Laver le linge sale en famille et maltraiter le prophète au passage


« Quel témoignage rendent les églises, les chrétiens, les leaders, les pasteurs de nos jours sur internet ? »

Moi, je vois beaucoup de honte et les gens ne sont pas dupes, enfin ceux qui ne se laissent pas endoctriner et qui ne sont pas trop naïfs, et peut être qu’en lisant ce genre de blog certains seront aidés dans leur démarche pour rechercher la Vérité justement à cause des conflits mis en lumière justifiant leurs interrogations. »

Ce commentaire d’une sœur visitant régulièrement le blog de La Page des Ouailles m’a donné à réfléchir et j’ai su que je devais écrire cet article.

Non pas pour répéter une fois de plus les misères que nous rencontrons chaque jour un peu plus dans notre environnement religieux, mais parce que cette simple phrase fait preuve d’une profondeur que nous devrions tous sonder dans notre recherche de la vérité.

Je ne parle pas de pas la vérité dont nous nous contentons parce qu’elle est bien pratique, c’est à dire celle distillée par les chefs religieux à laquelle nous obéissons de préférence à celle de Dieu, mais de celle de l’Eternel justement qui nous a été donnée pour nous conduire au Salut.

Il y a une chose que je détestais jusqu’à hier, c’est la permanente remise en question du Salut de nos frères dont certains bien pensants se sont fait une théologie, mais la petite phrase de notre amie a fait « tilt » dans ma tête. Quelle était l’idée qu’elle voulait faire passer ?

« Quel témoignage rendent les églises, les chrétiens, les leaders, les pasteurs de nos jours sur internet ? »

Bien sûr, internet n’est pas seulement en cause mais c’est une vitrine de certains « arrangements » que nous fuyons pour ne pas dire le reflet d’une réalité dont nous ne voulons pas parler de ce qu’il se passe dans notre environnement « évangélique ». Je devrais écrire « des faits que nous occultons ». :-//

Oui, mon frère, nous occultons la vérité et c’est sans doute parce que nous avons choisi de ne pas nous laisser déranger par ce qui dérange. Nous préférons le mensonge à la Lumière que nous avons pourtant prêchée.

Entrons dans le vif du sujet.

Une conversation dans les commentaires d’un récent article  portait sur le fait de dénoncer ou non publiquement les malversations des hommes (sois disant) de Dieu, et nous avons tous été étonnés du fait que l’ami Bibletude défende avec autant d’acharnement et de mauvaise foi la thèse selon laquelle nous chrétiens ne devrions laver notre linge sale qu’en famille.

Ce qui me fait réagir, ce n’est pas son avis sur la question (quoi que…) mais le fait qu’il n’argumente pas sa thèse avec des considérations bibliques bien qu’il soit un spécialiste de l’enseignement mais « attaque » une façon de faire sans en donner une juste raison.

Du coup, ses productions n’intéressent plus personne et le sérieux de ses multiples sites ne vaut plus triplette car nous avons maintenant l’impression d’être en face d’un baratineur de plus qui prêche et entre dans le lot puant dans lequel se vautrent les églises, chrétiens, leaders, et pasteurs qui portent un mauvais témoignage.

C’est un peu comme ces « chrétiens » dont on se moque parce qu’ils ne fonctionnent qu’avec deux vitesses, une marche avant et une marche arrière, ou comme ceux qui prétendent « avoir quitté le système » mais à la première occasion nous montrent qu’en fait ils sont toujours dedans.

Nous avons constaté que la quasi totalité de nos rassemblements sont construits sous le modèle catholique avec ce qu’il y a de religieux et d’erreurs doctrinales et que souvent nous ne valons pas mieux que des protestants qui ne protestent plus (voir l’œcuménisme).

Nous parlons de la foi sans la mettre en évidence et ce n’est pas parce que nous n’en avons pas le courage, mais parce que nous n’avons pas la moindre idée de ce qu’elle est (la foi) et ne sommes que des adeptes d’une religion qui nous arrange.

