Le karcher céleste est ouvert à grand débit et pas que pour nettoyer les façades


Il est des événements en ce moment qui se précipitent comme si une main divine agissait et venait mettre à jour dans notre église évangélique  des affaires que nous avons jusqu’à ce jour refusé même de soupçonner.

Je dis bien « refusé » parce que, si nous sommes prompts à nous offusquer des scandales défrayant la chronique des journaux de la lointaine Amérique ou sourions des exubérances des soit disant pasteurs/docteurs/prophètes et autres Bishop africains, nous fermons volontiers les yeux sur ce qu’il se passe dans nos églises et préférons clouer au pilori celui parmi nos frères qui aurait le malheur de dénoncer l’iniquité quand elle nous concerne.

Pourtant, il est arrivé le jour où nous ne pouvons plus faire semblant de comprendre. Cette fois, nous y sommes. 🙂

La dernière « affaire » en date est celle du réputé chanteur chrétien Richard Picotin  qui, dévoilant par erreur dans un mail à son église son homosexualité soigneusement cachée, a décidé très humblement d’assumer sa souffrance en décidant qu’au yeux de tous on pouvait être homo et chrétien.

NDLR : Information sous la responsabilité de la source

Nous n’allons pas ici rouvrir le débat de savoir si c’est bien logique, mais nous nous étonnerons des réactions de l’entourage et en particulier d’un certain pasteur Foucart (ADD) qui dit vouloir garder son amitié (de longue date) au contrevenant mais cela n’est pas nos oignons.

Par contre, cette affirmation (et d’autres) qu’il a faite publiquement pour le site Actualisé chrétienne nous interroge…

Paul Ohlott : Il est bon de profiter de l’occasion pour rappeler que l’homosexualité n’est pas un « péché » plus grave qu’un autre…
Samuel Foucart : Tout à fait ! Je ne sais pas pourquoi être homosexuel est à nos yeux d’évangéliques, pire que tout le reste.

Le péché de d’homosexualité serait donc subitement devenu un péché comme les autres, pardonnable à souhait, et puisque c’est comme cela, je vais tuer demain mon voisin car il semblerait qu’il n’y ait désormais plus que des péchés véniels et qu’on peut être sauvé quand même si on les pratique.

Les églises n’ont donc plus le pouvoir (en plus du devoir) de discipliner les infidèles, il n’y a plus aucune différence spirituelle entre un pécheur et un élu de Dieu, et je peux ranger ma Bible, fermer ce blog et partir en vacances.

De plus, comme nous l’avons vu dans le cas du Collège Daniel, l’homo peut attaquer en justice sa hiérarchie parce qu’elle ne veut pas changer son règlement intérieur chrétien, n’importe quel pasteur pris en flagrant délit de forfaiture peut traîner devant les tribunaux un frère qui lui fait remarquer son péché, et plus personne n’est soumis à l’obéissance de la parole de Dieu qu’on prêche pourtant en chaire à grand cris avec la bouche en cœur.

Bon, vous allez me dire que cela a toujours été comme cela mais ce que je constate, c’est que la « tolérance » de Dieu semble avoir atteint sa limite et qu’en 2014 des têtes commencent à tomber ou sont en sont bien prés.

L’affaire du pasteur Herbert, celle du pasteur Michel Chiner à Lyon, le coup de la diffamation à Lézignan-Corbières, les sites internet qui font la manche et disparaissent quand les visiteurs ne veulent plus payer, la gratuité affichée et l’arnaque à la vente de prestations de certains organismes chrétiens de relation d’aide, l’opacité de ceux qui demandent des dons, les chasseurs de démons qui insultent leurs « concurrents » sur Facebook et pratiquent la menace et le harcèlement téléphonique, ceux qui calomnient, ceux qui trafiquent des sommes colossales bref, tout vient à jour ces temps-ci et les scandales sont ici en France sur la place publique.

