En voilà un au moins qui ne crèvera pas de faim !


Nous recevons sans cesse des sollicitations « d’hommes d’église », pour ne pas dire d’hommes de Dieu qui réclament de l’argent pour assurer la continuité de leur ministère.

Bien sûr il y a beaucoup d’africains, qui ont trouvé via internet le moyen de s’en mettre plein les poches,  mais aussi des bons français, et vous verrez que la quasi totalité des sites dits « chrétiens » font à un moment ou un autre un appel de fonds.

Tous les prétextes sont bons mais nous n’allons pas une fois de plus ouvrir ce débat. Les lecteurs de ce blog savent tous de quoi il s ‘agit.:-//

Les habitués de la Bible savent combien les textes insistent pour enseigner à ne faire confiance qu’à Dieu seul en ce qui concerne les finances, et comment nous encouragent à « ..faire connaître à Dieu seul nos besoins. »

Après le Charity-bizness, voilà le Spirituel-bizness et nous rencontrons de plus en plus de marchands du temple.

Je viens d’avoir un échange avec un frère évangéliste résidant au Cameroun, et je lui disais qu’il y a 30 ans, dans mon pays (France), les familles rêvaient toutes qu’un de leur fils soit curé car elles disaient:  » En voilà un au moins qui ne crèvera pas de faim« .

Je lui disais aussi que notre Maître à donné à chacun ce dont il a besoin avec une mesure en plus pour ceux qui le servent, et que les supposés serviteurs de Dieu continuent à pleurer sur leur misères comme si Dieu était un radin où les défavorisait !!!

Nous ne savons plus qui est le margoulin ou qui est l’homme sincère.

Il y a une leçon à retenir, c’est qu’ils ne veulent pas comprendre, et c’est pour cela qu’il restent pauvres à se lamenter et que rien ne pousse sur leur sol malgré la bonne volonté qu’ils mettent à le travailler. Nous parlions d’évangélisation.

« J’ai tout reçu, et je suis dans l’abondance; j’ai été comblé de biens, en recevant par Épaphrodite ce qui vient de vous comme un parfum de bonne odeur, un sacrifice que Dieu accepte, et qui lui est agréable.
Et mon Dieu pourvoira à tous vos besoins selon sa richesse, avec gloire, en Jésus Christ. » Philippins 4:18-19

J’ai eu tout au long de mon ministère beaucoup d’entretiens de ce genre et je constate que non seulement les œuvres de mes auditeurs ne prospèrent pas, mais que ceux-ci  continuent à réclamer de l’argent, réclamer et réclamer encore.

Je connais même un pasteur en Centrafrique qui plumait nos frères Français de passage et, bien qu’en charge d’église, possédait plusieurs maisons qu’il louait pour assurer son revenu. Pas celui de ses ouailles.

Ses ouailles d’ailleurs, leur nombre étant miraculeusement monté à 1000 à peu prés en quelques mois si j’en crois la page qui a été mis en ligne sur le site d’une chrétienne connue pour sa boulimie à donner des enseignements, je ne les ai pas vu quand j’étais sur place à Bangui.

D’abord il n’y en avait pas 1000 et c’étaient les ouailles des autres.:-//

Attendez, là, il se passe quelque chose ! Aurions nous à faire à des escrocs ?

Ce n’est pas « faire la peau » des escrocs qui m’intéresse mais la mise en garde comme le fait notre Seigneur dans les évangiles, lui enseigne à ses disciples de « vendre leurs biens, donner l’argent aux pauvres et le suivre« .

Je pourvoirai à tous vos besoins….

Comment alors aller quémander d’une manière ou d’une autre ?

Certains sont devenu de vrais spécialistes de la « manche spirituelle » et ce sont des millions, voire des milliards, qui passent dans les poches des évangélistes et autres « ministères » bon teint alors que d’autres vont à pied distribuer leurs prospectus et apporter la bonne parole. Ils n’en sont pas moins efficaces et ce sont ceux-là qui implantent des églises.

Mon frère, ma sœur, si dans le secret dans ta chambre tu as prié et demandé ton besoin à Dieu et s’il ne te l’a pas donné, c’est que ce n’est pas ton besoin ou qu’il est bien radin et ce n’est pas ce que tu prêches.

Cesse donc de demander du pognon, repens toi et saisis la grâce de Dieu.

Publicités
Galerie | Cet article, publié dans Manipulation, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour En voilà un au moins qui ne crèvera pas de faim !

  1. Jocelyne A.Abigaïl dit :

    Je dis AMEN en accord avec ce que dit Hervé P. Shalom beshem Yeshoua à tous, Amen et Alléluia!