C’est d’ailleurs pour cela que nous laissons faire, qu’il y a maintenant dans notre environnement plus de margoulins qu’autre chose, et je voudrais m’adresser à ceux qui veulent vraiment voir Dieu un jour même s’ils ne croient en réalité pas que ce soit possible.

« Mais ce sont vos crimes qui mettent une séparation Entre vous et votre Dieu; Ce sont vos péchés qui vous cachent sa face Et l’empêchent de vous écouter. » Esaïe 59:2

La suite est très instructive et je vous jure que ce n’est pas moi qui l’aie écrite ; je n’aurais pas osé…

« Car vos mains sont souillées de sang, Et vos doigts de crimes; Vos lèvres profèrent le mensonge, Votre langue fait entendre l’iniquité. »

Nous retrouvons là exactement ce qu’il se passe en ce moment sous nos yeux que ce soit sur le Net ou dans nos églises et surtout ne me dites pas que ce n’est pas vrai. Vous êtes concernés et vous le savez très bien. :-//

Bien sûr, la plupart d’entre vous vont la bouche en cœur crier au scandale et quitter ce blog en pétard, et si vous faites cela, c’est sans doute parce que vous n’aurez pas le courage de regarder la réalité en face un peu comme ce bon Bibletude qui n’a pas supporté l’article qui parlait du « système ».

Ah, pour parler du système et le dénoncer il y a beaucoup de monde et certains d’entre nous s’en sont même fait une spécialité à coup d’articles et de grands cris qui ne convainquent personne, mais quand il s’agit d’en sortir, c’est une autre paire de manches et justement, c’est parce que le billet donnait une porte de sortie que notre bibliste a réagi et a commencé à déraper.

C’est exactement la même chose quand on parle du péché.

Tant qu’il s’agit de celui des autres, nous disons toujours « Amen » en hochant la tête avec beaucoup de componction mais quand nous sommes repris, publiquement ou non, nous entrons dans une grande colère quand nous n’avons pas l’intention de le laisser tomber et nous avons vu sur ce site ce que cela donne quand l’un ou l’autre des margoulins de la foi se fait pincer à outrager les gloires. Beark !

Alors, quand nous sommes personnellement concernés, nous passons la marche arrière tout en tentant d’écraser le prophète au passage et nous nous replions sur les faux enseignements que nous sortons d’un chapeau que ce soit d’autres qui les produisent ou que nous les inventions pour l’occasion du besoin.

« Nul ne se plaint avec justice, Nul ne plaide avec droiture; Ils s’appuient sur des choses vaines et disent des faussetés, Ils conçoivent le mal et enfantent le crime. » Esaïe 59:4

Même les meilleurs biblistes sont capables d’inventer des solutions sur mesure et celui qui fait cela une fois n’est plus digne de confiance du moins tant qu’il ne s’est pas repenti et c’est là que nous mesurons l’authenticité de la foi de celui ou de celle qui nous parle. Tu as menti une fois, c’est que tu es un menteur !

Et les menteurs n’hériteront pas du Royaume des cieux. (Ref)

Mon frère et ma sœur.

Tu es trouvé menteur à chaque fois que tu ne dénonces pas une avanie dans ton église ou ton environnement religieux.
Quand tu avalises le péché donc ne le combat pas.
Tu désobéis à la Parole de Dieu (donc à Dieu Lui-même) à chaque fois que tu te dérobes.
Tu assassines ton frère quand tu ne le défends pas s’il est en danger

Si tu agis ainsi, tu es un faux chrétien, un faux frère ou un faux serviteur de Dieu.
Tu attires la malédiction et tu es le linge sale que tu ne veux laver qu’en famille.
Tu es une occasion de chute pour ceux qui recherchent la vérité.

…et si tu me traites de fou, tu attires une condamnation sur toi-même.

Va, et ne pèche plus. 🙂

Esaïe 59:1-21

Non, la main de l’Éternel n’est pas trop courte pour sauver, Ni son oreille trop dure pour entendre.
Mais ce sont vos crimes qui mettent une séparation Entre vous et votre Dieu; Ce sont vos péchés qui vous cachent sa face Et l’empêchent de vous écouter.
Car vos mains sont souillées de sang, Et vos doigts de crimes; Vos lèvres profèrent le mensonge, Votre langue fait entendre l’iniquité.