Du coup, on oublie un peu ceux qui les dénoncent et nous nous demandons jusqu’où cela va aller. :-//

Et de plus, nous assistons à une véritable persécution de ceux d’entre nous qui refusent la compromission et le mensonge.

Les frères sont chassés des églises et des espaces de discussions et cela a bel et bien été écrit dans les évangiles mais nous avons fait semblant de l’oublier.

L’église (et pas seulement la catholique romaine) , interdit à ses membres de dire la Vérité, et nous avons vu depuis quelque jour un pasteur pentecôtiste livrer un de ses semblables aux tribunaux humains avec l’aval de son conseil d’église (également concerné par cette affaire) et bien sûr sans doute de sa fédération qui a la responsabilité d’être la gardienne des temples placés sous sa juridiction.

Ce n’est pas le premier procès entre chrétiens qui se disputaillent ou de règlements de comptes motivés ou non par de sordides histoires de fric sulfureux mais cette fois ci, il s’agit de l’attaque par justice humaine interposée d’un évangéliste qui n’a fait que son devoir de révéler le péché de certains membres dans l’Église.

Et une église de cette Église est entrée dans ce que nous croyions pourtant avoir oublié : L’inquisition.

« Voici, je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. Soyez donc prudents comme les serpents, et simples comme les colombes.
Mettez-vous en garde contre les hommes; car ils vous livreront aux tribunaux, et ils vous battront de verges dans leurs synagogues;
vous serez menés, à cause de moi, devant des gouverneurs et devant des rois, pour servir de témoignage à eux et aux païens. »

Matthieu 10:16-18

Voyez-vous chers amis, de plus en plus d’affaires qui entachent notre Église sont emmenées à la lumière du jour chez nous (et pas seulement sur ce blog) et cela ressemble à s’y méprendre à un jugement qui a été annoncé. Nous y sommes enfin !

Il est très clair que c’est Dieu Lui-même qui est en train de donner un sacré coup de karcher dans Son Église, pas seulement pour nettoyer la façade, et on verra bien qui sera le premier à porter plainte contre Lui.

Je crois sincèrement que la renaissante inquisition, nous l’avons compris, est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.
Le Seigneur est en train de rassembler les siens et chasser de sa vigne les serviteurs iniques et malhonnêtes.

Les isolés (sans églises fixe ou « isolationniste » présumés) ne sont plus maintenant ceux qui auront quitté les assemblées apostates ou s’en seront fait virer, mais ceux qui restent dans les lieux où l’on rencontre ces pratiques et se désolidarisent de la véritable Eglise de Jésus-Christ.

Pour finir, je vous propose de relire le sermon sur la montagne en Matthieu 5 et de vous réjouir si vous appréciez ce texte si simple et facile à comprendre et si vous le vivez.

Si mon ami tu ne t’y reconnais pas, plie vite les genoux devant Dieu tant qu’il en est encore temps parce que ton heure approche.

C’est parce que je vous aime que je vous ais écrit tout cela.

Jack Paloque-Berges

Publicités
Galerie | Cet article, publié dans Insolite, LEglise, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Le karcher céleste est ouvert à grand débit et pas que pour nettoyer les façades

  1. Euraquillion dit :

    Paloque, ne vous plaignez pas, j’ai connu une chrétienne qui s’adonnait à l’astrologie, la numérologie et la conversation avec les morts. Son mari était un homme très très riche. Quand j’ai demandé au Pasteur de réunir le Conseil des anciens et le conseil administratif pour dénoncer cette femme devant tous, ils me sont tous tombés dessus, sur moi, ma femme et mes enfants. Résultat, c’est moi qu’on a foutu dehors car je manquais de compassion et d’amour envers « cette soeur ». Finalement, selon que vous soyez riche ou puissant, les hommes vous donnent le salut. Mais n’oublions pas que celui qui a le dernier mot est DIEU.

  2. Ping : Les charmantes techniques de Michelle d’Astier de la Vigerie | Il y a bon les évangéliques !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s