Les blogueurs sont-ils en train de remettre l’Eglise à sa place ?


Parodie !

Nous avons ce matin parodié un article du site d’actu [pas toujours] chrétienne qui va puiser ses sources chez la concurrence et s’intéresse plus aux malheurs des autres qu’aux siens.

Il y est question de l’influence de la blogosphère sur le devenir de l’église catholique romaine et c’est tellement puissant que nous n’avons pas résisté à la tentation de remplacer le mot « catholique » par « Évangélique » et vous constaterez que c’est du kif-kif bourricot.

« Rendons à césar ce qui lui appartient et aux religieux ce qui les concerne. »  (Lao-Tsè Kung)

Mais avant de vous livrer la prose, remarquons que ce bon Paul Ohlott n’a comme d’habitude pas tout dit et a omis un passage pourtant fort intéressant qui disait…

« …et un autre prêtre blogueur très influent a déclaré que les évêques ne devaient pas essayer de censurer la blogosphère : « Comme des internautes militants l’ont déjà fait remarquer il y a quelques années, la censure est un peu comme un bug auquel il suffit de trouver une solution de contournement. Le danger est que les internautes censurés soient encore moins enclins à la modération. »

Ne pas évoquer des informations comme celle-là (que dirait Radio Notre Dame ?) est déjà un peu censurer ce qui n’est pas bien chez les journalistes chrétiens, et c’est sans doute parce que l’information n’est excellente que si elle ne dérange personne que ce « rédacteur évangélique indépendant» préfère publier des lettres ouvertes d’une pasteure indignée qu’une femme politique lui dise ses quatre vérités qu’une lettre ouverte à un conseil d’église et à une fédération concernant une affaire très grave dans la sphère évangélique.

Il est vrai que la fédération en question étant la puissante UNADF (Union Nationale des Assemblées de Dieu de France), il ne faut pas y toucher au risque de se prendre un procès en diffamation même si ce qu’on raconte est exact ce qui pourrait déplaire aux annonceurs qui achètent des encarts publicitaires sur les sites internet. Lol !

Ah la liberté de la presse évangélique qui prend la liberté de ne publier que ce qui l’arrange !

Son article du jour reprend une livraison de La Vie titrée « Les blogueurs sont-ils en train de changer l’ambiance de l’Eglise ? » qui ne concerne bien sûr que la communauté papale et, dans le billet de Paul Ohlott, nous avons remplacé pour voir ce que ça donne le mot « catholique «  par « évangélique ». Bingo !

Voici ce que ça donne….

« L’influence des blogs évangéliques interpelle l’Église protestante. L’inquiétude est telle que le magazine La Vie lance le débat. Le milieu évangélique n’étant pas en reste, nous le relayons sur Actu-Chretienne.Net…

Pour Phyllis Zagaon, une intellectuelle évangélique qui travaille pour le National Catholic Reporter et dont La Vie se fait l’écho, les blogueurs chrétiens pourraient «provoquer un schisme» par le célèbre «effet papillon» de Edward Lorenz. Selon Phyllis Zagaon, les blogueurs seraient comme les battements d’aile du papillon de Lorenz, capable de provoquer des tornades au sein de l’Eglise. Sa principale inquiétude : la facilitation de la radicalisation en raison du fait que «n’importe qui peut donner son avis, de manière libre, immédiate et publique». L’Eglise évangélique serait alors tiraillée entre les extrémistes de droite et de gauche dont la vision spirituelle est radicalement différente.

Phyllis Zagaon est-elle trop alarmiste ? Ce qui est sûr, pour le Magazine La Vie, c’est que «les blogueurs ont changé l’ambiance de l’Eglise car ils ont libéré la parole et porté un sérieux coup de canif à la langue de buis. Leur avis a un poids. On ne parle ni n’écrit plus de la même manière depuis l’émergence des réseaux sociaux». Et bien évidemment, les premiers inquiets sont les institutions qui peinent à s’adapter à cette révolution…

Cette révolution médiatique est bien réelle et se doit d’être prise en compte. Le Catholic Herald écrit dans un récent édito que «l’émergence de la blogosphère évangélique est l’un des développements les plus importants dans l’Eglise du 21ème siècle». Pour l’éditorialiste, les évêques devraient inviter les blogueurs à leur table pour discuter : «Les blogs offrent non seulement un nouvel espace pour le libre échange de l’opinion évangélique, mais plus profondément, ils entraînent l’Église dans le monde en ligne où un nombre croissant de gens passent la plupart de leur vie. Les blogs évangéliques, dans ce qu’ils ont de meilleur, développent une sorte de dimension prophétique. (…) S’ils nous aident à réfléchir de manière critique sur la façon dont nous utilisons l’autorité que nous pouvons avoir dans l’Église, ils effectuent un service important»

Si le milieu évangélique ne craint pas le schisme en raison de sa constitution nébuleuse, l’émergence de nouveaux médias comme Actu-Chretienne.Net (qui attire désormais plus de 200.000 visites par mois), d’un certain nombre de blogs, et l’utilisation massive des réseaux sociaux, changent profondément la conception de l’Eglise. En effet, ce nouveau pouvoir médiatique fonctionne comme un formidable contre-pouvoir face à un institutionnel qui en avait guère l’habitude. En outre, chaque église locale ne se résume plus à son cercle de fidèles, mais se retrouve de facto comme une composante du village mondiale. La moindre dérive scandaleuse, mais également, la moindre innovation étonnante, sera rapidement exposée sur la place publique et fera l’objet des commentaires de chacun, sans omettre d’influencer notre pensée.

Enfin, là où les pasteurs faisaient seuls office de «maître à penser» dans leur petite communauté… Les voici désormais contrariés , d’une part, par les visions divergentes de leurs confrères dont les prédications sont écoutées par les fidèles de leur église, mais également par une nouvelle caste de penseurs qui jouent leur rôle de troublions : les chroniqueurs !

Le samedi 3 mai, le journaliste Paul Ohlott participera à une table-ronde sur le thème «Foi et Média», à l’espace culturel François Mitterrand de Boé (près d’Agen). Il débattra avec Antoine Nouis (Directeur de Réforme), Sylvie Giuseppi (Chargée de com du diocèse évangélique d’Agen) et Christophe Desplanque (Pasteur de l’Eglise Protestante Unie à Agen). Un millier de chrétiens sont attendus lors de ce Festiv’Art.

Que ce débat sur le rôle des blogueurs en soit une belle introduction… Votre avis nous intéresse !  »

La Rédaction du site Actu-chrét***e
[NDLR] Article arrangé à la sauce de La Page des Ouailles

Publicités
Galerie | Cet article, publié dans Lachose, Manipulation, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Les blogueurs sont-ils en train de remettre l’Eglise à sa place ?

  1. Hervé P dit :

    — Hi, hi ! Tu aurais dû aussi changer les titres des journaux ! Par exemple :
    * « le magazine La Vie » : le magazine Actualités évangéliques (même s’il n’existe pas !) !
    * « Phyllis Zagaon, une intellectuelle évangélique qui travaille pour le National Catholic (Evangelic) Reporter »
    * « Le Catholic (Evangelic) Herald écrit dans un récent édito… »
    , histoire de « plagier » jusqu’au bout !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s