Nul ne se plaint avec justice, Nul ne plaide avec droiture; Ils s’appuient sur des choses vaines et disent des faussetés, Ils conçoivent le mal et enfantent le crime.
Il couvent des œufs de basilic, Et ils tissent des toiles d’araignée. Celui qui mange de leurs œufs meurt; Et, si l’on en brise un, il sort une vipère.
Leurs toiles ne servent point à faire un vêtement, Et ils ne peuvent se couvrir de leur ouvrage; Leurs œuvres sont des œuvres d’iniquité, Et les actes de violence sont dans leurs mains.
Leurs pieds courent au mal, Et ils ont hâte de répandre le sang innocent; Leurs pensées sont des pensées d’iniquité, Le ravage et la ruine sont sur leur route.
Ils ne connaissent pas le chemin de la paix, Et il n’y a point de justice dans leurs voies; Ils prennent des sentiers détournés: Quiconque y marche ne connaît point la paix. –

C’est pourquoi l’arrêt de délivrance est loin de nous, Et le salut ne nous atteint pas; Nous attendons la lumière, et voici les ténèbres, La clarté, et nous marchons dans l’obscurité.
Nous tâtonnons comme des aveugles le long d’un mur, Nous tâtonnons comme ceux qui n’ont point d’yeux; Nous chancelons à midi comme de nuit, Au milieu de l’abondance nous ressemblons à des morts.
Nous grondons tous comme des ours, Nous gémissons comme des colombes; Nous attendons la délivrance, et elle n’est pas là, Le salut, et il est loin de nous.

Car nos transgressions sont nombreuses devant toi, Et nos péchés témoignent contre nous; Nos transgressions sont avec nous, Et nous connaissons nos crimes.
Nous avons été coupables et infidèles envers l’Éternel, Nous avons abandonné notre Dieu; Nous avons proféré la violence et la révolte, Conçu et médité dans le coeur des paroles de mensonge;
Et la délivrance s’est retirée, Et le salut se tient éloigné; Car la vérité trébuche sur la place publique, Et la droiture ne peut approcher.

La vérité a disparu, Et celui qui s’éloigne du mal est dépouillé. -L’Éternel voit, d’un regard indigné, Qu’il n’y a plus de droiture.
Il voit qu’il n’y a pas un homme, Il s’étonne de ce que personne n’intercède; Alors son bras lui vient en aide, Et sa justice lui sert d’appui.
Il se revêt de la justice comme d’une cuirasse, Et il met sur sa tête le casque du salut; Il prend la vengeance pour vêtement, Et il se couvre de la jalousie comme d’un manteau.
Il rendra à chacun selon ses œuvres, La fureur à ses adversaires, La pareille à ses ennemis; Il rendra la pareille aux îles.

On craindra le nom de l’Éternel depuis l’occident, Et sa gloire depuis le soleil levant; Quand l’ennemi viendra comme un fleuve, L’esprit de l’Éternel le mettra en fuite.
Un rédempteur viendra pour Sion, Pour ceux de Jacob qui se convertiront de leurs péchés, Dit l’Éternel.
Voici mon alliance avec eux, dit l’Éternel: Mon esprit, qui repose sur toi, Et mes paroles, que j’ai mises dans ta bouche, Ne se retireront point de ta bouche, ni de la bouche de tes enfants, Ni de la bouche des enfants de tes enfants, Dit l’Éternel, dès maintenant et à jamais.

