Le jargon évangélique


Le jargon évangélique ne se limite pas aux phrases toutes faites qu’ont l’habitude de prononcer à tord et à travers les chrétiens de cette mouvance . Cela va bien plus loin que cela.

Tout d’abord, un petit récapitulatif de ce que veut dire le mot « évangélique » et ce que sont « les évangéliques »

En France, dans le jargon de la mouvance (ou Patois de Canaan), être évangélique veut dire être un protestant amélioré puisque selon wikipedia, c’est une une forme de christianisme qui se veut centrée sur les évangiles.

La coutume veut qu’un évangélique mette en pratique la Parole de Dieu par opposition au catholicisme qui en fait ce qu’il en veut et au protestantisme qui ne fait qu’en parler seulement.

Attention, c’est un évangélique qui vous parle. 🙂

Malheureusement, chez les évangéliques, beaucoup de monde prend quelques libertés avec cette mise en pratique sous prétexte de diverses interprétations que beaucoup arrangent à leur manière et, comme il n’y a pas de Pape pour mettre tout le monde d’accord, il y a quelquefois des dérives.

Par exemple, un frère reprochera à un autre de n’être qu’un menteur et affirmera scripturairement que « les menteurs n’héritent pas du royaume de Dieu. »

Et l’autre lui répondra (lui rétorquera)…

– Dieu connaît mon cœur !

Ce qui veut dire que même s’il ment, un peu ou beaucoup, Dieu l’aime comme il est et que son mensonge ne doit pas être si grave. Il sera sauvé tout de même.

Et pourtant, la Parole dit bien que les menteurs n’hériteront pas du royaume des cieux mais le jargon évangélique est passé maître dans l’art de lui faire dire le contraire quand cela nous concerne ou du moins nous arrange.

Un autre exemple, l’expression « Dieu m’a dit… » fait de vous un spirituel même si Dieu n’a rien dit du tout et souvent, d’après Sa Parole justement, Il pense exactement le contraire.
Cela laisse votre vis à vis circonspect quand il sait la manière assez peu orthodoxe dont vous vivez (pour rester poli) et là aussi le patois de Canaan nous fait son ravage.

Bon, conscients de nos petits travers, tout ça nous fait bien rigoler mais si cette vilaine habitude faisait en fait un peu plus de dégâts que cela ?

Déjà, et ce n’est un secret pour personne, les non évangéliques qui nous entendent parler ne comprennent la plupart du temps rien du tout de nos discours surtout quand on leur dit…

– Jésus m’a sauvé !

Et il vous a sauvé de quoi ?

Combien de « chrétiens » (surtout ceux vivant encore dans le péché) sont incapables de répondre à cette dernière question et ne savent plus que dire quand on leur pose une question intelligente.

Bien pire, cette belle répartie quand un plus spirituel que les autres posera la question de savoir quelle est la différence entre un chrétien pécheur et un païen.

En fait, il n’y en a aucune (juste une ressemblance), mais le chrétien évangélique affirmera in petto…

– Nous sommes des pécheurs sauvés par grâce par le moyen de la foi.

…ce qui voudrait dire que nous sommes sauvés parce-que nous avons la foi (voire une croyance) et serions donc autorisé à pécher ce qui est complètement stupide puisque « le salaire du péché, c’est la mort ». Chrétien pécheur ou pas. :-//

Le patois de Canaan est donc dangereux parce qu’il nous fait croire que nous sommes sauvés parce que nous sommes « chrétien », et ceux qui l’emploient quotidiennement ne savent pas la plupart du temps ce que veut dire ce qu’ils racontent.

– Tu me juges mon frère, il ne faut pas juger !

Lequel d’entre vous, lecteur, n’a pas eu à l’égard de celui qui lui parle cette sombre pensée qui est à la réflexion absolument anti-biblique ?

C’est aussi du jargon évangélique bon teint et vous constatez avec moi qu’il faut faire attention à ce que l’on raconte.

Que faire si je m’aperçois que j’ai moi aussi cette très mauvaise habitude ?

