Exceptionnel ! Un orgue de barbarie électronique pour pas cher du tout.


Ce coup-ci, nous n’allons pas parler « bondieuseries » et tout ce qui va avec mais d’un autre sujet qui concerne mes lecteurs aussi bien que moi.

Vous n’êtes pas sans remarquer que les articles de ce blog se raréfient et il y a une explication à cela.

C’est que votre serviteur se désintéresse de plus en plus (ou s’intéresse de moins en moins) aux « bondieuseries » citées plus avant et, bien que sa foi reste bien intacte (Dieu merci !), il occupe sa retraite à d’autres activités plus ou moins passionnantes. Lol !

La dernière en date est la musique électronique.

Mais qu’à donc à voir l’électronique avec l’évangélisation me direz-vous ? Je vais vous donner une piste (de lecture).

Un jour, je suis tombé sur la relation de l’initiative d’une société missionnaire qui proposait aux évangélistes œuvrant en pleine brousse africaine un appareil musical fonctionnant avec manivelle, qui non seulement donnait l’électricité pour alimenter l’appareil, mais jouait des fichier musicaux (cantiques chrétiens bien sûr) mais aussi des prédications ce qui arrangeait les timides, les bègues, les muets et autres malheureux qui ne savent causer comme Benny Hinn.

C’est comme cela que j’ai acheté mon premier orgue de barbarie et fabriqué des cartons jouant « Evenou shalom alerhem » et « Jour de joie jour de victoire » histoire de communiquer au « Monde » l’Amour de Dieu. ;).

Les années ont passé, je suis devenu vieux, et trimballer un orgue de barbarie et ses lourds cartons lors de fréquents voyages ne sont plus d’actualité, mais la nostalgie est restée et je méditais la construction d’un orgue de barbarie électronique bien plus léger qui me permettrait d’enchanter le monde (si l’on peut dire) et d’évangéliser les promeneurs du dimanche.

Il m’a fallu des années de recherches d’autant plus que je suis un prière bricoleur, que l’électronique était pour moi réservée aux électroniciens (race bénie des dieux) et que je ne connais que le contenu de ma Bible. Pauvre de moi !

Mais le miracle a eu lieu et j’ai finalement réussi à fabriquer l’instrument qui, à part l’évangélisation, peut servir à….

– Plaisir personnel
– Artistes
– Conteurs
– Chanteurs de rue
– Animateurs
– Bals rétro
– Etc…

… et donner un métier à ceux qui en ont besoin et aiment l’animation.

Je ne fabrique pas d’instruments pour la vente (quoi que…) mais propose un tutoriel de 38 pages, le programme pour faire fonctionner la machine et une trentaine de fichiers musicaux utile à cette noble profession du tourneur de manivelle.

Le néo constructeur aura en plus à débourser +/- 50 Euros de matériel dans les boutiques spécialisées (et sûres) que je lui conseille et le prix du tutoriel sera très vite amorti si le gars sait vendre ses prestations ou travailler « au chapeau » sur les foires et marchés de nos belles provinces. Net d’impôts. 😉

Mais comment puis-je en savoir plus sur l’identité de cette merveille ?

En allant visiter mon autre site (consacré aux orgues de barbarie) ou en m’écrivant car vous savez que je ne suis jamais avare de réponses.

Que ceux qui aiment la musique, l’évangélisation et les manivelles se lèvent !

Pour en savoir plus….

Galerie | Cet article, publié dans Lachose, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s