Publicités
Galerie | Cet article, publié dans Lachose, LEglise, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

16 commentaires pour Laver le linge sale en famille et maltraiter le prophète au passage

  1. samuel dit :

    « Ni Jésus ni ses disciples n’avaient de comptes à régler, et c’est faire injure à leur héritage que de laisser supposer que ce soit impossible d’être honnête et juste puisque vous pensez « qu’on voit combien l’équilibre est difficile et sans nul doute inaccessible à la chair ». Homme de peu de foi ! »
    Faut-il en déduire que nous sommes en mesure de nous comparer à eux ou de nous élever à leur niveau ?
    En ce qui concerne Jésus, j’espère que personne n’a cette prétention, malgré les « plus grands miracles » promis à ceux qui croiraient.
    Pour ce qui est des disciples, apôtres.. il n’y a qu’à méditer les Actes pour voir qu’ils avaient une autre connaissance, une autre puissance, une autre consécration que les nôtres.
    « voyant qu’il avait la foi pour être guéri » éviterait d’imposer les mains chaque semaine pour le même problème pendant (je n’ose pas dire le nombre d’années).
    « tous ceux qui étaient destinés à la vie éternelle crurent » : l’assurance que le travail est fini, comme quand Dieu ferma la porte de l’arche ou la porte de la salle des noces.

    Pour ma part, je vois une église dont toutes les composantes « s’assoupirent et s’endormirent » : toutes, sages comme folles! C’est fort mais c’est la Parole du Maître. (dura lex, sed lex à quelque chose près).
    Le commencement du réveil sera de reconnaître que nous sommes pauvres, aveugles, misérables et nus et d’acheter le collyre pour nos yeux et l’huile pour nos lampes…

    Pour le reste, je crois que nous sommes d’accord.

    • paloque dit :

      >…Faut-il en déduire que nous sommes en mesure de nous comparer à eux ou de nous élever à leur niveau ?

      A vous maintenant Samuel de ne pas tomber dans les extrêmes. 🙂

      « la lettre tue mais l’Esprit vivifie. » (ref)

      >…Pour ce qui est des disciples, apôtres.. il n’y a qu’à méditer les Actes pour voir qu’ils avaient une autre connaissance, une autre puissance, une autre consécration que les nôtres.

      Ces gens étaient d’une même nature que nous mais je vous suie assez sur le terrain de la consécration.

      Il m’est avis qu’un chrétien non « consacré » n’est qu’un « chrétien d’opérette » qui ne mérite pas ce titre et c’est peut-être de là que viennent tous nos problèmes.

      Un « chrétien » peut-il raisonner comme un véritable chrétien ?

      • michelle.T. dit :

        Notre but et notre course ont pour objet de ressembler de plus en plus à Yeshoua et non de se comparer à d ‘autres ,la puissance qui était libérée par les disciples ne venait pas d ‘eux ,elle existe aussi par nos humbles vies par le même Yeshoua qui l’a reçue
        de son Père qui est le nôtre.
        alors si nous reconnaissons avoir peu de puissance c ‘est que nous pouvons être utile et voir les mêmes miracles ,c ‘est ce qui se passe et le Gloire ne nous en revient pas .

    • michelle.T. dit :

      Notre Père travaille dans nos vies pour nous amener à la ressemblance de son fils Yeshoua alors c ‘est vrai que nous ne devons pas nous comparer aux disciples car
      la puissance libérée par les disciples est la même ,elle n a pas changée ,elle vient de la même source et je la vois .
      Yeshoua dit à l’église de Philadelphie :—-parce que –tu as peu de puissance– que tu as gardé ma Parole ,et que tu n ‘as pas renié mon nom …Pour Yeshoua c ‘est parce que nous reconnaissons avoir peu de puissance,que nous sommes faibles ,pas reconnus avec des « ministères  » insignifiants aux yeux des autres qu’il nous donne du courage et des promesses.

  2. samuel dit :

    La vérité dans la charité! Gageure, utopie… et pourtant commandement!

    Les spécialistes de la Vérité tranchante, qui assomme ou révolte, se raréfient, leur heure de gloire est passée!

    Les spécialistes de la charité qui passe l’éponge sur tout, justifie tout, accepte tout et finit par tout imiter, prête à ajouter l’adjectif « évangélique » sur toutes les abominations, eux, se multiplient.

    Mais les deux tendances appartiennent à la chair et sont stériles, autant qu’annoncer le ciel seul ou l’enfer seul.