Parle en français mon frère. Parle en français. 🙂

Publicités
Galerie | Cet article, publié dans Lachose, LEglise, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

19 commentaires pour Le jargon évangélique

  1. Nadine Dh. dit :

    bonjour,

    je suis nouvelle et j’avoue que je ne suis pas la seule
    qui est sortie du milieu dit « évangélique ». J’ai baigné
    dans ce milieu durant quelques années au Canada et
    j’ai vu toutes sortes de choses jusqu’au cirque !
    Quand le St-Esprit de Dieu m’a ouvert les yeux sur
    la véracité pure de l’Evangile et ce qu’était l’Eglise
    dans les Actes des Apôtres, il ne m’a pas fallu beaucoup de temps pour partir de ces institutions
    religieuses. Aujourd’hui, nous sommes un petit groupe
    de maison qui marchons dans la sanctification jour
    après jour en suivant les instructions du maître
    Jésus-Christ et rencontrons naturellement de l’opposition.
    Je vous salue dans le beau nom de Jésus.

    • paloque dit :

      Bienvenue au Club Nadine. 🙂

      …et soyez bénie. 🙂

    • samuel dit :

      Bonjour Nadine ; bienvenue parmi nous ;
      Il ne faut quand même pas mettre tout le monde dans le même sac,… même si de plus en plus s’y engouffrent d’eux-mêmes!
      Il y a encore quelques petites assemblées qui s’efforcent de suivre le Seigneur humblement.
      Bien sûr elles n’ont pas un panneau visible à 1 km ni une radio ni un ou plusieurs sites web, parfois pas même une place dans l’annuaire évangélique.
      Elles ont d’ailleurs souvent commencé comme « églises de maison » et puis…

      Et puis quand on dépasse la vingtaine se posent trois problèmes (au moins)
      – l’émergence de courants, qui peuvent devenir clans ou sectes
      – la surabondance de petits chefs se croyant appelés à de grands ministères.
      -La salle : possession et gestion de biens collectifs.

      Et là, les ennuis commencent, mais il n’est écrit nulle part qu’il n’y a pas de solution.
      Il semble même que Paul et Jean se soient appliqués en en trouver et à les mettre en œuvre.
      Et si le tableau des églises de l’Apocalypse est bien sombre, Philadelphie est là pour nous encourager.
      Je crois encor qu’il est possible,
      En notre siècle et dans ces lieux,
      De vivre tout ce qu’en la Bible
      On vécu des enfants de Dieu ;
      Je crois qu’une église fidèle
      Peut surgir toujours et partout
      Si la Parole s’y révèle
      Le guide qu’on suit jusqu’au bout.

      (peut se chanter sur l’air de « Ah qu’il est beau de voir des frères » : Ailes de la Foi 156)

      • paloque dit :

        >…Elles ont d’ailleurs souvent commencé comme « églises de maison » et puis…

        Quelque chose me’ dit qu’elles auraient mieux fait de le rester. 😉

  2. samuel dit :

    En fait, l’adjectif est superflu : jargon certes, mais évangélique non.
    On dit jargon évangélique parce qu’il concerne le milieu évangélique, mais on est évangélique dans la seule mesure où l’on obéit à l’évangile et la pratique d’un jargon hypocrite nous fait donc sortir de la sphère évangélique justement comprise!

    Idem pour l’expression « orgueil spirituel » : ce n’est pas parce que l’orgueil se manifeste dans des choses spirituelles qu’il en devient spirituel, non,il demeure charnel!

    C’est un peu comme « socialiste, progressiste, écologique » qui au lieu de définir des réalités, ont été confisqués par des groupes partisans souvent aux antipodes, dans leurs pensées et leurs actes, du sens des mots qu’ils usurpent.

    Il faudrait en tous cas mettre les adjectifs entre guillemets, sinon on va finir par parler de diableries évangéliques ou comme cela a été si bien dit « chrétien pécheur » .
    …. ou préciser : jargon utilisé dans les milieux dits évangéliques (on a bien inventé « personne en situation de handicap » alors qu’en l’occurrence « infirme » est absolument sans ambiguïté)!!!!

    • paloque dit :

      Yes, comme une « catholique » ne fait pas un « croyant », ni un « chrétien » ni encore moins un « sauvé ».

      Comme le mot « catholique », le mot « évangélique » ne veut plus dire grand chose et j’avoue que j’ai de plus en plus de mal à prononcer celui de « chrétien ».

      Par contre, le mot « diable », on sait ce qu’il veut dire. 😉

  3. Samuel dit :

    Excellent tableau.
    Sauf la confusion persistante entre protestant et évangélique qui me fait toujours dresser les cheveux sur la tête.
    Autant dire nègre blanc ou saint impie!