  2. fildeferiste dit :

    Tout le monde fait la manche, d’une manière ou d’une autre, dans ceux qui utilisent les vecteurs performants que sont les médias et le net. A croire que l’Eternel n’est plus capable, sans doute frappé de sénilité, après tant d’années, pour se créer des serviteurs qui déverseront tout l’argent nécessaire en un point donné, car il auront eu cette pensée à ce moment-là. J’aime beaucoup l’anecdote de Georges Muller priant pour ses petits orphelins « Seigneur, il n’y a rien, s’il te plaït, nourris ces petits. Tu me les a confiés, et tout nos placards sont vides. » Quelques instants après, l’homme dont l’essieu de charrette vient de casser devant l’orphelinat – ça alors -se réjouit de pouvoir donner le lait qu’il ne pourra ni transporter, ni vendre. J’aime cet évangile-là.
    Ma soeur Juliette, de Ndjamena, a vécu exactement la même chose avec sa maman, quand elles manquaient de bois pour cuisiner, et d’argent pour en acheter, et qu’en réponse à la prière, puisqu’il fallait nourrir beaucoup de monde, une charrette est restée bloquée dans une fondrière devant leur maison, et l’homme leur a dit que tout le bois qu’il faudrait enlever pour alléger la charrette était pour elles.
    Oui, l’Eternel est vivant, pour l’éternité.

  3. bibletude.org dit :

    A quand la Bible dont on aura enlevé tous les passages qui traitent de mammon ?

    A la limite, pas même besoin de les enlever : il suffit de traduire de manière à enfumer le lecteur.

    Ce qui est déjà le cas pour des tas de passages de la Bible : mais qui cherche vraiment ? (cherchez et vous trouverez… mais c’est si fatiguant de chercher… et si je tombais sur un passage qui me remettait en cause… surtout pas : je crois ce que me dit mon pasteur et ce que me dit ma Bible trafiquée…)

    Au secours : j’ai fui le catholicisme pour rejoindre les évangéliques, et voici qu’eux-aussi ont des traditions humaines, tordent les écritures, vivent de leur vieil homme…

  4. Hervé P dit :

    — D’ailleurs, le « pognon », il est nécessaire pour notre famille d’abord car il est bien écrit :
    1 Timothée 5, 8 : «Que si quelqu’un n’a pas soin des siens, et principalement de ceux de sa famille, il a renié la foi, et il est pire qu’un infidèle.»
    — Alors, si ces « mendiants de la foi » nous demandent notre argent en prétextant que Dieu va nous bénir si on leur donne de l’argent, pas des dons en nature, surtout dites-leur bien que vous ne laisserez pas « tomber » votre famille pour « courir après le vent » !
    — Ils oublient cet autre passage, et là, je sens que je vais me faire des ennemis, car ce passage est carrément « zappé » de leurs prédications :
    2 Corinthiens 12, 14 : «Voici pour la troisième fois que je suis prêt d’aller vers vous; et je ne m’épargnerai pas à travailler, pour ne vous être point à charge; car je ne demande pas votre bien, mais c’est vous-mêmes que je demande; aussi ce ne sont pas les enfants qui doivent faire amas pour leurs pères, mais les pères pour leurs enfants.»
    — Alors là, parlez de ça dans une de leurs « assemblées » !… Du fait que, se donnant le titre de père spirituel, ils doivent amasser pour leurs enfants, c’est-à-dire justement pour leurs ouailles !!! Là, curieusement, « ça coince » !
    — Et là, qu’est-il demandé d’amasser ? Pas précisé ! C’en est frustrant… Ils ne peuvent pas même trouver là de quoi assouvir leur amour de l’argent car il n’en est nullement fait mention ici ! Ils sont donc obligés d' »inventer » et d’ajouter à la Parole de Dieu pour leur propre ruine !
    — D’ailleurs, on ne demande jamais un « lieu de culte », nous : il y a tellement d’occasions de se réunir pour louer le Seigneur, même à l’abri ! Avez-vous pensé à un lieu de travail qui, le week-end, reste désespérément vide !?… N’y a-t-il vraiment pas de lieux où on puisse pousser un peu les machines pour faire place à une réunion d’église !?… Un exemple biblique : Jésus-Christ, quand Il a multiplié les pains et les poissons par deux fois, ne l’a-t-Il pas fait dans un CHAMP, qui était le lieu de travail d’un agriculteur ou d’un éleveur !?…
    — Décidément, même beaucoup de « chrétiens » marchent sur la tête…
    — Cordialement, au Nom du Seigneur Jésus-Christ !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s