    Ou sont les « synthétiseurs » ayant non seulement la vision globale de l’Évangile, mais encore la globalité des « sentiments qui étaient en Christ » ?… qui ne fassent pas de confusion entre :
    -Dénoncer le péché et régler ses comptes,
    ni entre :
    -User de patience et avaliser toutes les transgressions.

    On voit combien l’équilibre est difficile et sans nul doute inaccessible à la chair.
    J’ai parlé de spécialistes, mais avec la meilleure volonté du monde, ne nous arrive-t-il pas d’être des « oscillateurs » passant d’un excès à l’autre en croyant nous corriger ?

    Il est vrai qu’en écrivant ici, on ne se rend pas compte de tous les lecteurs qu’on peut avoir et à qui l’on peut révéler un étrange visage de l’église.
    Mais quand deux frères se disputent dans un village, tous les voisins le voient et quand deux églises évangélisent dans un esprit de concurrence, cela ne peut rester caché (ce ne sont pas des cas d’école!)
    Alors la famille est là, le linge sale aussi, les tenants d’une méthode ou de l’autre, …et les spectateurs, mais avant tout la Parole et l’Esprit du Dieu seul sage qui par la folie de la Croix a lavé non notre linge, mais nos coeurs et changé nos vêtements!…
    Le salaire du péché c’est la mort / Mais le don gratuit de Dieu………..
    Tous ont péché et sont privés de la grâce de Dieu / Ils sont gratuitement justifiés….
    C’est là ce que vous étiez / Mais vous avez été lavés…………

    … Qu’il nous donne un esprit de sagesse et de révélation dans sa connaissance, pour que nous sachions……………. comment nous conduire dans la maison de Dieu.

    • paloque dit :

      Je trouve Samuel votre discours un petit peu réducteur comme en témoigne ce que vous dites…

      >… Dénoncer le péché et régler ses comptes

      Ni Jésus ni ses disciples n’avaient de comptes à régler, et c’est faire injure à leur héritage que de laisser supposer que ce soit impossible d’être honnête et juste puisque vous pensez « qu’on voit combien l’équilibre est difficile et sans nul doute inaccessible à la chair ». Homme de peu de foi ! 🙂

      J’ai suivi ces derniers jours une conversation sur FaceBook qui évoquait le sujet, et un commentateur répondait à un pasteur qui disait que « si tu ne fais rien et que tu te tais devant l’injustice, ta conscience te culpabilisera »…

      >…C’est juste de dénoncer mais il faut avoir de mon point de vue un appel spécifique pour cela , et pas d’histoire personnelle ou d’émotions contenues ; pour être irréprochable dans ce que nous dénonçons .

      A l’entendre, il faut absolument être parfait pour dire la vérité, avoir reçu un appel spécifique et patati et patata. Autrement dit, ferme ta gueul*** tu n’a pas le droit de parler !

      Hum ! :-//

      Vivement que les « synthétiseurs » ayant non seulement la vision globale de l’Évangile, mais encore la globalité des « sentiments qui étaient en Christ » qui ne font pas de confusion entrent en scène et nous expliquent ce qu’il faut faire, car nous ne savons plus où nous en sommes et le linge qu’on ne lave même plus en famille de crainte d’importuner les voisins commence très sérieusement à puer.

      Le sermon sur la montagne, lui, lave plus blanc, et nous devions méditer un de ses versets qui dit…

      « Car, je vous le dis, si votre justice ne surpasse celle des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez point dans le royaume des cieux. » Matthieu 5:20

    • michelle.T. dit :

      Les gens ne sont pas dupes et c’est plutôt rassurant et juste qu’ils puissent lire (par exemple sur ce blog ) , que certaines personnes dénoncent et essaient de mettre en lumière toutes ce aberrations et tromperies et plus ,
      l’Amour ne peut pas se définir sans la vérité c ‘est impossible

  3. jeanlouis FERRET dit :

