…
    — Cordialement, en Jésus-Christ !

    • paloque dit :

      Il s’agit peut-être d’un message subliminal glissé dans ce texte. 😉

      Il aurait fallu lire…

      « Il y a des taches dans le travail qui est fait au nom de Jésus avec des moyens qu’on demande pas aux hommes mais que l’on souhaite ardemment et c’est sans doute pour cela que l’on en parle tant à moins que nous n’ayons de bonnes raisons. »

      Quand on sait que dans les statut de l’association il est prévu de demander des subventions pour faire fonctionner l’oeuvre et qu’on raconte à qui veut nous entendre et nous lire qu’on n’en demande pas en oubliant de préciser « Maintenant », la tache s’agrandit et déborde jusque dans le caveau de ce bon Georges Müller (référence affichée) qui doit s’en retourner dans sa tombe.

      Ou l’invention d’un nouveau concept évangélique.

      La foi maintenant et après on verra !

      Lol !

      • Hervé P dit :

        — En tous cas, j’ai écouté la chanson « mascotte » dudit site… Ça ne « colle » pas avec ce que tu en décris !… Y aurait-il « anguille sous roche » ?
        — De plus, dans les mentions légales en bas de page, il est écrit ceci :
        >… «  »Association L’AMANDIER – 4, rue des lavandières – 68000 COLMAR – Tél : 06 09 41 44 34

        Association à but non lucratif affiliée au droit local (Bas-Rhin, Haut-Rhin et Moselle).
        Inscription au registre des associations du Tribunal de Colmar, le 28 mars 2013 : Volume : 28 Folio n° 29
        Parution obligatoire sous le numéro 1089823 dans le journal « L’ami du peuple » le 14 avril 2013
        Numéro de SIREN : 792 295 149
        Numéro de SIRET : 792 295 149 00019
        Code APE : 9499Z » »
        — On ne sait que trop ce que cache ce vocable « but non lucratif » dans ce monde pourri…
        — De plus, Dieu ne vient pas sauver des associations, mais des INDIVIDUS ! Quand comprendront-ils qu’un homme seul, avec Dieu, peut faire beaucoup plus que beaucoup d’associations, surtout s’il se met à prier !?…
        — Cordialement, en Jésus-Christ !

      • paloque dit :

        >…En tous cas, j’ai écouté la chanson « mascotte » dudit site… Ça ne « colle » pas avec ce que tu en décris !… Y aurait-il « anguille sous roche » ?

        Je ne sais pas de quoi tu veux parler Hervé. Tu as un lien pour que j’ailles y voir ?

        Pour le reste, la forme juridique de L’Amandier importe peu si ce n’est que ses statuts officiels ne correspondant en aucun cas à ce que le chrétien évangélique entends par « vivre par la foi ».

        Sans vouloir enfoncer le clou, si tu lis les kilomètres de textes que nous trouvons sur ce site (je l’ai fais) tu y trouvera de très nombreuses contradictions et il est même écrit que je ne suis pas le premier à dire cela.

        En outre, dire d’un coté qu’on ne fait pas de prosélytisme et prêcher l’évangile de l’autre est un non sens que même un nouveau né spirituel comprendrait malgré son jeune âge.

        Enfin, à part visiter des personnes âgées, on voudrait bien savoir ce qu’il fait actuellement, où en est son projet et pourquoi est-il aussi vindicatif avec les frères qui ont le malheur de lui faire remarquer qu’il pourrait faire fausse route quelque part.

        Cela dit, je crois que ce gars est de très bonne volonté mais qu’il veut imiter Müller avec une foi qu’il n’a manifestement pas ou du moins n’apparaît pas en première lecture (ni à la deuxième).

        Ce qui me fait pester, c’est qu’il enseigne des trucs qu’il ne fait pas et encourage les gens à accepter une vision plus que contestable sinon on n’en parlerait pas surtout quand nous avons vécu ce ministère avec les mêmes moyens pendant 20 ans.

        J’ai trouvé ce matin un site où certains de ses articles sont repris et les commentateurs émerveillés le portent aux nues pour cette magnifique « vie par la foi ». Un vrai héros ! 🙂

        Ce que la plupart ne savent pas et qu’il raconte tout de même dans sa prose (c’est comme cela que je l’ai su), c’est que sa femme bosse et qu’il n’y a pas si longtemps que cela il touchait encore le chômage (je ne sais pas pour aujourd’hui) et on appelle cela un détournement de fonds publics d’autant plus qu’en 1905 a été décrété une loi de séparation de l’église et de l’état. Depuis quand finance-t-on un ministère avec l’argent de l’état et le travail de sa femme ?

        Alors, les longs discours et les offuscations quand quelqu’un met le doigt où il ne le faut pas, elles ne me font pas rire et je cesse là parce que je pourrais encore en dire pas mal sur la spiritualité et les conceptions évangélique du personnage.

        Tiens, lis donc sa charte d’embauche des adhérents de son association

        Je me demande si il est aussi restrictif avec la foi des donateurs et ce n’est pas pour rien que j’ai choisi ce titre pour mon article. :-//

        Quand au fait de vivre par la foi, il n’a absolument pas le droit de dire cela.

        Il vit son trip et nous allons le laisser faire mais il ne pourra plus jamais dire qu’il n’a pas été prévenu qu’il fait boulettes sur boulettes.

        Et il héberge combien de clochards ou de petit vieux sans le sou dans sa maison le héros ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s