    • paloque dit :

      « Protestant évangélique » devrait être un pléonasme et, comme dirait le vénérable Lao Tsè Kung

      « Un Catholique qui proteste, c’est un Protestant,
      Un Protestant qui ne proteste pas, c’est un renégat
      . »

      Un évangélique est hélas souvent un compromis entre les deux et beaucoup d’entre nous ont dû à cause de cela arracher l’étiquette.

      Quid du mot « disciple » ? 🙂

    • michelle.T. dit :

      Mais presque toutes les dénominations « évangéliques « sont rentrées dans la fédération protestante!

    • Hervé-P dit :

      — Catholique, protestant, évangélique… 😦 « Kif kif bourrique » 😆 !
      — Quand tous « trempent » dans le bain de l’œcuménisme, ils sont tous « à la botte » du pape qui impose toujours ses doctrines empoisonnées catholiques (« infaillibilité » papale, mariolâtrie, prière aux morts…) !
      — Au moins nous, les Disciples de Christ savons que ce n’est pas des organisations ni des « églises » que Christ veut sauver et arracher du péché, mais des INDIVIDUS ! Quand comprendront-ils que s’organiser selon le monde ne sert à rien, sinon à ajouter de la confusion là où il ne devrait pas y en avoir :-/ ?!??…
      — On nous « balance » à la tête Hébreux 10, 25 parce que nous osons quitter ces groupes humains où Christ n’est plus présent tellement l’homme a pris le pouvoir jusqu’à en avoir des migraines, mais sait-on seulement quel mot grec est traduit par « assemblée » ? C’est « episunagogé » :
      1997 episunagoge (ep-ee-soon-ag-o-gay’)
      episunagwgh
      vient de 1996; TDNT-7:841,1107; n f
      LSG-réunion, assemblée; 2
      AV-gathering together 1, assembling together 1; 2
      1) un rassemblement ensemble dans un endroit
      2) l’assemblée, (une assemblée religieuse de Chrétiens)

      , qui n’est employé autre part qu’ici :
      2 Thessaloniciens 2, 1 : «Or, mes frères, nous vous prions quant à ce qui regarde l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ, et notre réunion en lui
      , et qui désigne notre réunion avec Christ quand nous serone auprès de Lui, dans le Paradis Céleste ! Nulle part, ce mot ne désigne donc un rassemblement humain sous la conduite d’un « pasteur » !
      — C’est si simple de comprendre : étudiez TOUTE la Bible sous la conduite du Saint-Esprit qui l’a faite écrire !
      — Cordialement, au Nom du Seigneur Jésus-Christ !

  4. paloque dit :

    Oui, les faits et les témoignages sont là. 😦

    • Hervé P dit :

      — Tiens, justement ! Hier, j’ai visionné cette vidéo :



      — Attention : ça décape ! Longue durée : 1h 55mn 22s ! Vidéo en anglais sous-titré.
      — Des 10 chefs d’accusation, trois concernent l’ignorance :
      * de Dieu,
      * des Écritures,
      * de l’Évangile !
      — De plus, Paul Washer s’insurge littéralement de l’immobilisme des « pasteurs » qui devraient enseigner ces choses et qui ne les enseignent pas parce qu’ils les ignorent !
      — Qu’ont-ils donc fait de la lecture quotidienne de la Bible ? Et est-ce qu’ils ont au moins lu une fois la Bible en entier ?!??… « J’en viens encore à me l’demander »… :-/
      — Des « évangéliques » qui ignorent l’Évangile et qui, de plus, prétendent nous donner des leçons :-/ 😦 …
      — Cordialement, au Nom du Seigneur Jésus-Christ !

  5. michelle.T. dit :

    Le jargon évangélique est la langue utilisée par des personnes qui n’ont pas compris ce que Yeshoua a voulu nous dire pour nous amener au salut ,ils ne savent pas que pour L’aimer il faut garder et suivre ses commandements ,ils sont mal enseignés et restent dans l ‘idée « perverse qu’en étant sous la grâce » la loi « n’est plus pour eux d’ailleurs on ne l’enseigne pas dans leurs « églises évangéliques »