    Salut les frères et les sœurs.
    Dans le domaine de laver le linge sale en famille, nous avons eu récemment le problème de ce fameux Tony ANTHONY. Dans la région lyonnaise cela a fait des vagues mais le plus grave, à mon avis, c’est que l’on a construit des » conversions » à Jésus notre Sauveur et Seigneur sur les mensonges d’un « mythomane », peut être, chrétien (?). J’aurai aimé un peu plus de débat au sein de la section CNEF locale à ce sujet car à mon avis nous n’en avons pas retiré toutes les leçons.
    Leçons de prudence quant au spécialiste de l’évangélisation, leçon humilité quant à la manière d’apporter le message plus sobrement de l’amour de Dieu le Père par la Grâce de Dieu le Fils Unique et du Don de Dieu L’Esprit Saint!!!! Mais je ne suis qu’un tout petit frère…..
    Les USA, modèles de pas mal de nos frères en terme de technique d’évangélisation, avaient déjà mis en doute la probité et l’honnêteté de cet homme. Il suffisait de chercher et de savoir lire l’anglais…..
    Salut et merci pour cette page des ouailles,,,,,!!!!!?????
    Jeanlouis FERRET

    • paloque dit :

      Salut Jean-Louis, 🙂

      Je crains que le CNEF n’ait pas son mot à dire dans ces histoires et c’est souhaitable car cette organisation noyautée par les grandes fédérations et le gouvernement n’est représentative de rien du tout.

      Quand à Tony ANTHONY et ses semblables, à nous de leur faire la publicité qu’ils méritent auprès de ceux qui sont sensés aller les écouter.

      Remarque que j’ai moi-même connu le Seigneur au travers d’un ministère qui a dégringolé par la suite et la question est que nous devons veiller à ne pas initier comme tu le souligne des conversions bidons. Nous avons ici notre mot à dire.

      A nous de boycotter tous ces simulacres de foi et de prêcher à nos risques et périls la vérité telle qu’elle nous a été transmise sans concessions même si cela ne nous apporte pas que des amitiés chez les religieux.

      Qu’ils soient des margoulins ou non. 😉

      • Hervé P dit :

        — Déjà, Jean-Louis FERRET, si tu connaissais vraiment comment le Seigneur construit Son Église, tu n’en aurais « rien à braire » des hommes et de leurs méthodes, CNEF et fédérations comprises ! Car quand le Seigneur construit Son Église, Il commence déjà par la mettre soigneusement à l’abri des « techniques » humaines de « management » telles qu’on rencontre dans les entreprises !
        — En effet : l’Église de Jésus-Christ n’est PAS une entreprise !
        — De plus, les forces de l’enfer n’ont aucune prise sur elle, contrairement aux organisations qu’on ose appeler « églises » !
        — Elle existe de façon cachée et Seul le Seigneur peut nous y ajouter ! Pas besoin de « cartes de membre » : notre repentance, notre nouvelle naissance et notre sanctification suffisent car le Berger connaît Ses Brebis et les Brebis Le connaissent et reconnaissent Sa voix (réf) !
        — Les « méthodes » que Christ emploie pour la construction et le fonctionnement de Son Église n’ont en effet rien à voir avec les méthodes humaines qu’on emploierait pour une entreprise car l’Église de Christ est un ORGANISME et non une organisation : saisis-tu la différence ?
        * Dans une organisation, il y a besoin d’un chef secondé par des « sous-chefs » et des « sous-sous-chefs », un peu comme la hiérarchie militaire où, pour respecter la sacro-sainte voie hiérarchique, quand on dit « A », ça se transforme souvent en « Z » !
        * Dans l’Église de Christ, ça fonctionne « un peu » comme notre corps humain. D’ailleurs, la Bible établit souvent un parallèle entre le fonctionnment du corps humain et le fonctionnement de Son Église ! Il suffit de lire les passages concernés dans le Nouveau Testament ! De plus, il n’y a pas d’autre chef que la Tête !
        — Déjà, dans le corps humain :
        * est-ce que l’œil dit directement à la main comment fonctionner ?
        * est-ce que le pied commande le foie pour la nourriture ?
        — Si vous le croyez, je vous recommande de réviser vos cours d’anatomie, même si vous n’êtes pas médecin, car la comparaison dans la Bible est évidente pour qui sait à peu près comment fonctionne le corps humain !
        — Cordialement, au Nom du Seigneur Jésus-Christ !

