Gloire à tartempion


L’œcuménisme, voilà, le grand mot est lâché.

Nous n’allons pas vous « prêcher » les vertus de l’œcuménisme, d’autres l’ont fait avant nous, mais, au risque de paraître un tantinet rétrogrades, nous allons faire le contraire et essayer de comprendre ce que ce mot veut dire.

Si nous avons bien compris, l’œcuménisme cherche à rassembler, d’abord les croyants en Jésus-Christ, dont les chapelles seraient parait-il divisées, et les croyants tout court qu’ils soient Bouddhistes, Mahométans, Shivaïtes ou pourquoi pas adeptes de la Scientologie ou Raeliens qui chacun le sait ont pour Dieu, après leur guru, des extraterrestres venus on ne sait pas encore de quelle planète.

L’idée n’est pas mauvaise.
On réunit tout ça, sous l’égide de la Catho-Romaine bien sûr (ils sont les initiateurs du projet) et on chante ensemble la gloire des dieux de chacun en se faisant des politesses.

– Et votre dieu à vous, qui c’est ?
– Jésus-Christ
– Bien, gloire à Jésus Christ, et le vôtre ?
– Le mien est Tartempion
– Gloire à Tartempion !

Je t’aime, tu m’aimes et j’aime ton dieu autant que moi-même.

La vie sera belle et la paix régnera dans le monde puisque il n’y aura plus de guerre de religion, donc plus d’occasion de s’envoyer des baffes. Tout le monde s’entendra à merveille et tout le monde sera sauvé.
Nous pourrons fermer le purgatoire et Satan n’aura plus rien à faire. Quelle grâce ! Nul doute que Dieu est dans le coup.

Nous pourrons interdire les sectes réfractaires comme les témoins de Jéhovah, ce qui ne serait pas un mal, les Pentecôtistes et les Baptistes qui croient être les seuls à être sauvés. Nous mettrons en prison ceux qui veulent adorer Dieu seuls dans leur chambre et seul, le patron de la nouvelle et unique entité spirituelle aura raison. Il sera notre Dieu. C’est tout de même mieux un dieu qu’on voit qu’un Dieu qu’on ne voit pas non ?

La religion unique sera obligatoire.
Pour éliminer les contrevenants, on implantera sous la peau des hommes une puce électronique qui dira s’il croque au système ou pas. Comme ça, s’il ne va pas à la messe, l’ordinateur central en sera avisé et cela sera plus facile pour le repérer et le mettre en prison s’il n’adore pas le dieu unique quand il faut où il faut. Lol !

S’ils veulent garder leurs chapelles, les pasteurs et responsables des dénominations en place feront allégeance à la bête (on peut l’appeler comme cela) et copineront avec leurs ennemis d’hier et d’aujourd’hui. Il vaut mieux une église dirigée par La Bête que pas d’église du tout. Normal. :-//

Ceux qui protestent contre l’iniquité de la religion et des religieux seront plus facilement éliminés puisque c’est l’état qui se chargera de la besogne.

Avant, il suffisait de faire quelques pressions et les contestataires s’en allait d’eux même sans faire d’histoire en ravalant leur honte d’entendre une Parole de Dieu salie et déshonorée par la bouche et le cœur des représentants de Celui d’en Haut. Maintenant, ils n’auront même plus le droit d’exister. Une bonne mesure !

Déjà, aux jours d’aujourd’hui, nous voyons les pasteurs protestants s’accoquiner avec les prêtres Catholiques dont ils vomissent les pratiques. Ils ne sont pas les seuls; Jésus Lui même vomit les tièdes et les idolâtres.

Faire semblant de pactiser avec l’ennemi n’est pas digne d’un représentant de religion, laquelle quelle ce soit.
Qu’on invente une religion commune, à la limite, pourquoi pas, le communisme a bien existé (on a vu ce qu’il en est advenu).
Mais mélanger les religions (syncrétisme religieux), c’est enlever la substance de chaque individualité et mélanger ce qui n’est pas mélangeable.
Un bon point toutefois, cela permettra de voir les gens qui sont fidèles à leurs idées et ceux qui ne le sont pas.

En terme de foi, normalement, on ne change pas d’idée comme de chemise.

Si l’inspiration d’aujourd’hui me fait voir celui-ci comme un imposteur, celle de demain ne peut me le donner comme un ami. Sinon, ce n’est pas de la religion mais de la politique. Ceux qui disent maintenant que Jésus n’est qu’un coquin, ne peuvent pas l’adorer demain matin parce qu’une loi est passée ou que quelqu’un a changé la pancarte au fronton de son temple ou de sa mosquée.

Comment un Protestant ou un Musulman convaincu comprendra-t-il l’idée de faire rentrer la statue de Marie ou d’Antoine dans sa sacristie ? La nouvelle religion nous fera donc tous changer d’avis et nous obligera à adopter – sous la contrainte – un credo qui ne nous sied pas. Ce n’est plus de la politique, c’est du viol. Quid de la liberté de conscience et de religion ?

Nous allons délibérément déchirer le parchemin sur lequel sont commentés les droits de l’homme et allons faire un bond de quelques siècles en arrière.

Pauvres de nous, qu’allons nous devenir ?

Publicités
Galerie | Cet article, publié dans Lachose, Manipulation, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Gloire à tartempion

  1. michelle.T. dit :

    Cette phrase « je t’aime de l amour du Seigneur » « se retrouver avec ce qui nous unit
    regarder ensemble pour aimer dieu
    mais de quel dieu parlent ils ?quel est celui qui vit en eux ?quel esprit les éclaire ?
    qui est celui qui les a sauvés?
    la grande séduction annoncée et prévue trouve un terrain bien préparé en ceux qui sont piégés par leur propre séduction et leur ignorance et non respect de la Parole d ‘Elohim
    et c ‘est nous qui sommes jugés comme manquant d ‘amour
    et se construit l ‘installation de cette religion mondiale …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s