  6. Hervé P dit :

    — Aaaahhhh ! Enfin un article qui nous explique le « pourquoi du comment » en détail 😉 !
    — De toutes façons, « évangélique » n’existe pas dans la Bible tandis qu' »évangéliste », oui !
    >… «  »Combien de « chrétiens » (surtout ceux vivant encore dans le péché) sont incapables de répondre à cette dernière question et ne savent plus que dire quand on leur pose une question intelligente. » »
    — Et le diable est expert dans l’art de faire poser des questions intelligentes aux païens vis-à-vis des « chrétiens » qui ne se sanctifient pas !…
    — Il leur manque encore une chose aux « chrétiens » : le DISCERNEMENT ! Et ça, quand ils le voient pratiquer par un Disciple, ils ont du mal à l' »avaler » !
    — Ça me fait penser à la réaction des Pharisiens quand Jésus-Christ leur a dit :
    Luc 11, 42-52 : «Mais malheur à vous, Pharisiens: car vous payez la dîme de la menthe, et de la rue, et de toute sorte d’herbage, et vous laissez en arrière le jugement et la charité de Dieu: il fallait faire ces choses-ci, et ne laisser point celles-là. Malheur à vous, Pharisiens, qui aimez les premières séances dans les Synagogues, et les salutations dans les marchés. Malheur à vous, Scribes et Pharisiens hypocrites: car vous êtes comme les sépulcres qui ne paraissent point, en sorte que les hommes qui passent par-dessus n’en savent rien. Alors quelqu’un des Docteurs de la Loi prit la parole, et lui dit; Maître, en disant ces choses tu nous dis aussi des injures. Et Jésus lui dit; Malheur aussi à vous, Docteurs de la Loi, car vous chargez les hommes de fardeaux insupportables, mais vous-mêmes ne touchez point ces fardeaux de l’un de vos doigts. Malheur à vous: car vous bâtissez les sépulcres des Prophètes, que vos pères ont tués. Certes, vous témoignez que vous consentez aux actions de vos pères: car ils les ont tués, et vous bâtissez leurs sépulcres. C’est pourquoi aussi la Sapience de Dieu a dit; Je leur enverrai des Prophètes et des Apôtres, et ils en tueront, et en chasseront. Afin que le sang de tous les Prophètes qui a été répandu dès la fondation du monde, soit redemandé à cette nation, Depuis le sang d’Abel, jusqu’au sang de Zacharie, qui fut tué entre l’autel et le Temple: oui, je vous dis qu’il sera redemandé à cette nation. Malheur à vous, Docteurs de la Loi; parce qu’ayant retiré la clef de la science, vous-mêmes n’êtes point entrés, et vous avez empêché ceux qui entraient.»
    — Quest-ce qu’ils ont fait, après ?
    Luc 11, 53-54 : «Et comme il leur disait ces choses, les Scribes et les Pharisiens se mirent à le presser encore plus fortement, et à lui tirer de la bouche plusieurs choses: Lui dressant des pièges, et tâchant de recueillir captieusement quelque chose de sa bouche, pour avoir de quoi l’accuser.»
    — Donc, quand on relève le péché d’un « chrétien » et qu’il se mette à nous poser des questions tendancieuses, méfiance ! Il ne s’est pas repenti et a durci son cœur, exactement comme les Scribes et les Pharisiens de ce passage !
    — Cordialement, au Nom du Seigneur Jésus-Christ !

    • paloque dit :

      Merci !

      A relayer. 😉

      • paloque dit :

        Et je suis entièrement d’accord avec ce cher Hervé quand il prétend…

        « Donc, quand on relève le péché d’un « chrétien » et qu’il se mette à nous poser des questions tendancieuses, méfiance ! Il ne s’est pas repenti et a durci son cœur, exactement comme les Scribes et les Pharisiens de ce passage ! »

        Et j’ai aussi trouvé la pierre philosophale en comprenant enfin la véritable définition du mot « Évangélique ».

        Etant tombé dans la marmite ce cette mouvance à ma conversion (les Évangéliques), j’ai cru niaisement que ses adeptes vivaient ce mot au pied de la lettre mais au fil du temps, je me suis aperçu que ces gens usurpaient ce mot comme les romains le font avec celui de « catholique ».

        Le mensonge était tellement gros que je ne l’avais pas vu et, maintenant que je sais ce que « évangélique » veut dire, je dénonce les imposteurs et faites attention car il y en a parmi vous. Peut-être en êtes-vous un. 😉

        Donc, c’est bien ça.

        Un « évangélique » confesse et met en pratique la parole de Dieu.

        S’il ne le fait pas, ce n’est pas un « Évangélique » mais un escroc et, avec ce nouvel éclairage, les tribunaux séculiers pourront avec un simple dictionnaire condamner les méchants et c’est une bonne nouvelle.

        A moins qu’ils ne se repentent mais ça, c’est une autre histoire. 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s