  4. Hervé P dit :

    — Houlà ! Y’en a qui ne vont pas apprécier (doux euphémisme !), mais ce billet remet « les pendules à l’heure » et m’encourage personnellement dans mes interventions parfois « rudes » sur d’autres blogs que celui-ci !
    — Alors, ce « cher » Biblétude ne connaîtrait pas sa Bible !?… Il s’est fait un « pseudo » menteur, alors… S’il se nomme « Biblétude », il DOIT lire sa Bible par l’esprit et littéralement, comme il le souligne lui-même et comme il le préconise ! Et surtout, ÉCOUTER Dieu quand Il parle (Est-ce qu’il a un plan de lecture, lui ?!??…) !
    — Car prier ne veut pas dire seulement parler ! Celui qui prie entre parfois dans de longues périodes de silence, justement pour écouter Dieu et ne pas laisser tomber aucune de Ses Paroles !
    — Ces temps-ci, je dénote sur quelques blogs une « aversion » envers la lecture de la Bible entière en 1 an, avec un plan de lecture… Mais comme ça fait plusieurs dizaines d’années que je le pratique moi-même, je peux dire avec certitude que ça m’apporte une grande bénédiction ! Il aurait fallu demander à Georges Müller (le fondateur de 5 orphelinats, tous bâtis sur la Foi dans le Seigneur !) ce qu’il en pensait, lui qui lisait sa Bible en entier plusieurs fois par an, donc plus que moi dans la même période !…
    — Lire sa Bible avec un plan de lecture, ça permet de ne pas « zapper » des passages rébarbatifs comme le Lévitique et les Nombres, mais qui ont cette faculté de nous remettre en question quant à notre nouvelle naissance ! Depuis que je lis la Bible, je ne « rate » AUCUN passage : c’est pour ça que l’Esprit me guide entièrement dans Sa Parole quand je cite des passages que les prédicateurs ne prêchent jamais !…
    — Décidément, on « tombe » sur des « margoulins » dont on ne soupçonnerait même pas l’existence !
    — Cordialement, au Nom du Seigneur Jésus-Christ !

    • paloque dit :

      Ce n’est pas qu’il ne connaîtrait pas la Bible mais sur ce coup, comme beaucoup de monde, il l’arrange à sa façon ce qui est bien pratique de temps en temps.

      En fait, dans le texte, il ne lui est pas reproché de contredire l’article « avec des versets bibliques » mais de contredire tout court sans argumenter comme si nous devions adopter sa thèse sur (sa) parole. D’autres l’ont fait avant lui. Lol !

      Ce qui m’a fait tiquer, c’est surtout le fait qu’il « s’échappe » avec une pirouette et j’ai un sainte horreur de ce genre de procédé les commentaires sur un blog étant destinés à commenter et non à ne parler pour ne rien dire. :-//

      >…Décidément, on « tombe » sur des « margoulins » dont on ne soupçonnerait même pas l’existence !

      Hé oui, il semble que les margoulins se cachent bien et- il y en a à tous les niveaux.

      L’avenir nous dira s’ils savent ce que veut dire le mot « repentance ».

      Lol ! 🙂

      Cela classe automatiquement le commentateur présumé dans une position où il perd sa crédibilité et dénature ses productions surtout quand elles sont (trop) généreuses.

      C’est fou cette manie qu’ont les chrétiens d’écrire des enseignements qui contredisent leurs pratiques et qui ne servent à rien si ce n’est à embrouiller les lecteurs. On dirait qu’ils pensent que la Bible est inaccessible au commun des mortels et plus ils en écrivent, moins on les lit. Quelle perte de temps ! 😉

      • Hervé P dit :

        >… «  »On dirait qu’ils pensent que la Bible est inaccessible au commun des mortels » »
        — Elle a justement été écrite pour être comprise par de jeunes enfants (réf) alors que des adultes érudits « cherchent midi à 14 heures » et en tordent le sens pour leur propre ruine (réf) !
        — Ce sont justement ces « enfants » (même de plus de 60 ans, lol !) qui remettent en question ce que prêchent les « margoulins » qui ne pratiquent pas ce qu’ils prêchent, comme tu le dis si bien !
        — Cordialement, au Nom du Seigneur Jésus-Christ !

      • jeanlouis FERRET dit :

        Frère Hervé, je ne suis un de ces vieux « …. » et je suis en accord avec ce que vous dites mais je suis un peu surpris de la manière dont vous le dites et dont vous vous adressez à moi sans connaitre mes pensées.
        Je pense qu’il faut toujours en encore « réformer » nos habitudes et manières de faire à la seule lumière des conseils de Paul et le conseil de l’Esprit Saint. J’ai voté contre la création du CNEF et je ne suis pas en harmonie non plus avec les tendances pastorales à la « baptiste américaine » de nos assemblées qui autrefois se dénommaient les Communautés et Assemblées de Frères et qui maintenant (cocorico) s’appellent les Communautés et Assemblées de France. Je suis aussi opposé aux « groupes de louanges » qui s’installent de plus en plus dans les églises et qui privent nos sœurs et frères de la liberté de participer à leur manière à cette liberté évangélique à laquelle je suis très attaché mais attention toutefois de ne pas faire de cette liberté un objet de
        scandale dans et hors la communauté. C’est tout. Et s’il vous plait Hervé ne pensez pas à ma place et lisez simplement ce que j’ai écris. Merci Jeanlouis FERRET.

      • paloque dit :

        Pas de blême Jean-Louis. 🙂

        Hervé est quelquefois un peu… »doctoral » mais pas méchant pour un sou et il lui arrive de temps en temps comme tout le monde de ne pas comprendre du premier coup.

        Cela dit, chouette contribution. J’achète ! 🙂

      • Hervé P dit :

        — Hi, hi ! N’achète pas : c’est gratuit, lol !
        — Alors, Jean-Louis, si tu sais comment le Seigneur bâtit Son Église, je n’ai plus rien à t’apprendre sur le sujet !…
        — Seulement, même si on ne le désire pas, la liberté en Christ est toujours un sujet de scandale pour certains :
        Matthieu 11, 6 : «Mais bienheureux est celui qui ne sera point scandalisé en moi.»
        — Donc, si Christ était un sujet de scandale pour Ses « comtemporains », nous, Ses disciples qui sommes Ses imitateurs, somme malgré nous un sujet de scandale pour certains !
        — Les manières de pensée des Disciples ne sont surtout pas les manières de penser du monde car quand je discute avec certains sur certains blogs, il m’arrive qu’on me dise que je raisonne d’une manière particulière, ce dont Christ était le « champion toutes catégories » !
        — Donc, déroger à ma liberté en Christ parce que je risque d’être en scandale auprès de certains, très peu pour moi : la liberté en Christ, maintenant que j’y ai goûté, je ne peux plus m’en passer !
        — D’ailleurs Paul disait :
        2 Corinthiens 3, 12-17 : «Ayant donc une telle espérance, nous usons d’une grande hardiesse de parler (d’une grande liberté). Et nous ne sommes pas comme Moïse, qui mettait un voile sur son visage, afin que les enfants d’Israël ne regardassent point à la consommation de ce qui devait prendre fin. Mais leurs entendements sont endurcis: car jusqu’à aujourd’hui ce même voile, qui est aboli par Christ, demeure dans la lecture de l’Ancien Testament, sans être ôté. Mais jusqu’à aujourd’hui quand on lit Moïse, le voile demeure sur leur coeur. Mais quand il se sera converti au Seigneur, le voile sera ôté. Or le Seigneur est cet Esprit-là: et où est l’Esprit du Seigneur, là est la liberté.»
        — Alors, libres en Christ ou enchaînés, voilés par les rudiments du monde ? Pour moi, c’est « tout vu » ! Je préfère donc largement être libre en Christ, quitte à scandaliser, que d’être encore voilé par les rudiments du monde !
        — Cordialement, au Nom du Seigneur Jésus-Christ !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s